28 août 1987Philippines. Nouvelle tentative de putsch militaire

 

Des soldats rebelles, dirigés par le colonel Gregorio Honasan, tentent sans succès de s'emparer du palais présidentiel, puis se retranchent dans le camp Aguinaldo, quartier général des forces armées. Après une journée de combats confus qui font cinquante-cinq morts, dont quarante soldats, et une centaine de blessés, les troupes loyalistes commandées par le général Ramos, chef d'état-major général des armées, parviennent à reprendre le contrôle des bâtiments occupés par les mutins. Les rebelles se rendent, mais le colonel Honasan réussit à prendre la fuite avec une partie de ses fidèles. Cette tentative de putsch est la plus sérieuse depuis l'accession au pouvoir de Cory Aquino et révèle un malaise croissant dans l'armée, dû aux tentatives de négociation avec la guérilla communiste.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28 août 1987 - Philippines. Nouvelle tentative de putsch militaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 août 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-aout-1987-nouvelle-tentative-de-putsch-militaire/