5-21 août 1985Libye – Tunisie. Renvoi par la Libye des travailleurs tunisiens

 

Le 5, la Libye, appliquant une décision de 1983 « prévoyant le licenciement de la main-d'œuvre étrangère qui n'est plus utile à l'exécution du plan de développement », commence à expulser les travailleurs maliens, égyptiens, mauritaniens et surtout tunisiens, qui sont mis en demeure d'opter pour la nationalité « arabe libyenne » ou de partir en abandonnant leurs biens et leurs économies ; leurs papiers d'identité sont également confisqués. Pour la Tunisie, qui traverse une grave crise économique, le renvoi de ces émigrés pour la plupart originaires du Sud, région déshéritée, n'est qu'une manifestation de l'entreprise de déstabilisation voulue par le colonel Kadhafi, en conflit avec le président Bourguiba sur sa politique extérieure.

Le 20, le gouvernement tunisien annonce qu'au cours des derniers jours deux cent cinquante-trois Libyens, accusés d'espionnage, dont des diplomates, ont été expulsés.

Le 21, le colonel Kadhafi menace de répliquer par la force à l'expulsion de ses diplomates.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-21 août 1985 - Libye – Tunisie. Renvoi par la Libye des travailleurs tunisiens », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-21-aout-1985-renvoi-par-la-libye-des-travailleurs-tunisiens/