Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

3 octobre 1994

Brésil. Élection du social-démocrate Fernando Henrique Cardoso à la présidence

Le candidat social-démocrate Fernando Henrique Cardoso remporte l'élection présidentielle dès le premier tour, avec 54,3 p. 100 des suffrages, contre 27 p. 100 pour son principal adversaire de gauche, Luiz Inacio da Silva, dit « Lula ». Ancien sénateur de l'opposition légale au régime militaire, fondateur, en 1988, du Parti social-démocrate du Brésil, Fernando Henrique Cardoso avait été nommé ministre des Affaires étrangères puis des Finances par le président Itamar Franco. Son plan de stabilisation de l'économie – qui a abouti en juillet à la création de la nouvelle monnaie, le real – a permis de stopper l'hyperinflation. Fernando Henrique Cardoso était le candidat d'une coalition constituée de sa propre formation et du Parti du front libéral (droite) de Marco Maciel, candidat à la vice-présidence, qui soutenait les militaires au pouvoir jusqu'à janvier 1985.

— Universalis

Événements précédents