INDE, chronologie contemporaine

 

2019

19 mai 2019
Inde. Victoire de Narendra Modi aux élections législatives.

Le Bharatiya Janata Party (BJP, nationaliste hindou) du Premier ministre Narendra Modi remporte une large victoire aux élections législatives qui se déroulent depuis le 11 avril. Depuis l’indépendance du pays en 1947, seul le parti du Congrès était parvenu à conserver la majorité au Parlement lors de deux législatures successives. L’Alliance démocratique nationale conduite par le BJP remporte 353  […] Lire la suite

13 avril 2019
France – Inde. Révélations relatives au contrat de livraison d’avions Rafale.

Le quotidien français Le Monde révèle que Paris a réduit, en octobre 2015, de 151 à 7,3 millions d’euros le montant du redressement fiscal visant Reliance Flag Atlantic France, filiale française du groupe indien Reliance Globalcom Limited dirigé par Anil Ambani. Ce dernier, un proche du président Narendra Modi, avait été désigné comme le  […] Lire la suite

27 mars 2019
Inde. Annonce de la destruction d’un satellite.

Le président Narendra Modi annonce que son pays a procédé avec succès à la destruction d’un de ses satellites en orbite basse, grâce à un tir de missile, lors d’un exercice baptisé « Shakti ». Seuls les États-Unis, la Chine et la Russie disposaient jusque-là de cette capacité. […] Lire la suite

14-28 février 2019
Inde – Pakistan. Regain de tension.

Le 14, un attentat-suicide à la voiture piégée contre un convoi militaire fait au moins quarante morts à Pulwama, dans l’État indien du Jammu-et-Cachemire. L’attaque est revendiquée par le groupe islamiste Jaish-e-Mohammed (JeM) que New Delhi accuse Islamabad de soutenir. L’attentat soulève une très vive émotion en Inde où des élections législatives sont prévues en avril et mai. Au cours des derni […] Lire la suite

1er-2 janvier 2019
Inde. Manifestation de femmes pour obtenir le libre accès à un temple hindouiste.

Le 1er, trois à cinq millions de femmes forment une chaîne humaine de six cent vingt kilomètres dans l’État du Kerala, dans le sud du pays, pour défendre leurs droits et réclamer le libre accès au temple de Sabarimala, un sanctuaire hindouiste interdit aux femmes en âge d’avoir des enfants. Ce « mur des femmes » est soutenu par le gouvernement du Kerala dominé par le Parti c […] Lire la suite

2018

28 novembre 2018
Pakistan – Inde. Ouverture d’un « couloir de la paix » dans le Pendjab.

Le Premier ministre Imran Khan inaugure un « couloir de la paix » dans le Pendjab, destiné à permettre aux pèlerins sikhs indiens d’accéder sans visa au mausolée de Guru Nanak, fondateur de leur religion, à Kartarpur. Islamabad satisfait ainsi une demande que New Delhi réitérait depuis des décennies. Les autorités indiennes précisent que cette initiative ne préfigure pas la reprise d’un dialogue b […] Lire la suite

16-21 novembre 2018
Inde. Mort d’un Américain tué par une tribu autarcique.

Le 16, un aventurier américain, John Chau, est tué par des membres de la tribu des Sentinelles qui vivent en autarcie sur l’île de North Sentinel, dans l’archipel des Andaman et Nicobar, dans l’océan Indien. Il tentait de les approcher en vue de les évangéliser, soutenu par l’organisation missionnaire américaine All Nations. Le gouvernement indien interdit l’accès à l’île en raison de l’hostilité  […] Lire la suite

17 octobre 2018
Inde. Démission d’un ministre accusé de harcèlement.

Le ministre de seconde classe des Affaires étrangères Mobashar Jawed Akbar annonce sa démission du gouvernement afin de se défendre des accusations de harcèlement sexuel, qu’il dément, émises par une vingtaine de femmes. Les faits dénoncés remontent à l’époque où Mobashar Jawed Akbar occupait des postes de responsabilité dans les médias. Le mouvement #MeToo se diffuse rapidement dans le pays depui […] Lire la suite

6-27 septembre 2018
Inde. Dépénalisation de l’homosexualité et de l’adultère.

Le 6, la Cour suprême décriminalise l’homosexualité, arguant que « la communauté LGBT possède des droits comme les autres ».Le 27, la Cour suprême dépénalise l’adultère, jugeant sa condamnation discriminatoire envers les femmes. Un mari pouvait poursuivre l’homme qui avait eu des relations avec son épouse. La femme ne pouvait prétendre au même droit. Le Code pénal indien date de l’époque coloniale […] Lire la suite

21 août 2018
Inde. Mousson meurtrière dans le Kerala.

Les autorités du Kerala, dressant le bilan des exceptionnelles pluies de mousson qui se sont abattues sur cet État du sud du pays depuis juin, dénombrent plus d’un million de déplacés et au moins quatre cent vingt morts, dont plus de deux cent trente au cours des deux semaines précédentes. Les services météorologiques font état d’un volume de précipitations supérieur de plus d’un tiers à la normal […] Lire la suite

21 juillet 2018
Inde. Baisse de la TVA sur les serviettes hygiéniques.

Le gouvernement annonce une baisse de la TVA sur quatre-vingt-dix produits de base, dont les serviettes hygiéniques. Considérées comme des « produits de luxe », celles-ci avaient été taxées à 12 p. 100 en juillet 2017. Cette mesure avait déclenché une vaste campagne de protestation. Dans le pays, les menstruations sont un moyen de stigmatiser les femmes dans les pratiques quotidiennes ou religieus […] Lire la suite

3-19 juillet 2018
Inde. Mise en cause de la messagerie WhatsApp.

