21-25 avril 1985Brésil. Accession du vice-président José Sarney à la tête de l'État après la mort de Tancredo Neves

 

Le 21, le président Tancredo Neves meurt après un peu plus de cinq semaines d'hospitalisation et sept opérations successives. La déception du peuple brésilien est immense, car le premier président civil depuis 1964, élu le 15 janvier mais hospitalisé le 14 mars, la veille du jour où il devait entrer en fonctions, était devenu très populaire. En revanche, ce n'est pas le cas du vice-président élu, José Sarney, qui assurait l'intérim et qui succède à Tancredo Neves. Ancien président du parti au pouvoir sous le régime militaire, il n'a rallié l'Alliance démocratique de Tancredo Neves que six mois avant l'élection présidentielle et incarne une droite libérale, très minoritaire au sein de la coalition désormais au pouvoir. José Sarney promet cependant d'appliquer le programme de réformes prévues par Tancredo Neves.

Le 23, les cérémonies d'hommage et, le 24, les obsèques du président Neves rassemblent des millions de Brésiliens éplorés.

Le 25, le président José Sarney refuse la démission du gouvernement formé par Tancredo Neves. Il confirme ainsi sa volonté de respecter les engagements du président défunt.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  21-25 avril 1985 - Brésil. Accession du vice-président José Sarney à la tête de l'État après la mort de Tancredo Neves », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/21-25-avril-1985-accession-du-vice-president-jose-sarney-a-la-tete-de-l-etat-apres-la-mort-de-tancredo-neves/