17 octobre 2011France. Mise en examen du directeur central du Renseignement intérieur

 

La juge d'instruction chargée de l'affaire d'espionnage des sources du journal Le Monde met en examen le directeur central du Renseignement intérieur, Bernard Squarcini, pour « atteinte au secret des correspondances par personne dépositaire de l'autorité publique », « collecte de données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite », et « recel de violation du secret professionnel ». Bernard Squarcini est suspecté d'avoir demandé à l'opérateur Orange, en juillet 2010, hors de tout cadre judiciaire, les factures téléphoniques détaillées – « fadettes » – d'un journaliste du Monde, à la suite de la publication dans les colonnes du quotidien de l'audition de Patrice de Maistre, l'ancien gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, qui révélait les liens de celui-ci avec l'ancien ministre Éric Woerth. Cette procédure avait abouti à l'identification de la source du journaliste, un conseiller auprès de la ministre de la Justice d'alors. Bernard Squarcini reste en fonctions.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17 octobre 2011 - France. Mise en examen du directeur central du Renseignement intérieur », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-octobre-2011-mise-en-examen-du-directeur-central-du-renseignement-interieur/