Le 3, le gouvernement impose à la messagerie cryptée WhatsApp l’adoption urgente de mesures pour empêcher la diffusion de « messages irresponsables et explosifs ». Plus de vingt personnes ont été lynchées depuis deux mois, à la suite de la diffusion sur WhatsApp de vidéos mettant en scène des enlèvements d’enfants, crimes très répandus dans le pays. Avec plus de deux cents millions d’utilisateurs, […] Lire la suite

22-23 mai 2018
Inde. Répression meurtrière d’une manifestation de défenseurs de l’environnement.

Les 22 et 23, à Tuticorin (Tamil Nadu), des affrontements violents opposent les forces de l’ordre à des manifestants hostiles à la réouverture et à l’extension d’une fonderie de cuivre appartenant à Sterlite Industries, une filiale du géant minier britannique Vedanta, qu’ils accusent de polluer l’atmosphère et les nappes phréatiques. Treize manifestants sont tués. En avril 2013, la Cour suprême a  […] Lire la suite

11-16 avril 2018
Inde. Émotion à la suite de deux affaires de viol.

Le 11, l’enquête sur le viol d’une fille de seize ans, commis en juin 2017 dans l’État de l’Uttar Pradesh, et impliquant un parlementaire du Parti du peuple indien (BJP) au pouvoir, est transmise aux autorités judiciaires fédérales, sous la pression de l’opposition et des organisations de défense des droits de l’homme, après avoir été étouffée pendant dix mois par la police et les autorités nation […] Lire la suite

12 mars 2018
Inde. Marche des agriculteurs sur Bombay.

Au terme d’une marche de six jours organisée par le All India Kisan Sabha – le « syndicat des paysans de toute l’Inde » – d’obédience marxiste, près de cinquante mille agriculteurs en difficulté de l’État du Maharashtra arrivent à Bombay (ou Mumbai), capitale financière du pays. Le chef du gouvernement régional, dirigé par les nationalistes hindous, reçoit une délégation à laquelle il promet notam […] Lire la suite

9-12 mars 2018
France – Inde. Visite d’État du président Emmanuel Macron en Inde.

Le 9, le président Emmanuel Macron entame une visite d’État en Inde.Le 10, les deux pays signent une vingtaine de contrats. Safran signe notamment un contrat de 12 milliards d’euros pour la fourniture et la maintenance des moteurs d’avion de la compagnie indienne SpiceJet. Emmanuel Macron et le Premier ministre Narendra Modi signent également un pacte de coopération logistique dans l’océan Indien. […] Lire la suite

17-25 février 2018
Canada – Inde. Visite du Premier ministre Justin Trudeau en Inde.

Du 17 au 25, le Premier ministre Justin Trudeau se rend en Inde, accompagné de sa famille. Le 20, Justin Trudeau, qui rencontre des dirigeants de grands groupes industriels indiens, annonce la signature de contrats pour une valeur d’environ 1 milliard de dollars canadiens. Les échanges annuels entre les deux pays représentent quelque 8 milliards de dollars, également répartis.Le 21, le Premier min […] Lire la suite

1er-3 janvier 2018
Inde. Manifestations des dalits.

Le 1er, la commémoration du bicentenaire de la bataille de Bhima-Koregaon (Maharashtra) par les dalits – ou « intouchables » – est troublée par des violences orchestrées par la communauté des Marathes – dont les troupes avaient été battues à l’époque par les dalits alliés aux Britanniques. Le nouveau chef du parti du Congrès (opposition), Rahul Gandhi, accuse le gouvernement […] Lire la suite

2017

14 décembre 2017
Inde. Victoire du BJP aux élections dans le Gujarat.

Le Bharatiya Janata Party (BJP, droite nationaliste hindoue) de Narendra Modi remporte les élections régionales – quoiqu’avec une majorité réduite – dans l’État du Gujarat, fief du Premier ministre. Le Parti du Congrès, à la tête duquel Rahul Gandhi succèdera le 16 à sa mère Sonia Gandhi, améliore son score. Cette élection constituait un test avant les élections générales de 2019. […] Lire la suite

13 octobre 2017
Inde. Suspension d’un plan d’expulsion des Rohingya.

La Cour suprême suspend le plan du gouvernement nationaliste visant à expulser les quelque quarante mille Rohingya présents dans le pays. New Delhi considère que ceux-ci, de confession musulmane, représentent un « danger potentiel » pour « la sécurité intérieure ». Les Rohingya fuient par centaines de milliers la Birmanie où ils sont victimes de persécutions. […] Lire la suite

29 août 2017
Chine – Inde. Fin d’une période de tension à la frontière sino-indienne.

À l’issue de deux mois de tension, la Chine et l’Inde annoncent leur désengagement militaire du plateau de Doklam, à leur frontière commune avec le Bhoutan, où leurs armées se faisaient face depuis juin. Les autorités bhoutanaises avaient sollicité le soutien de leur allié indien à la suite de l’engagement par des troupes chinoises de travaux routiers sur une portion de territoire frontalier reven […] Lire la suite

24 août 2017
Inde. Reconnaissance du droit fondamental à la vie privée.

La Cour suprême reconnaît le droit fondamental à la vie privée. Cette décision doit lui permettre d’examiner, dans les prochains mois, les recours déposés contre le programme Aadhaar de relevé de données biométriques lancé par le gouvernement en 2009. Elle est également saluée par les partisans d’une dépénalisation de l’homosexualité. […] Lire la suite

22 août 2017
Inde. Interdiction de la répudiation express des épouses musulmanes.

La Cour suprême interdit le divorce par répudiation express de l’épouse en vigueur dans la communauté musulmane. Il suffisait à un homme de prononcer trois fois « talāq » – « Je divorce » – pour se séparer de sa femme. La Cour juge cette pratique contraire aux principes constitutionnels d’égalité devant la loi et de li […] Lire la suite

17 juillet 2017
Inde. Élection de Ram Nath Kovind à la présidence.

