7-16 avril 1984Tchad – France. Mort accidentelle de dix militaires français au Tchad

 

Le 7, neuf soldats sont tués et sept autres blessés, près d'Oum Chalouba, par une explosion accidentelle alors qu'ils dégageaient « des épaves de véhicules abandonnés par les forces du Nord. Charles Hernu, ministre de la Défense, qui annonce cette nouvelle, déclare que l'opération Manta sera poursuivie.

Le 10, Charles Hernu préside à Toulouse la cérémonie d'hommage aux neuf victimes, tous parachutistes du 17e régiment de génie aéroporté de Montauban.

Le 11, à l'Assemblée nationale, Charles Hernu précise les circonstances de l'accident d'Oum Chalouba et, démentant certaines rumeurs, il confirme qu'il n'y a eu « ni champ de mines, ni piégeage », mais « imprudence ».

Le 16, un avion de combat Jaguar s'écrase dans une région désertique du Tchad au cours d'une mission de reconnaissance et son pilote est tué.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  7-16 avril 1984 - Tchad – France. Mort accidentelle de dix militaires français au Tchad », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/7-16-avril-1984-tchad-france-mort-accidentelle-de-dix-militaires-francais-au-tchad/