5-22 juillet 2007Turquie. Victoire du Parti de la justice et du développement aux élections législatives

 

Le 5, la Cour constitutionnelle rejette les demandes d'annulation de la réforme constitutionnelle, adoptée en mai, qui prévoit l'élection du président de la République au suffrage universel. Celles-ci avaient été déposées par le principal parti d'opposition laïque, le Parti républicain du peuple (C.H.P.), et par le président de la République en fin de mandat, Ahmet Necdet Sezer. Ce dernier doit encore soumettre la réforme à référendum.

Le 22, le Parti de la justice et du développement (A.K.P.) remporte les élections législatives anticipées, avec 46,8 p. 100 des suffrages (+ 12,5 p. 100 par rapport au scrutin de novembre 2002) et 341 sièges sur 550 au Parlement (— 22). Le C.H.P. obtient 20,6 p. 100 des voix (+ 1,2 p. 100) et 110 élus (— 68), et le Parti du mouvement national (M.H.P., extrême droite, non représenté en 2002) 14,3 p. 100 des suffrages (+ 6 p. 100) et 71 députés. Les indépendants ont 28 sièges (+ 19); ils sont pour la plupart apparentés au Parti pour une société démocratique (D.T.P., prokurde) qui, en 2002, n'avait pas atteint le seuil des 10 p. 100 de voix nécessaires pour être représenté. Le taux de participation dépasse 80 p. 100. Renforcé par les résultats, l'A.K.P. ne dispose toutefois pas au Parlement de la majorité des deux tiers qui lui aurait permis de modifier seul la Constitution.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-22 juillet 2007 - Turquie. Victoire du Parti de la justice et du développement aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-22-juillet-2007-victoire-du-parti-de-la-justice-et-du-developpement-aux-elections-legislatives/