Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

2-6 novembre 2001

États-Unis. Compromis entre Microsoft et le gouvernement

Le 2, Microsoft et le ministère fédéral de la Justice parviennent à un compromis, à la suite de l'abandon par le gouvernement, en septembre, de sa demande de démantèlement du groupe, qui était justifiée par l'accusation de pratiques anticoncurrentielles. Selon les termes de cet accord, avantageux pour Microsoft, le producteur de logiciels est principalement contraint d'autoriser les fabricants d'ordinateurs à installer des logiciels provenant de ses concurrents, sans modifier pour autant son système d'exploitation Windows.

Le 6, neuf des dix-huit États qui s'étaient associés à la plainte des autorités fédérales contre Microsoft, parmi lesquels la Californie, le Massachusetts et le District de Columbia, rejettent le compromis présenté le 2 et réclament des sanctions plus sévères.

— Universalis

Événements précédents