14 mai 1995Argentine. Réélection du président Carlos Menem

 

Le président péroniste sortant, Carlos Menem (Parti justicialiste), est réélu à la tête de l'État dès le premier tour de scrutin, avec 49,7 p. 100 des suffrages. Selon la Constitution, le candidat doit recueillir au moins 45 p. 100 des suffrages pour être élu au premier tour. Élu une première fois en 1989, il est autorisé par la nouvelle Constitution, adoptée en août 1994, à exercer un second mandat de quatre ans. Son principal adversaire, José Bordón, un dissident péroniste dirigeant la coalition de centre gauche du Frepaso (Front pour un pays solidaire), qui avait fait campagne contre la corruption du pouvoir, obtient 29,4 p. 100 des voix. Le grand perdant de la consultation est le Parti radical, dont le candidat, Horacio Massaccesi, ne recueille que 17 p. 100 des suffrages. Carlos Menem bénéficie des bons résultats enregistrés par sa politique de rigueur qui a permis de juguler l'hyperinflation. Le Parti justicialiste s'assure également la majorité absolue au Parlement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14 mai 1995 - Argentine. Réélection du président Carlos Menem », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-mai-1995-reelection-du-president-carlos-menem/