23 janvier 1989Argentine. Attaque-suicide d'une caserne par un commando d'extrême gauche

 

Un commando d'une quarantaine de personnes attaque l'importante garnison de La Tablada, dans la banlieue ouest de Buenos Aires. Les combats font trente-sept morts, dont vingt-huit parmi les membres du commando. Les assaillants sont identifiés comme étant des militants d'extrême gauche, héritiers de la guérilla rurale des années soixante-dix, qui prétendaient prévenir un coup d'État militaire. Devant « le plus grave défi » qu'ait eu à affronter son régime, le président Raul Alfonsín annonce la création d'un Conseil de sécurité national destiné à lutter contre la subversion.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  23 janvier 1989 - Argentine. Attaque-suicide d'une caserne par un commando d'extrême gauche », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/23-janvier-1989-attaque-suicide-d-une-caserne-par-un-commando-d-extreme-gauche/