Le gouverneur de l’État du Bihar, Ram Nath Kovind, candidat de la coalition nationaliste hindoue dirigée par le Premier ministre Narendra Modi, est élu président par 65,7 p. 100 des voix du collège électoral constitué des parlementaires fédéraux et des États fédérés. Ram Nath Kovind est le deuxième président issu de la caste des dalits, ou « intouchables », après Kocheril Raman Narayanan, élu en j […] Lire la suite

11 juillet 2017
Inde. Invalidation d’un décret sur la vente de bétail.

La Cour suprême suspend le décret adopté en mai par le gouvernement de Narendra Modi dominé par les nationalistes hindous, qui interdisait le commerce de bétail – bovins, buffles et chameaux – à fin d’abattage. Les filières agroalimentaires et du cuir sont majoritairement contrôlées par les musulmans et les premiers consommateurs de viande bovine sont les dalits – ou « intouchables » –, les hindou […] Lire la suite

9 juin 2017
Inde – Pakistan. Adhésion à l’Organisation de coopération de Shanghai.

L’Inde et le Pakistan deviennent membres de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS). Fondée en 1996, l’OCS est une structure consacrée aux questions de sécurité qui regroupe la Russie, la Chine et les républiques d’Asie centrale – Kazakhstan, Tadjikistan, Kirghizstan et Ouzbékistan. […] Lire la suite

31 mars 2017
Inde. Réforme du système de financement des partis politiques.

La loi de finances adoptée par le Parlement institue de nouvelles règles de financement des partis politiques, destinées à favoriser la transparence. Les dons en liquide supérieurs à 2 000 roupies – environ trente euros – devront donner lieu à l’enregistrement du nom du donateur et la Banque centrale émettra des obligations que les donateurs, dont les noms ne seront connus que de la banque, pourro […] Lire la suite

11-19 mars 2017
Inde. Victoire électorale des nationalistes hindous dans plusieurs États.

Le 11, le Bharatiya Janata Party ‒ Parti du peuple indien ‒ (BJP, nationaliste hindou) du Premier ministre Narendra Modi remporte une victoire massive aux élections régionales dans l’Uttar Pradesh, l’État le plus peuplé du pays. Il l’emporte également dans l’État d’Uttarakhand et se trouve en situation de diriger des coalitions dans ceux de Goa et de Manipur. Le parti du Congrès l’emporte dans l’É […] Lire la suite

15 février 2017
Inde. Lancement record de satellites.

L’Indian Space Research Organisation procède à la mise sur orbite de cent quatre satellites grâce à un seul tir du lanceur Polar Satellite Launch Vehicle (PSLV), réalisant ainsi un record mondial. Le PSLV a effectué trente-sept lancements réussis depuis 1993. En novembre 2013, il a également lancé la sonde indienne qui s’est placée en orbite autour de Mars en septembre 2014. […] Lire la suite

8 janvier 2017
Inde – France. Relance du projet d’achat à la France de réacteurs EPR.

Le 8, le Premier ministre Narendra Modi confirme au ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, en visite à New Delhi, son intérêt pour le projet d’achat à EDF, initié en 2009 et relancé en 2016, de six réacteurs européens à eau pressurisée (EPR). La centrale ‒ qui serait la plus puissante du monde avec 9 900 MW ‒ doit être construite sur le plateau de Madban, près de Jaitapur, su […] Lire la suite

2 janvier 2017
Inde. Poursuite des embarras monétaires.

Le Premier ministre Narendra Modi lance à Lucknow (Uttar Pradesh) la campagne de son parti en vue des élections de plusieurs assemblées régionales prévues en 2017. Il est fragilisé par la désorganisation des échanges monétaires consécutive à sa décision, en novembre 2016, de démonétiser les billets de 500 et 1 000 roupies ‒ les plus utilisés dans le pays ‒ afin de lutter contre la corruption. Il a […] Lire la suite

2016

23 septembre 2016
France – Inde. Signature du contrat d’achat d’avions Rafale par New Delhi.

À l’issue de nombreuses années de négociations, les ministres de la Défense indien Manohar Parrikar et français Jean-Yves Le Drian signent à New Delhi le contrat d’achat par l’Inde de trente-six avions français Rafale de Dassault Aviation, pour un montant d’environ 8 milliards d’euros. L’accord prévoit des transferts de technologie, mais les appareils seront assemblés en France. Le Rafale a déjà é […] Lire la suite

18-29 septembre 2016
Inde – Pakistan. Opération militaire indienne au Pakistan.

Le 18, l’attaque non revendiquée d’un camp militaire proche de la ligne de contrôle séparant l’Inde du Pakistan, à Uri, dans la province indienne du Jammu-et-Cachemire, cause la mort de dix-sept soldats indiens. New Delhi dénonce « le soutien continu et direct du Pakistan au terrorisme ». Les relations entre les deux pays – qui se disputent cette province – se sont dégradées depuis la mort d’une f […] Lire la suite

24-26 janvier 2016
France – Inde. Visite du président François Hollande en Inde.

Du 24 au 26, le président français François Hollande accompagné de nombreux chefs d’entreprise effectue une visite en Inde. Les retombées commerciales de celle-ci demeurent modestes. La délégation française ne parvient notamment pas à finaliser le projet de vente de trente-six avions de combat Rafale annoncée en avril 2015.  […] Lire la suite

2015

6 juin 2015
Inde – Bangladesh. Signature d’un accord frontalier.

Les Premiers ministres indien et bangladais, Narendra Modi et Sheikh Hasina Wajed, procèdent à la signature officielle, à Dhaka (ou Dacca), d’un accord frontalier historique qui règle, par le biais d’un échange de territoires, la question de la centaine de petites enclaves que chaque pays possédait sur le territoire de l’autre. L’accord conclu en septembre 2011 avait aussitôt été ratifié par le Ba […] Lire la suite

10-21 avril 2015
France – Inde – Qatar. Commandes d’avions militaires Rafale par l’Inde et le Qatar.

