Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

23-30 avril 1999

Comores. Prise du pouvoir par l'armée

Le 23, les représentants de l'île d'Anjouan, qui a déclaré unilatéralement son indépendance en août 1997, refusent de signer un accord relatif à la création d'une union prévoyant une large autonomie pour les trois îles de l'archipel des Comores. Les jours suivants, la Grande Comore est le théâtre de manifestations hostiles aux Anjouanais.

Le 30, l'armée renverse Tadjiddine Ben Saïd Massonde, président par intérim depuis novembre 1998. Le chef d'état-major de l'armée, le colonel Azali Assoumani, déclare qu'il veut « empêcher le pays de sombrer dans le chaos et l'anarchie » et que « la Constitution et les institutions sont dissoutes ».

— Universalis

Événements précédents