6-28 octobre 2002Brésil. Élection de « Lula » à la présidence

 

Le 6, le candidat du Parti des travailleurs (P.T.), Luiz Inacio « Lula » da Silva, ancien syndicaliste métallurgiste, arrive en tête du premier tour de l'élection présidentielle avec 46,4 p. 100 des suffrages. C'est sa quatrième candidature. Son adversaire du Parti de la social-démocratie brésilienne (P.S.D.B.), José Serra, ancien ministre et dauphin du président Fernando Henrique Cardoso, obtient 23,2 p. 100 des voix. Le taux de participation atteint 82,2 p. 100. Avec 91 sièges (+ 33 par rapport au scrutin d'octobre 1998) sur 513, le P.T. devient le premier parti à la Chambre des députés à l'issue des élections législatives qui se déroulent le même jour. Le P.S.D.B. subit un grave revers: avec seulement 71 députés (— 23), il est précédé par les conservateurs du Parti du front libéral, qui obtiennent 84 élus (— 14), et les centristes du Parti du mouvement démocratique brésilien, également membres de la coalition gouvernementale sortante, qui en ont 74 (— 13).

Le 27, Lula est le premier candidat de la gauche à accéder à la présidence de la République, avec 61,3 p. 100 des suffrages. Le P.T. n'enregistre aucun gain lors des élections de gouverneurs dont il ne détient toujours que 3 postes sur 27.

Le 28, lors de son premier discours, Lula déclare qu'il maintiendra la politique de rigueur mise en place sous l'égide du F.M.I., tout en engageant le « combat contre le fléau de la faim ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-28 octobre 2002 - Brésil. Élection de « Lula » à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-28-octobre-2002-election-de-lula-a-la-presidence/