23-28 janvier 1982

France - U.R.S.S.. Polémique après la signature de l'accord franco-soviétique sur le gaz

Le 23, Soyouzgas Export (U.R.S.S.) et Gaz de France annoncent la signature, à Paris, d'un accord portant sur la livraison à la France de 8 milliards de mètres cubes de gaz par an, à partir de 1984. Ce contrat est d'une durée de 25 ans. Dès l'annonce de sa signature, les réactions sont vives, contestant à la fois le principe de l'augmentation de la dépendance énergétique de la France à l'égard de l'U.R.S.S., ainsi que l'opportunité d'un tel accord, un peu plus d'un mois seulement après la « normalisation » en Pologne. La division s'installant au sein même de la majorité – Edmond Maire trouve ce contrat « particulièrement mal venu » – le pouvoir justifie sa position.

Le 26, dans l'entourage de François Mitterrand, on précise qu'en cas d'intervention soviétique en Pologne, la France suspendrait l'application du contrat gazier.

Le 28, Pierre Mauroy, devant l'Assemblée nationale, rejette l'idée de blocus économique, au nom de la paix.

— Universalis

Événements précédents