Le 10, à la faveur de sa visite en France, le Premier ministre indien Narendra Modi annonce la commande par son pays à Dassault Aviation de trente-six avions de combat Rafale. Cette commande d’un montant estimé à 4 milliards d’euros s’ajoute à celle effectuée par l’Égypte en février. Le 21, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et l’émir du Qatar Tamim ben Hamad al-Thani concluent un accord […] Lire la suite

2014

10 octobre 2014
Pakistan – Inde. Deux défenseurs des enfants lauréats du prix Nobel de la paix.

Le comité d'Oslo attribue le prix Nobel de la paix à Malala Yousafzai, une jeune Pakistanaise de dix-sept ans qui défend le droit à l'éducation des enfants, et à l'Indien Kailash Satyarthi, qui dirige une O.N.G. luttant contre le travail des enfants. Malala Yousafzai, alors collégienne, avait été victime en octobre 2012 d'une tentative d'assassinat revendiquée par le Tehrik-e-Taliban Pakistan.  […] Lire la suite

7-26 avril 2014
Inde. Large victoire des nationalistes hindous aux élections législatives.

Du 7 avril au 12 mai, plus de huit cents millions d'électeurs sont appelés à élire la chambre basse du Parlement, le Lok Sabha. Il s'agit du plus grand corps électoral au monde. Le Bharatiya Janata Party (nationaliste hindou, conservateur) dirigé par Narendra Modi, chef de l'exécutif de l'État du Gujarat, l'emporte largement avec 31 p. 100 des suffrages et 282 sièges sur 543 élus. Il est le premie […] Lire la suite

2013

13 septembre 2013
Inde. Condamnation à mort des violeurs d'une étudiante.

Le 13, le tribunal de Saket, un quartier de New Delhi, condamne à la peine de mort quatre des cinq auteurs du viol collectif et des tortures infligées à une étudiante dans la capitale, en décembre 2012. Celle-ci était morte à la suite de ses blessures. Le cinquième auteur, mineur, avait été condamné à trois ans de prison en août. Le crime avait suscité de vives réactions dans le pays. En mars, le  […] Lire la suite

14-15 février 2013
France – Inde. Visite d'État du président François Hollande en Inde.

Les 14 et 15, le président François Hollande effectue une visite d'État à New Delhi et Bombay, dans le but de renforcer la place de la France en Inde. Il appelle au développement de partenariats industriels dans les secteurs sensibles de haute technologie, y compris le militaire et le nucléaire civil, justifiant l'absence de risque de cette politique par le constat que les deux pays partagent les  […] Lire la suite

2012

16-29 décembre 2012
Inde. Violentes manifestations à la suite d'un viol collectif.

Le 16, à New Delhi, une étudiante est violée par six hommes dans un bus puis battue et jetée du véhicule en marche avec son compagnon. Elle est hospitalisée dans un état grave. Ses six agresseurs sont arrêtés. Les jours suivants, des milliers de personnes manifestent violemment dans la capitale pour réclamer un renforcement de la sécurité des femmes dans le pays. Le 29, l'étudiante violée meurt de […] Lire la suite

22 juillet 2012
Inde. Élection de Pranab Mukherjee à la présidence.

Le 22, les grands électeurs – parlementaires fédéraux et membres des Assemblées des États – élisent à la présidence de la République Pranab Mukherjee, ancien ministre des Finances et candidat du Parti du Congrès au pouvoir. Il devance Purno Agitok Sangma, ancien président du Parlement et candidat de la coalition de l'Alliance démocratique nationale dirigée par le Bharatiya Janata Party. La fonctio […] Lire la suite

19 avril 2012
Inde. Tir réussi d'un missile intercontinental.

New Delhi procède avec succès au premier essai du tir d'un missile à capacité nucléaire Agni-V, d'une portée de 5 000 kilomètres, depuis une base située en mer, au large de l'État de l'Orissa. Le pays, qui poursuit le développement de son programme nucléaire, rejoint le petit groupe des pays – les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'O.N.U. – qui disposent de missiles intercontinent […] Lire la suite

2010

4-7 décembre 2010
France – Inde. Visite du président Nicolas Sarkozy en Inde.

Du 4 au 7, le président français Nicolas Sarkozy effectue à New Delhi, Bangalore et Bombay, notamment, une visite destinée à consolider le partenariat stratégique établi en 1998 entre la France et l'Inde. Il promeut les intérêts commerciaux français auprès de ses interlocuteurs, notamment dans le domaine nucléaire. Le chef de l'État français réaffirme le droit de l'Inde à disposer de capacités nuc […] Lire la suite

2009

3 juin 2009
Inde. Élection d'une « intouchable » à la présidence du Parlement.

Le Parlement indien élit, pour la première fois de son histoire, une femme de la caste des intouchables comme présidente. Meira Kumar, unique candidate, députée de l'État pauvre du Bihār, dans l'est du pays, est désignée par la chambre basse du Parlement issue des élections législatives d'avril-mai, remportées par le Parti du Congrès du Premier ministre Manmohan Singh.  […] Lire la suite

16 avril-22 mai 2009
Inde. Victoire du Parti du Congrès aux élections législatives.

Le 16 débutent les élections législatives dans la plus grande démocratie du monde. Quelque 714 millions de citoyens doivent se rendre aux urnes, jusqu'au 13 mai, dans les trente-cinq États et territoires de la fédération pour élire les 543 députés de la Chambre basse du Parlement (Lok Sabha). Le 16 également, seize personnes, dont neuf paramilitaires assurant la sécurité des élections, sont tuées  […] Lire la suite

2008

7-26 décembre 2008
Inde – Pakistan. Regain de tension.

