23-28 novembre 2018

France - Afrique. Rapport sur la restitution d’objets d’art africain à leurs pays d’origine

Le 23, le rapport de deux universitaires sur la restitution à leurs pays d’origine d’objets d’art africains rapportés en France au cours de la période coloniale est remis au président Emmanuel Macron qui avait exprimé cette intention à Ouagadougou (Burkina Faso) en novembre 2017. Ne sont concernées que les œuvres provenant d’États subsahariens et détenues dans les collections publiques. Le chef de l’État annonce sa volonté de restituer « sans tarder » vingt-six objets d’art réclamés par le Bénin. Cette initiative nécessite des modifications législatives. Emmanuel Macron souhaite convaincre d’autres anciennes puissances coloniales européennes d’adopter la même démarche.

Le 27, le Sénégal revendique la restitution de toutes les œuvres d’art identifiées comme originaires du pays, présentes dans les collections françaises.

Le 28, la Côte d’Ivoire annonce à son tour son intention de réclamer à la France la restitution d’une centaine d’œuvres d’art.

— Universalis

Événements précédents