17 septembre 1993

Pologne. Retrait du territoire des derniers soldats russes

Les derniers soldats de l'ex-Armée rouge quittent le territoire polonais où ils avaient pénétré cinquante-quatre ans auparavant, jour pour jour. Ce retrait avait fait l'objet, en octobre 1991, après de longues négociations entre Varsovie et Moscou, d'un accord dont l'échéance, initialement prévue pour la fin de 1992, a par la suite été repoussée. Le même jour, le président Lech Wałęsa assiste à l'inhumation solennelle de la dépouille du général Wladyslaw Sikorski à Cracovie. Chef du gouvernement polonais en exil à Londres pendant la Seconde Guerre mondiale, Wladyslaw Sikorski, mort en 1943, avait émis le vœu d'être enterré dans son pays lorsque celui-ci serait redevenu libre.

— Universalis

Événements précédents