Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

13-16 août 2012

France. Émeutes dans les quartiers nord d'Amiens

Le 13, des affrontements éclatent dans le quartier de la Briqueterie, dans le nord d'Amiens (Somme), entre une centaine de jeunes et les forces de l'ordre. Ils font suite à des heurts survenus la veille, après un contrôle policier jugé inapproprié et excessif par les habitants du quartier. Un gymnase et une école sont incendiés, et plusieurs policiers blessés, certains par des plombs de chevrotine. Le quartier fait partie des quinze premières zones de sécurité prioritaires (Z.S.P.) définies par le ministère de l'Intérieur et annoncées le 4, « des territoires bien ciblés, caractérisés par une délinquance enracinée et de fortes attentes de la population », pour chacun desquels les préfets concernés devront définir trois ou quatre objectifs à atteindre.

Le 14, le président François Hollande, en déplacement dans le Var où deux policières ont été tuées en mission en juin, déclare, après les incidents d'Amiens, que « la sécurité est non seulement une priorité, mais une obligation » pour les pouvoirs publics. « Il y a une violence, une délinquance, une criminalité qui doivent être prévenues, dissuadées et sanctionnées », ajoute-t-il. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, qui se rend à Amiens, est chahuté à son arrivée dans les quartiers nord.

Le 16, Manuel Valls annonce la création de cinq cents postes de policier et de gendarme par an – ceux-ci seront affectés principalement aux Z.S.P.

— Universalis

Événements précédents