Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

2-25 octobre 1993

Géorgie. Adhésion à la C.E.I. et reconquête de la Mingrélie par les forces géorgiennes

Le 2, les troupes de Zviad Gamsakhourdia, le président renversé en janvier 1992 et revenu dans son fief de Mingrélie à la faveur des combats en Abkhazie, s'emparent du port de Poti, qui contrôle l'unique voie ferrée reliant la mer Noire à Tbilissi. Les communications entre la mer et la capitale seront totalement coupées le 17.

Le 8, constatant la victoire du président russe Boris Eltsine sur les conservateurs, le président Edouard Chevardnadze se déclare prêt à faire entrer son pays dans la Communauté des États indépendants (C.E.I.). Ce revirement doit lui permettre de demander l'aide militaire russe contre les « zviadistes », en vertu du traité de sécurité collective qui lie les membres de la C.E.I.

Le 20, les députés consultés individuellement – le Parlement a été suspendu pour deux mois en septembre – entérinent sa décision, non sans contestation.

Le 21 commence le déploiement, annoncé la veille, des troupes russes sur l'axe ferroviaire reliant Tbilissi à la mer Noire, tandis que les forces géorgiennes mènent une contre-offensive en Mingrélie.

Le 25, la plupart des villes de la région sont reconquises avec l'aide militaire russe.

— Universalis

Événements précédents