Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

6-12 septembre 2012

France. Plan d'action gouvernemental en faveur de Marseille

Le 6, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault réunit un comité interministériel consacré à la ville de Marseille pour lutter contre la criminalité. Il présente un plan global d'action qui comprend notamment des mesures liées à la sécurité. Le 30 août, la sénatrice-maire (P.S.) des XVe et XVIe arrondissements de Marseille, Samia Ghali, avait demandé l'intervention de l'armée dans les quartiers nord de la ville au lendemain d'un règlement de comptes – le dix-neuvième depuis le début de l'année – qui avait fait un mort, le quatorzième depuis janvier 2012. Le gouvernement annonce la nomination dans les Bouches-du-Rhône d'un préfet de police de plein exercice, la mise en place dans les quartiers nord de Marseille, à l'automne, d'une première zone de sécurité prioritaire, puis d'une seconde dans les cités du sud de la ville à partir de janvier 2013, ainsi que l'envoi de deux cent cinq policiers et gendarmes supplémentaires. Le plan gouvernemental propose également une restructuration des collectivités territoriales afin d'élever Marseille au rang de métropole européenne ainsi que des mesures en faveur de la scolarisation des jeunes enfants et de l'accompagnement éducatif des collégiens.

Le 12, le ministère de l'Intérieur nomme deux nouveaux préfets dans les Bouches-du-Rhône, l'un délégué à la sécurité – élevé au rang de préfet de police –, l'autre délégué à l'égalité des chances.

— Universalis

Événements précédents