Le 7, à Muzaffarabad, dans l'Azad Cachemire, l'armée pakistanaise mène une opération contre un camp de la Jamaat ud-Dawa (JuD), considérée comme la branche politique du groupe djihadiste Lashkar-e-Taiba (LeT). Officiellement interdit dans le pays en janvier 2002, ce dernier est accusé par New Delhi d'être responsable de l'attaque terroriste meurtrière perpétrée à Bombay en novembre. Plusieurs memb […] Lire la suite

26-29 novembre 2008
Inde. Attaque terroriste meurtrière à Bombay.

Le 26, dans la soirée, des terroristes islamistes armés se réclamant d'un groupe inconnu, les Moudjahidin du Deccan, attaquent divers sites de Bombay (Mumbai), la capitale économique du pays, faisant de nombreuses victimes au cours de la nuit. Ils s'en prennent à la gare centrale, à deux hôpitaux, à un cinéma, à un restaurant, au centre de la communauté juive des loubavitch ainsi qu'à deux hôtels  […] Lire la suite

26 juillet 2008
Inde. Attentats meurtriers dans le Gujarat.

Dix-sept bombes explosent dans plusieurs quartiers d'Ahmadabad, ville principale de l'État du Gujarat, dans l'ouest du pays, provoquant la mort d'au moins quarante-neuf personnes. Ces attentats sont revendiqués par l'organisation des Moudjahidins indiens qui déclare vouloir venger les « violences antimusulmanes » qui avaient fait des centaines de morts dans le Gujarat en février 2002 D'autres atte […] Lire la suite

26 mars 2008
Inde. Rachat de Jaguar et de Land Rover par Tata.

Le constructeur américain Ford annonce la vente de Jaguar et de Land Rover au groupe indien Tata, pour 2,3 milliards de dollars. Ces acquisitions doivent permettre à Tata Motors de devenir un constructeur automobile d'envergure mondiale. […] Lire la suite

25-26 janvier 2008
France – Inde. Visite officielle du président Nicolas Sarkozy en Inde.

Les 25 et 26, le président français Nicolas Sarkozy effectue une visite d'État en Inde. Il évoque avec le Premier ministre indien Manmohan Singh le renforcement de la coopération franco-indienne dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, notamment islamiste, et du nucléaire civil. Il déclare qu'il défendra l'élargissement du G8 à l'Inde ainsi que l'octroi à New Delhi d'un siège permanent  […] Lire la suite

2007

3 août 2007
Inde – États-Unis. Accord de coopération nucléaire.

L'Inde rend public l'accord de coopération nucléaire civile conclu avec les États-Unis, qui prévoit la fourniture de technologies et de combustible. Le texte accorde à New Delhi le droit de retraiter le combustible irradié dans une usine placée sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique. Il lui assure l'aide américaine en vue de « se prémunir contre toute rupture d'approvisi […] Lire la suite

21 juillet 2007
Inde. Première élection d'une femme à la présidence.

Les membres du Parlement fédéral et des assemblées des États élisent Pratibha Devisingh Patil à la présidence de la République. Candidate de l'Alliance progressiste unie, qui est au pouvoir – coalition dominée par le Parti du Congrès –, elle est la première femme à occuper ce poste dans l'histoire du pays. Elle était opposée au vice-président Bhairon Singh Shekhawat, candidat du principal parti d' […] Lire la suite

31 janvier 2007
Inde. Rachat de Corus par Tata Steel.

Tata Steel annonce le rachat, pour 13,7 milliards de dollars, du sidérurgiste anglo-néerlandais Corus, dont le chiffre d'affaires est quatre fois supérieur au sien. La nouvelle entité formera le cinquième groupe mondial du secteur. Il s'agit du plus important rachat à l'étranger jamais réalisé par une société indienne (Mittal Steel, qui a racheté Arcelor en 2006, n'étant pas une société de droit i […] Lire la suite

2006

11-16 juillet 2006
Inde. Série d'attentats meurtriers à Bombay.

Le 11, sept attentats à la bombe quasi simultanés, perpétrés à l'heure de pointe dans des gares et des trains, à Bombay, capitale économique du pays, font cent quatre-vingt-un morts. Les soupçons des enquêteurs se portent vers les mouvements islamistes extrémistes Lashkar-e-Taiba, basé au Pakistan, et Students Islamic Movement of India, qui est interdit. Le 14, le Premier ministre Manmohan Singh d […] Lire la suite

2 mars 2006
États-Unis – Inde. Conclusion d'un accord de coopération nucléaire.

Le président George W. Bush, en visite en Inde, annonce la conclusion d'un « accord historique » dans le domaine de la coopération nucléaire. Celui-ci doit permettre à New Delhi, puissance nucléaire de fait qui n'a pas signé le traité de non-prolifération (T.N.P.), de développer son programme civil. L'accord permet à l'Inde de poursuivre, parallèlement, son programme nucléaire militaire. Le texte  […] Lire la suite

17-20 février 2006
France – Asie. Visite officielle du président Jacques Chirac en Thaïlande et en Inde.

Le 17, le président Chirac entame sa première visite d'État en Thaïlande. Il y formule le souhait de voir la France devenir « le partenaire stratégique de la Thaïlande en Europe ».Le 19, Jacques Chirac se rend en Inde pour la seconde fois, après une première visite en 1998.Le 20, la France et l'Inde signent une déclaration commune relative à leur volonté de conclure un accord de coopération dans l […] Lire la suite

13-17 février 2006
France – Inde. Rapatriement du porte-avions « Clemenceau ».

Le 13, la Cour suprême de New Delhi subordonne l'entrée dans les eaux territoriales indiennes de l'ancien porte-avions français Clemenceau à la détermination, par un comité d'experts, de la quantité d'amiante encore présente à son bord. Les autorités françaises ont signé un contrat avec le chantier d'Alang, dans l'État du Gujarat, pour démanteler le navire désarmé en 1997 et en […] Lire la suite

2005

29-31 octobre 2005
Inde. Attentats meurtriers à New Delhi.

