10-24 juillet 2013France. Dissolution de groupes d'extrême droite

 

Le 10, à la suite de la mort du militant d'Action antifasciste Clément Méric lors d'une rixe à Paris, en juin 2013, le gouvernement ordonne la dissolution du groupe d'extrême droite Troisième Voie et de son service d'ordre, les Jeunesses nationalistes révolutionnaires, dirigé par Serge Ayoub.

Le 24, le gouvernement ordonne la dissolution de L'Œuvre française, le plus ancien groupuscule d'extrême droite, et de l'organisation Les Jeunesses nationalistes. Les deux associations sont accusées de « propager une idéologie xénophobe et antisémite, des thèses racistes et négationnistes ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-24 juillet 2013 - France. Dissolution de groupes d'extrême droite », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-24-juillet-2013-dissolution-de-groupes-d-extreme-droite/