16-31 octobre 2011Libye. Chute de Syrte, mort du colonel Kadhafi et fin de la guerre

 

Le 16, les combattants rebelles entrent dans Bani Walid, au sud de Tripoli, l'un des derniers bastions kadhafistes avec Syrte.

Le 20, au terme d'un siège de plus d'un mois, les rebelles pénètrent dans Syrte détruite par les bombardements. Le convoi à bord duquel le colonel Kadhafi tentait de fuir est touché par une frappe de l'O.T.A.N. Capturé vivant par les rebelles, le Guide déchu est tué dans des circonstances obscures. L'annonce de sa mort est accueillie dans la liesse en Libye, et saluée par la communauté internationale. Un des fils du colonel Kadhafi, Moatassem, est également tué.

Le 21, l'O.T.A.N. indique ne pas avoir intentionnellement ciblé le convoi dans lequel se trouvait le colonel Kadhafi. Il a été attaqué car il transportait d'importantes quantités d'armes et de munitions, constituant « une menace significative pour la population civile locale ».

Le 23, le Conseil national de transition (C.N.T.) proclame la « libération » du pays ainsi que la fin du conflit engagé depuis février, dont le bilan s'élève à quelque trente mille morts. Son vice-président Abdel Hafez Ghoga annonce que la constitution d'une « armée nationale » sera l'une des priorités du nouveau gouvernement, alors que la profusion des armes détenues par les brigades civiles incontrôlables suscite l'inquiétude. Le président du C.N.T., Mustafa Abdeljalil, affirme que la charia sera la principale source de la nouvelle Constitution, laquelle doit être rédigée dans un délai de huit mois, avant la tenue d'élections générales, prévue un an plus tard.

Le 23 également, la foule se presse pour voir les corps de Mu'ammar al-Kadhafi, de son fils Moatassem et du ministre de la Défense Abou Bakr Younès – tué également le 20 à Syrte –, qui sont exposés dans la chambre froide d'un marché de Misrata. Les conclusions de l'autopsie, publiées par le C.N.T., indiquent que le colonel Kadhafi a été tué par balles dans un tir croisé entre rebelles et loyalistes. Toutefois, les versions sur les circonstances de sa mort divergent.

Le 24, l'organisation Human Rights Watch appelle le C.N.T. à ouvrir une enquête sur l'exécution sommaire d'une cinquantaine de partisans du colonel Kadhafi, dont les corps ont été découverts à Syrte.

Le 25, Mu'ammar al-Kadhafi est enterré dans le désert, dans un lieu gardé secret, sur ordre du C.N.T.

Le 27, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte à l'unanimité une résolution devant mettre fin, d'ici au 31, à la mission de l'O.T.A.N. en Libye.

Le 31, le C.N.T. désigne l'universitaire Abdel Rahim Al-Kib Premier ministre intérimaire; il est chargé d'organiser l'élection d'une Assemblée constituante.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-31 octobre 2011 - Libye. Chute de Syrte, mort du colonel Kadhafi et fin de la guerre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-31-octobre-2011-chute-de-syrte-mort-du-colonel-kadhafi-et-fin-de-la-guerre/