13 juillet 1983Brésil. Nouvelles mesures d'austérité sous la pression du F.M.I.

 

Le général Joao Figueiredo, chef de l'État brésilien, annonce de nouvelles mesures d'austérité : le gouvernement renonce en particulier à l'indexation automatique des rémunérations salariales sur le coût de la vie, dont la croissance est passée de 99,7 p. 100 en 1982 à un rythme annuel de 140 p. 100 depuis quelques mois. Devant ces difficultés économiques accrues, le F.M.I. a refusé de verser, à la fin de mai, les 411 millions de dollars correspondant à la deuxième tranche du prêt de 4,9 milliards de dollars accordé en février, en raison de l'« insuffisance » des mesures prises pour réduire le déficit budgétaire et l'inflation. Les banques internationales ont alors décidé de suspendre leurs prêts au Brésil. Or, le Brésil, avec près de 90 milliards de dollars de dettes, est l'un des pays les plus endettés du monde : il a besoin de nouveaux prêts pour pouvoir payer le service de sa dette.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  13 juillet 1983 - Brésil. Nouvelles mesures d'austérité sous la pression du F.M.I. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/13-juillet-1983-nouvelles-mesures-d-austerite-sous-la-pression-du-f-m-i/