22-29 novembre 1992Comores. Victoire des partisans du président Saïd Djohar aux élections législatives

 

Les 22 et 29 se tiennent les premières élections législatives depuis l'assassinat du président Ahmed Abdallah, en novembre 1989. Les partisans du président Saïd Djohar obtiennent la majorité absolue des sièges au Parlement. Élu à la présidence en mars 1990, Saïd Djohar n'était pas parvenu, depuis lors, à s'assurer une très forte assise politique. Son régime a été victime, le 26 septembre, d'une tentative de coup d'État dirigée par deux fils du président Abdallah. Ce coup de force a été suivi, en octobre, d'une rébellion militaire qui visait à libérer les putschistes emprisonnés. Ne participent à la consultation ni l'Udzima, formation des partisans de l'ancien président Abdallah, ni l'Union nationale pour la démocratie aux Comores, parti créé par Mohamed Taki, chef de l'opposition entré dans la clandestinité à la suite de l'échec du coup d'État de septembre, qui exigeaient la tenue d'une élection présidentielle.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22-29 novembre 1992 - Comores. Victoire des partisans du président Saïd Djohar aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-29-novembre-1992-victoire-des-partisans-du-president-said-djohar-aux-elections-legislatives/