5-8 mars 2021

Vatican - Irak. Visite du pape François en Irak

Du 5 au 8, le pape François effectue une visite en Irak, où la minorité chrétienne a été fortement affectée par la guerre civile qui a suivi la chute de Saddam Hussein en 2003, puis par l’occupation d’une partie du pays par l’organisation État islamique (EI) en 2014.

Le 5, François rencontre le président Barham Saleh à Bagdad. Il évoque dans un discours le sort des chrétiens d’Orient et vante « la diversité religieuse, culturelle et ethnique, qui a caractérisé la société irakienne pendant des millénaires ». Au sujet de la situation politico-militaire, il appelle à ce que « cessent les intérêts partisans, ces intérêts extérieurs qui se désintéressent de la population locale ». Il demande enfin que les dirigeants du pays offrent « l’espérance d’un avenir meilleur » à la jeunesse, dont les membres ont largement participé au mouvement de contestation du pouvoir en 2019 et 2020. François se rend ensuite dans la cathédrale catholique syriaque Notre-Dame où quarante-huit fidèles avaient été tués par un commando d’Al-Qaida en octobre 2010.

Ali Al-Sistani et François, 2021

Ali Al-Sistani et François, 2021

Ali Al-Sistani et François, 2021

Rencontre religieuse au sommet entre le pape François et le grand ayatollah Ali Al-Sistani, figure…

Le 6, le pape est reçu dans la ville sainte de Nadjaf par le grand ayatollah Ali al-Sistani, principale autorité spirituelle des chiites dans le pays.

Le 7, François se rend à Mossoul, puis à Karakoch, ville majoritairement chrétienne avant que l’EI n’occupe la région, et enfin à Erbil, capitale du Kurdistan irakien.

— Universalis

Événements précédents