5-25 décembre 1989Comores. Départ de Bob Denard et de ses mercenaires

 

Le 5, le mercenaire français Bob Denard, dont les six cent cinquante hommes formant la garde présidentielle contrôlent les Comores depuis l'assassinat, le 26 novembre, du président Ahmed Abdallah, déclare qu'il entend rester dans l'archipel et nie toute responsabilité dans cet assassinat.

Le 15, après plusieurs jours de négociations et de discussions ardues entre, d'une part, les mercenaires et, d'autre part, la France et l'Afrique du Sud, Bob Denard et ses fidèles quittent les Comores pour l'Afrique du Sud, simple transit avant de trouver une terre d'accueil. À la demande du président par intérim, Saïd Djohar, des parachutistes français sont envoyés à Moroni pour assurer le maintien de l'ordre.

Le 25, les principaux partis politiques comoriens décident de former un gouvernement d'unité nationale provisoire chargé d'organiser des élections.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5-25 décembre 1989 - Comores. Départ de Bob Denard et de ses mercenaires », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-25-decembre-1989-depart-de-bob-denard-et-de-ses-mercenaires/