Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

26 août 2000

Comores. Signature d'un accord de paix

Le chef de la junte au pouvoir à Moroni depuis avril 1999, le colonel Azali Assoumani, et le représentant des séparatistes de l'île d'Anjouan, qui avait proclamé son indépendance en août 1997, le lieutenant-colonel Abeid Said, signent une « déclaration commune » à Fomboni, sur la troisième île de l'archipel, Mohéli. Le texte prévoit la création d'un « nouvel ensemble » comorien dont les composantes jouiraient d'une relative autonomie et dont les institutions doivent être élaborées dans un délai d'un an avant d'être ratifiées par référendum. Toutefois, l'Organisation de l'unité africaine, qui ne reconnaît ni le régime séparatiste d'Anjouan ni le régime putschiste de Moroni, rejette cet accord qui met en cause, selon elle, l'intégrité territoriale de l'archipel.

— Universalis

Événements précédents