11-30 mai 1998Inde – Pakistan. Essais nucléaires

 

Le 11, l'Inde procède à trois essais nucléaires souterrains dans le désert du Rajasthan. Le pays n'est pas signataire des traités internationaux sur la non-prolifération nucléaire et sur l'interdiction des essais. Le gouvernement nationaliste hindou d'Atal Behari Vajpayee, au pouvoir depuis mars, avait annoncé son intention de relancer le programme nucléaire – les derniers essais indiens dataient de 1974. La communauté internationale condamne cette initiative. Le Pakistan voisin, ennemi traditionnel de l'Inde, déclare qu'il se réserve « le droit de prendre les mesures appropriées ».

Le 13, l'Inde effectue deux nouveaux essais nucléaires. Cette série de tirs provoque un net refroidissement des relations entre Pékin et New Delhi, qui avait dénoncé la « menace chinoise » peu de temps avant les essais. Le même jour, le président américain Bill Clinton annonce une série de sanctions économiques à l'encontre de l'Inde. Il sera imité par le Japon, mais pas par l'Union européenne.

Le 28, le Pakistan procède à son tour à cinq essais nucléaires souterrains dans le désert du Béloutchistan. Washington riposte aussitôt par l'annonce de sanctions économiques, tout comme Tōkyō. Alliée stratégique du Pakistan, la Chine exprime simplement ses « regrets ».

Le 30, le Pakistan effectue deux nouveaux essais nucléaires.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-30 mai 1998 - Inde – Pakistan. Essais nucléaires », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-30-mai-1998-essais-nucleaires/