Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

6-25 novembre 1993

Géorgie. Reconquête de la Mingrélie et opposition entre le président et le Parlement

Le 6, les troupes de l'ancien président Zviad Gamsakhourdia cèdent devant l'avancée des forces géorgiennes appuyées par les Russes et abandonnent Zougdidi, capitale de la Mingrélie, la dernière ville qu'elles occupaient encore dans cette région conquise en octobre à la faveur de la défaite géorgienne contre les séparatistes en Abkhazie.

Le 25, le Parlement géorgien, suspendu pour trois mois en septembre, est convoqué par le président Edouard Chevardnadze. Il refuse de suspendre ses activités pour une nouvelle période de deux mois, que le chef de l'État comptait mettre à profit pour lutter contre la corruption et la mafia. Mais il accepte de reconduire l'état d'urgence jusqu'au 20 janvier.

— Universalis

Événements précédents