Le 29, à New Delhi, des attentats perpétrés sur deux marchés et contre un autobus font soixante-deux morts. Ces opérations sont revendiquées par un groupe séparatiste cachemiri lié à une importante organisation islamique armée, Lashkar-i-Taïba, active au Pakistan.Le 31, le Premier ministre Manmohan Singh met implicitement en cause le Pakistan en déclarant que les terroristes responsables des atten […] Lire la suite

1er-20 janvier 2005
Asie. Mise en place de l'aide internationale aux victimes du tsunami.

Le 1er, les opérations internationales de secours aux victimes du tsunami du 26 décembre 2004 – dont le nouveau bilan atteint deux cent quatre-vingt mille morts au cours du mois – débutent dans la province indonésienne d'Atjeh (ou Aceh). Des évacuations et des opérations d'assistance aux populations sinistrées sont menées à partir du porte-avions américain Abr […] Lire la suite

2004

26-31 décembre 2004
Asie. Tsunami meurtrier.

Le 26, un séisme sous-marin de magnitude proche de 9 sur l'échelle ouverte de Richter, dont l'épicentre se situe à l'ouest de l'île de Sumatra (Indonésie), provoque une série de vagues gigantesques qui ravagent les côtes de plusieurs pays riverains de l'océan Indien. Les plages et les rivages sont balayés, les habitations en bordure de mer dévastées. Le bilan humain, tel qu'il s'établira au cours  […] Lire la suite

10-19 mai 2004
Inde. Victoire électorale du Parti du Congrès.

Le 10 s'achève le processus des élections législatives entamé le 20 avril. Le Parti du Congrès de Sonia Gandhi et ses alliés – notamment communistes – remportent contre toute attente les élections avec 219 sièges au total sur 545, dont 145 pour le Parti du Congrès et 61 pour les deux partis communistes. L'Alliance démocratique nationale, conduite par les nationalistes du Bharatiya Janata Party (Pa […] Lire la suite

5 janvier 2004
Inde – Pakistan. Rétablissement d'un « dialogue global ».

Pour la première fois depuis juillet 2001, le président pakistanais, Pervez Moucharraf, et le Premier ministre indien, Atal Behari Vajpayee, se rencontrent à Islamabad, en marge d'un sommet régional. La déclaration commune publiée à cette occasion affirme la volonté des deux pays, qui s'étaient trouvés au bord de la guerre au printemps de 2002, de rétablir entre eux un « dialogue global » incluant […] Lire la suite

2003

25 août 2003
Inde. Attentats meurtriers à Bombay.

Le 25, l'explosion de deux taxis piégés à Bombay cause la mort d'une cinquantaine de personnes. Ce sont les attentats les plus meurtriers perpétrés dans la capitale économique du pays depuis ceux de mars 1993, consécutifs à la destruction de la mosquée de Babur, à Ayodhya, en décembre 1992. Les autorités mettent en cause la responsabilité d'un mouvement d'étudiants musulmans, interdit en décembre  […] Lire la suite

2002

18-25 juillet 2002
Inde. Élection d'Abdul Kalam à la présidence.

Le 18, les représentants du Parlement et des Assemblées des États élisent Abdul Kalam au poste, largement honorifique, de président. Ce scientifique est le troisième musulman à être élu à la tête de l'État. Il obtient les suffrages des membres de la coalition au pouvoir, dirigée par le Parti du peuple indien, ainsi que de ceux du principal parti d'opposition, le Congrès.Le 25, succédant à Kocheril […] Lire la suite

14-28 mai 2002
Inde – Pakistan. Recrudescence de la tension.

Le 14, une attaque attribuée à des combattants indépendantistes, près de Jammu, au Cachemire indien, cause la mort de trente-quatre personnes. Elle survient alors que la secrétaire d'État adjointe américaine, Christina Rocca, se trouve en mission dans cette région où la tension s'est accrue les mois précédents. Les autorités indiennes rendent responsable le Pakistan, qui est accusé de soutenir les […] Lire la suite

27 février-4 mars 2002
Inde. Violences interreligieuses meurtrières au Gujarat.

Le 27, l'incendie d'un train de pèlerins hindous dans l'État du Gujarat, par des militants musulmans, cause la mort de 58 personnes.La semaine suivante et jusqu'au 4 mars, les représailles menées par les fanatiques hindous dans la capitale de l'État, Ahmadabad, font plus de 550 morts au sein de la communauté musulmane, tandis qu'une centaine d'extrémistes hindous sont tués par les forces de l'ordr […] Lire la suite

2001

13-29 décembre 2001
Inde – Pakistan. Regain de tension après un attentat contre le Parlement indien.

Le 13, un attentat-suicide perpétré dans les locaux du Parlement fédéral, à New Delhi, par un commando de cinq personnes, fait 14 morts. Ce geste, non revendiqué, est attribué à des indépendantistes cachemiris. En octobre, l'explosion d'une voiture piégée devant l'Assemblée provinciale de l'État du Cachemire, à Srinagar, avait fait 38 victimes. Le Pakistan dénonce aussitôt cet attentat, comme il l […] Lire la suite

14-16 juillet 2001
Pakistan – Inde. Échec de la visite du président Pervez Moucharraf en Inde.

Le 14, le président pakistanais, le général Pervez Moucharraf, se rend en visite à New Delhi, deux ans après le conflit qui avait opposé les deux pays de mai à juillet 1999, quand des séparatistes musulmans venus du Pakistan s'étaient infiltrés au Cachemire indien.Le 16, le général Moucharraf et le Premier ministre indien, Atal Behari Vajpayee, ne parviennent pas à adopter une déclaration commune, […] Lire la suite

26 janvier 2001
Inde. Séisme meurtrier dans le nord-ouest.

