3-9 octobre 2011France – Belgique. Démantèlement de la banque Dexia

 

Le 3, le conseil d'administration de la banque franco-belge Dexia mandate son administrateur délégué afin d'organiser le sauvetage des activités de l'établissement affaibli par le montant de ses créances douteuses. Dexia avait déjà été renfloué de 6 milliards d'euros par la France et la Belgique en septembre 2008.

Le 9, le conseil d'administration de Dexia entérine les décisions des gouvernements français, belge et luxembourgeois relatives au démantèlement de la banque. Les trois pays doivent apporter des garanties de financement à l'établissement, pour un montant de 90 milliards d'euros, dont plus de 60 p. 100 à la charge de la Belgique. Côté belge, Bruxelles doit nationaliser provisoirement Dexia Banque Belgique. Côté français, Dexia Municipal Agency, qui détient 70 milliards d'euros de prêts aux collectivités locales, dont des prêts dits « toxiques », doit être repris principalement par la Caisse des dépôts et consignations. Côté luxembourgeois, la filiale Banque internationale du Luxembourg doit être vendue.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-9 octobre 2011 - France – Belgique. Démantèlement de la banque Dexia », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-9-octobre-2011-france-belgique-demantelement-de-la-banque-dexia/