26 octobre 1997Argentine. Victoire de l'opposition aux élections législatives partielles

 

Le Parti justicialiste (péroniste) du président Carlos Menem perd la majorité absolue au Congrès à l'issue des élections législatives partielles qui visaient à renouveler cent vingt-sept des deux cent cinquante-sept sièges. Les résultats du scrutin profitent à l'Alliance, qui regroupe l'Union civique radicale de l'ancien président Raúl Alfonsín et le Front pour un pays solidaire (Frepaso) de Carlos « Chacho » Alvarez, qui a fait campagne contre la corruption et l'autoritarisme du pouvoir. Ce scrutin fait ainsi émerger diverses personnalités de l'opposition susceptibles de concurrencer le candidat péroniste lors de l'élection présidentielle prévue pour 1999.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 octobre 1997 - Argentine. Victoire de l'opposition aux élections législatives partielles », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-octobre-1997-victoire-de-l-opposition-aux-elections-legislatives-partielles/