Un séisme d'une force supérieure à 7 degrés sur l'échelle de Richter dévaste la province industrielle de Bhuj, dans le nord-ouest du pays, faisant plusieurs dizaines de milliers de victimes. C'est l'un des tremblements de terre les plus meurtriers qui aient frappé le sous-continent indien depuis un siècle, et la plus grave catastrophe qu'ait connue le pays depuis son indépendance, en 1947. L'aide  […] Lire la suite

2000

24 juillet-10 août 2000
Inde. Flambée de violence au Cachemire.

Le 24, le mouvement islamiste armé cachemiri Hezb-ul-Mujahidin proclame un cessez-le-feu unilatéral. Son chef, Syed Salahudeen, dirige le Conseil du Jihad, qui regroupe l'ensemble des mouvements indépendantistes cachemiris.Le 28, le gouvernement lance aux Cachemiris une offre de négociations.Les 1er et 2 août, une centaine de personnes, pour la plupart hindoues, sont tuées a […] Lire la suite

16-20 avril 2000
Inde – France. Visite du président Kocheril Raman Narayanan en France.

Du 16 au 20, Kocheril Raman Narayanan effectue la première visite d'État en France d'un président indien. Jacques Chirac s'était rendu en Inde en janvier 1998. Les entretiens entre le président indien et les dirigeants français traduisent « une volonté commune de développer un étroit partenariat ». Cette amélioration des relations bilatérales s'accompagne d'un accroissement des échanges commerciau […] Lire la suite

1999

24-31 décembre 1999
Inde. Détournement d'un avion par des partisans du séparatisme cachemiri.

Le 24, un avion d'Indian Airlines, assurant la liaison entre Katmandou et New Delhi avec environ cent quatre-vingt-cinq personnes à son bord, est détourné. Les cinq pirates exigent la libération d'un chef religieux sunnite pakistanais, Masood Azhar, détenu en Inde depuis 1994 pour son rôle au sein d'un mouvement armé séparatiste au Cachemire. Un otage est tué et vingt-cinq autres libérés. Les auto […] Lire la suite

5-7 novembre 1999
Vatican – Inde. Visite du pape Jean-Paul II en Inde.

Du 5 au 7, le pape Jean-Paul II se rend pour la deuxième fois en Inde. Sa visite est précédée de manifestations d'hostilité de la part des extrémistes hindous. Les violences contre les chrétiens se sont accrues depuis l'arrivée au pouvoir des nationalistes hindous du Bharatiya Janata Party, en mars 1998. Dans la cathédrale de New Delhi, devant trois cents évêques venus de toute l'Asie, Jean-Paul I […] Lire la suite

1er-13 octobre 1999
Inde. Victoire aux élections législatives de la coalition au pouvoir.

Le 1er s'achèvent les élections législatives anticipées qui avaient débuté le 4 septembre. Ce troisième scrutin législatif en trois ans fait suite à la dissolution du Parlement par le président Kocheril Raman Narayanan, en avril, après un vote de défiance. L'Alliance démocratique nationale, coalition de vingt-quatre partis regroupés autour du Bharatiya Janata Party (B.J.P.,  […] Lire la suite

10-20 août 1999
Inde – Pakistan. Poursuite des tensions.

Le 10, un chasseur de l'armée de l'air indienne abat un avion de reconnaissance pakistanais avec seize membres d'équipage à son bord, à la frontière sud entre les deux pays. L'Inde affirme que l'avion violait son espace aérien, ce que nie le Pakistan. Un mois après la fin des combats au Cachemire, et alors que les violences séparatistes persistent dans cette région, la tension reste vive entre New […] Lire la suite

4-18 juillet 1999
Inde – Pakistan. Fin des combats dans le Cachemire.

Le 4, le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, en visite à Washington, s'engage à obtenir le retrait des combattants islamistes infiltrés à la frontière indienne, dans le Cachemire, où des combats, depuis mai, les opposent à l'armée de New Delhi. De son côté, le président américain Bill Clinton promet de s'investir « personnellement » dans la résolution de la question du Cachemire.Le 9, Nawa […] Lire la suite

26-31 mai 1999
Inde – Pakistan. Montée des tensions dans le Cachemire.

Le 26, l'aviation indienne bombarde les positions occupées par un groupe de plusieurs centaines de séparatistes musulmans infiltrés, depuis le début du mois, dans le nord du Cachemire indien revendiqué par le Pakistan. Des duels d'artillerie opposent depuis le 9, dans la région, les troupes indiennes et pakistanaises. Les relations entre New Delhi et Islamabad se tendent à nouveau, un an après leu […] Lire la suite

17-26 avril 1999
Inde. Chute du gouvernement et dissolution du Parlement.

Le 17, le Parlement renverse, à une voix près, le gouvernement d'Atal Behari Vajpayee. Le vote de confiance avait été imposé par le président Kocheril Raman Narayanan à la suite de la défection d'un des membres de la coalition conduite par le Bharatiya Janata Party (nationaliste hindou) depuis les élections de février 1998.Le 26, devant l'échec de Sonia Gandhi, présidente du parti du Congrés, à co […] Lire la suite

20 février 1999
Inde – Pakistan. Visite du Premier ministre indien à Lahore.

Atal Behari Vajpayee effectue, à Lahore, la première visite d'un Premier ministre indien au Pakistan depuis dix ans. La tension entre les deux pays demeure vive, cinquante ans après leur séparation. Elle s'est encore renforcée à la suite des essais nucléaires auxquels les deux pays ont procédé en mai 1998. À ce sujet, Atal Behari Vajpayee et son homologue pakistanais Nawaz Sharif conviennent de «  […] Lire la suite

1998

4-11 juin 1998
Inde – Pakistan. Condamnation des essais indiens et pakistanais par le « club » nucléaire de l'O.N.U.

Le 4, réunis exceptionnellement à Genève, les ministres des Affaires étrangères des cinq puissances nucléaires, qui sont aussi les membres permanents du Conseil de sécurité de l'O.N.U. – Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie –, condamnent les essais nucléaires effectués en mai par l'Inde et le Pakistan. Réaffirmant leur pouvoir exclusif dans le domaine nucléaire, ils dénient aux deux pays […] Lire la suite

11-30 mai 1998
Inde – Pakistan. Essais nucléaires.

