Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

20 août 2013

France. Mobilisation du gouvernement sur la situation à Marseille

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault se rend à Marseille, accompagné de cinq ministres – Intérieur, Justice, Santé, Logement, Lutte contre l'exclusion –, au lendemain de deux nouveaux assassinats commis dans la ville. Il s'agit des douzième et treizième morts violentes survenues depuis le début de l'année à Marseille – on en avait compté vingt-quatre en 2012. Le chef du gouvernement annonce l'affectation à Marseille de vingt-quatre enquêteurs de police judiciaire supplémentaires et d'une compagnie républicaine de sécurité. En septembre 2012, la lutte contre la violence liée au trafic de drogue à Marseille avait été érigée en « priorité de la République » au terme d'un comité interministériel. S'étaient ensuivis la création de deux zones de sécurité prioritaires, l'envoi de renforts de police et de gendarmerie et l'organisation d'actions conjointes des forces de l'ordre et des services sociaux dans les cités les plus touchées par les trafics, dans les quartiers nord de la ville.

— Universalis

Événements précédents