15 janvier 1985Brésil. Élection d'un civil à la présidence pour la première fois depuis vingt ans

 

L'élection au suffrage indirect d'un président de la République, qui doit entrer en fonctions le 15 mars, a lieu à Brasília. Pour la première fois depuis le coup d'État militaire du 31 mars 1964, il s'agit d'un civil. Paulo Maluf, le candidat du parti gouvernemental, soutenu par les militaires, essuie une sévère défaite : il n'obtient que 180 des 686 mandats du collège électoral, contre 480 à son adversaire, Tancredo Neves, candidat de l'opposition, qui a obtenu le soutien de nombreux dissidents du parti gouvernemental. Tancredo Neves, qui est un opposant modéré de soixante-quatorze ans, va devoir engager de nouvelles négociations avec le F.M.I., en raison de la situation économique et financière très particulière du Brésil : la dette extérieure du pays s'élève à environ 100 milliards de dollars et l'inflation a atteint en 1984 un taux record de 222 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15 janvier 1985 - Brésil. Élection d'un civil à la présidence pour la première fois depuis vingt ans », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-janvier-1985-election-d-un-civil-a-la-presidence-pour-la-premiere-fois-depuis-vingt-ans/