27 octobre 1991Pologne. Premières élections législatives totalement libres

 

Le 27, 43,2 p. 100 seulement des 27 millions d'électeurs se rendent aux urnes pour renouveler les 460 sièges de la Diète. La multiplicité (110) des « organisations » – le mot parti est banni depuis la chute du communisme – en présence, la perspective d'un Parlement morcelé à l'extrême en raison de l'application de la proportionnelle intégrale et, plus généralement, la mauvaise situation économique, qui jette le discrédit sur l'ensemble de la classe politique, expliquent cette désaffection. Les résultats, connus seulement le 31, font apparaître une légère victoire de l'Union démocratique de l'ex-Premier ministre Tadeusz Mazowiecki (62 sièges pour 12,3 p. 100 des voix), devant l'Alliance de la gauche démocratique (ex-communiste) qui, avec 11,9 p. 100 des suffrages, emporte 60 sièges. Son ancien allié, le Parti paysan, obtient 48 sièges avec 8,6 p. 100. L'Action catholique (droite nationaliste) réalise le troisième score (8,7 p. 100 des voix, 49 sièges). Au total, vingt-neuf formations sont représentées à la Diète, dont Solidarité (27 sièges), Les Amis de la bière (16 sièges) ou la minorité allemande (7 sièges).

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  27 octobre 1991 - Pologne. Premières élections législatives totalement libres », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/27-octobre-1991-premieres-elections-legislatives-totalement-libres/