17-18 mars 1992

Israël - Argentine. Attentat contre l'ambassade d'Israël à Buenos Aires

Le 17, l'explosion d'une bombe de forte puissance détruit l'ambassade d'Israël à Buenos Aires et ravage le quartier environnant, faisant vingt-huit morts et deux cent trente-cinq blessés. L'Argentine abritant une importante communauté juive, le président Carlos Menem évoque l'éventuelle responsabilité de « nazis » argentins, tandis que les autorités israéliennes privilégient la piste du terrorisme arabe. Un attentat à la voiture piégée dirigé, le 8, contre la mission diplomatique israélienne à Ankara, en Turquie, avait déjà fait un mort.

Le 18, depuis Beyrouth, le Djihad islamique, organisation chiite extrémiste, revendique l'attentat, destiné à venger la mort de Cheikh Abbas Moussaoui, tué le 16 février au Liban.

— Universalis

Événements précédents