11-29 mars 2020Irak. Nouvelle attaque d'une base de la coalition internationale.

 

Le 11, deux Américains et un Britannique, membres de la coalition internationale contre l’organisation État islamique (EI) sont tués par des tirs de roquettes sur la base militaire de Taji, au nord de Bagdad. Une attaque similaire contre une base militaire de Kirkouk, en décembre 2019, qui avait tué un Américain, avait entraîné de lourdes représailles, aboutissant à l’assassinat par les États-Unis du général iranien Ghassem Soleimani à Bagdad, en janvier.

Le 13, les États-Unis ripostent en bombardant cinq dépôts d’armes de la milice pro-iranienne des brigades du Hezbollah qu’ils accusent d’être l’auteur des tirs de roquettes. Six Irakiens sont tués dans ces frappes. L’attaque de la base de Taji sera revendiquée par une nouvelle milice chiite pro-iranienne, Usbat al-Thairen – ou « Ligue des révolutionnaires ».

Le 19, les forces de la coalition internationale rendent aux forces irakiennes le contrôle de la base d’Al-Qaïm, à la frontière syrienne. Le 26, elles quittent la base de Qayyarah, dans le nord du pays, et le 29 la base K-1 de Kirkouk. Ces bases excentrées étaient les plus exposées aux attaques des milices chiites. Dans le même temps, les pays engagés dans la coalition internationale suspendent leur participation aux missions de formation et rapatrient une partie de leurs troupes face à la propagation de l’épidémie de Covid-19 dans le pays.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-29 mars 2020 - Irak. Nouvelle attaque d'une base de la coalition internationale. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-29-mars-2020-nouvelle-attaque-d-une-base-de-la-coalition-internationale/