5-27 novembre 2018

France. Effondrement d’immeubles vétustes à Marseille

Drame de l’habitat insalubre à Marseille, 2018

Drame de l’habitat insalubre à Marseille, 2018

Drame de l’habitat insalubre à Marseille, 2018

À la recherche de victimes, les marins-pompiers de Marseille fouillent les gravats des immeubles…

Le 5, à Marseille, trois immeubles vétustes de la rue d’Aubagne, dans le quartier populaire de Noailles, dont un était encore occupé, s’effondrent, provoquant la mort de huit personnes. De nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer l’incurie des services municipaux. Le fléau du logement insalubre touche cent mille Marseillais, selon un rapport remis au ministère du Logement en novembre 2015.

Le 8, le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin (LR) s’exprime pour la première fois sur le drame, défendant sa politique de rénovation de l’habitat indigne et affirmant : « Je ne regrette rien. »

Le 10, une « marche blanche » réunit huit mille personnes dans le quartier de Noailles, dont certaines réclament la démission de Jean-Claude Gaudin.

Le 27, le parquet de Marseille décide l’ouverture d’une information judiciaire contre X pour « homicides involontaires » et violation manifestement délibérée d’une « obligation de prudence et de sécurité ».

— Universalis

Événements précédents