Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

7-29 janvier 1982

Nicaragua - France. Différend franco-américain sur la vente d'armes françaises au Nicaragua

Le 7, un article de L'Express révèle qu'un contrat d'armement a été signé en décembre 1981 entre la France et le Nicaragua. Charles Hernu, en visite officielle aux États-Unis depuis le 6, explique aux autorités américaines qu'il s'agit d'éviter que le Nicaragua sandiniste ne se fournisse en armes qu'auprès de l'U.R.S.S. ou de ses satellites et affirme que les armements vendus n'ont aucun caractère offensif. À Washington, cette nouvelle est accueillie fraîchement, alors que les États-Unis ont suspendu depuis près d'un an toute aide au Nicaragua soupçonné de soutenir les guérilleros salvadoriens.

Le 29, une polémique sur le caractère offensif des armes vendues se développe après un article du Washington Post précisant que le contrat conclu entre Paris et Managua prévoit la livraison de lance-roquettes et de roquettes air-sol. Charles Hernu confirme cette information mais estime que ces armes et munitions sont défensives.

— Universalis

Événements précédents