5-6 septembre 1997France – Mauritanie. Visite officielle du président Jacques Chirac en Mauritanie

 

Les 5 et 6, Jacques Chirac effectue en Mauritanie sa cinquième visite officielle de chef d'État en Afrique. Il juge « très positif » le processus de démocratisation mis en place dans le pays et qualifie de « sage » le président Maaouya Ould Sid' Ahmed Taya. Ce dernier est arrivé au pouvoir à la faveur d'un coup d'État militaire, en décembre 1984. L'opposition, qui ne dispose que d'un siège sur soixante-dix-neuf au Parlement, dénonce ces prises de position, considérées comme un « soutien personnel » au chef de l'État avant l'élection présidentielle prévue pour décembre. Elle a décidé de boycotter le scrutin en raison de l'absence de garantie sur la régularité de celui-ci. À l'occasion de ce voyage, le président Chirac plaide en faveur de l'« adaptation » de la politique française « aux nouvelles réalités » du continent africain tout en affirmant que la France resterait « le premier pays donneur d'aide à l'Afrique subsaharienne » et conserverait « le même potentiel militaire » dans la région.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-6 septembre 1997 - France – Mauritanie. Visite officielle du président Jacques Chirac en Mauritanie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-6-septembre-1997-visite-officielle-du-president-jacques-chirac-en-mauritanie/