23-27 février 1991France. Émeutes à la Réunion

 

Du 23 au 25, de violentes émeutes éclatent à Saint-Denis-de-la-Réunion, en particulier dans le quartier populaire du Chaudron, où des heurts opposent des casseurs aux forces de l'ordre. Des magasins sont pillés et incendiés ; onze personnes sont tuées, dont dix, sans doute des pillards, dans l'incendie d'un magasin de meubles, et les dégâts se chiffrent à plusieurs dizaines de millions de francs. Si la cause directe de ces violences est la saisie du matériel de Télé Free-D.O.M., première télévision privée d'outre-mer, qui émet sans autorisation légale depuis cinq ans, les raisons profondes semblent plutôt se trouver dans la situation économique de l'île : 35 p. 100 de la population active est au chômage, cinquante mille personnes sont bénéficiaires du revenu minimum d'insertion (R.M.I.), cent mille sont illettrées.

Les 26 et 27, Louis Le Pensec, ministre des D.O.M. – T.O.M., se rend sur place. Il y dénonce une « attaque préméditée », s'entretient avec les responsables locaux et rappelle les mesures sociales adoptées en faveur des défavorisés.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  23-27 février 1991 - France. Émeutes à la Réunion », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/23-27-fevrier-1991-emeutes-a-la-reunion/