14 août 2008

Union européenne - France. Annonce d'une contraction du P.I.B. au deuxième trimestre

Le 14, l'Institut national de la statistique et des études économiques, l'I.N.S.E.E., constate un recul de 0,3 p. 100 du produit intérieur brut (P.I.B.) au deuxième trimestre, pour la première fois depuis le quatrième trimestre de 2002. La croissance a été de 0,4 p. 100 au premier trimestre de 2008 et de 2,2 p. 100 pour la totalité de l'année 2007. Ce résultat négatif reflète une chute de l'ensemble des indices économiques et sociaux, alors que le gouvernement a tablé sur une croissance de 1,7 à 2 p. 100 pour l'année 2008. La ministre de l'Économie Christine Lagarde invoque « la dégradation de notre environnement international ». La menace de récession, que transformeraient en réalité deux trimestres consécutifs de croissance négative, pèse sur l'ensemble de la zone euro, cependant que l'inflation progresse: l'institut Eurostat indique un recul du P.I.B. de 0,1 p. 100 au deuxième trimestre dans l'Union européenne et de 0,2 p. 100 dans la zone euro; le 8 et le 14 respectivement, l'Italie avait annoncé une contraction de 0,3 p. 100 et l'Allemagne de 0,5 p. 100 pour la même période; le Danemark, quant à lui, est déjà entré en récession avec une croissance négative de 0,2 p. 100 au quatrième trimestre de 2007 et de 0,6 p. 100 au premier trimestre de 2008.

— Universalis

Événements précédents