Le 11, l'Inde procède à trois essais nucléaires souterrains dans le désert du Rajasthan. Le pays n'est pas signataire des traités internationaux sur la non-prolifération nucléaire et sur l'interdiction des essais. Le gouvernement nationaliste hindou d'Atal Behari Vajpayee, au pouvoir depuis mars, avait annoncé son intention de relancer le programme nucléaire – les derniers essais indiens dataient  […] Lire la suite

15-28 mars 1998
Inde. Nomination d'Atal Behari Vajpayee au poste de Premier ministre.

Le 15, le président Kocheril Raman Narayanan nomme Atal Behari Vajpayee, l'un des dirigeants du Bharatiya Janata Party (B.J.P., nationaliste hindou) arrivé en tête lors des élections législatives de février, Premier ministre en dépit de l'impossibilité où celui-ci se trouve de réunir une majorité parlementaire.Le 19, Atal Behari Vajpayee prête serment.Le 28, son gouvernement obtient la confiance d […] Lire la suite

16 février-7 mars 1998
Inde. Nette victoire des nationalistes hindous aux élections législatives.

Du 16 au 7 mars se déroulent les élections législatives organisées à la suite de la dissolution du Parlement, en décembre 1997. Cette décision était consécutive au renversement du deuxième Premier ministre issu du Front uni depuis le précédent scrutin législatif de mai 1996. Deve Gowda, en avril 1997, puis Inder Kumar Gujral, en novembre, avaient été contraints à la démission après que le Parti du […] Lire la suite

24-26 janvier 1998
France – Inde. Visite officielle du président Jacques Chirac en Inde.

Du 24 au 26, Jacques Chirac effectue la première visite officielle d'un président français en Inde depuis celle de François Mitterrand, en février 1989. À Bombay, capitale économique, le chef de l'État déclare que la France, en raison de divers contentieux, « n'est pas, en Inde, au niveau qui devrait être le sien », alors que l'économie indienne s'ouvre vers l'extérieur depuis quelques années. À N […] Lire la suite

1997

28 novembre-4 décembre 1997
Inde. Démission du Premier ministre et dissolution du Parlement.

Le 28, Inder Kumar Gujral, Premier ministre depuis avril, présente la démission de son gouvernement minoritaire de Front uni (coalition de quatorze partis de gauche et de centre gauche). Le Parti du Congrès avait officiellement annoncé, le jour même, le retrait de son soutien parlementaire, comme il l'avait déjà fait en avril à l'égard du précédent gouvernement de Front uni issu des élections d'av […] Lire la suite

11-22 avril 1997
Inde. Changement de Premier ministre.

Le 11, le Parlement rejette la motion de confiance présentée par le gouvernement de Deve Gowda. Hostile à la personne du Premier ministre, le Parti du Congrès avait annoncé, le 30 mars, qu'il retirait son soutien au gouvernement minoritaire formé en mai 1996 par le Front uni, coalition de quatorze partis de gauche, en raison de l'incapacité de celui-ci de maintenir l'ordre et de s'opposer à l'esso […] Lire la suite

1996

7-28 mai 1996
Inde. Difficile constitution d'un gouvernement après la défaite du Parti du Congrès aux élections législatives.

Le 7, le Bharatiya Janata Party (B.J.P., droite nationaliste hindouiste) de Lal Kishinshand Advani, principale formation de l'opposition, remporte les élections législatives qui se déroulaient depuis le 27 avril. Il obtient 160 sièges sur 537 (119 sur 511 au précédent scrutin, en juin 1991), contre 136 pour le Parti du Congrès du Premier ministre Narasimha Rao (223 sur 511 en 1991), qui enregistre […] Lire la suite

1995

13-15 août 1995
Inde. Assassinat d'un otage occidental par un groupe séparatiste cachemiri.

Le 13, le corps décapité d'un Norvégien, Hans Christian Ostro, est découvert dans l'État de Jammu-et-Cachemire. Il était l'un des cinq otages occidentaux – un Allemand, un Américain, deux Britanniques et un Norvégien – enlevés en juillet par l'organisation séparatiste islamiste Al-Faran et que celle-ci menace de tuer si le gouvernement ne libère pas quinze militants musulmans emprisonnés. La plupa […] Lire la suite

9-11 mai 1995
Inde. Incendie d'une ville cachemiri et regain de tension avec le Pakistan.

À l'issue d'affrontements meurtriers entre l'armée et des séparatistes musulmans, une ville de 30 000 habitants de l'État de Jammu-et-Cachemire, Sharar-e-Sharif, est détruite par un incendie qui ravage notamment, le 10, un sanctuaire soufi fréquenté par les musulmans et les hindous. Des dizaines de séparatistes musulmans y étaient retranchés depuis le mois de mars. Ces violences ravivent la tensio […] Lire la suite

1993

16 novembre 1993
Inde. Fin du siège de la mosquée de Srinagar.

Entamé le 15 octobre, le siège de la mosquée du Hazrat-Bal, à Srinagar, dans l'État de Jammu et Cachemire, prend fin le 16 avec la reddition des séparatistes musulmans cachemiris qui y étaient retranchés. Ceux-ci étaient soupçonnés de vouloir commettre une provocation en s'emparant d'une relique du Prophète enfermée dans la mosquée et dont la disparition, en 1963, avait déjà suscité de violentes é […] Lire la suite

30 septembre 1993
Inde. Plus de vingt mille morts dans un séisme dans l'ouest du pays.

À 4 heures du matin, un tremblement de terre d'une magnitude de 6,4 degrés sur l'échelle de Richter, le plus fort depuis une soixantaine d'années dans le pays, ravage la province occidentale du Mahārāshtra. L'effondrement des habitations construites en brique et en pierre fait plus de vingt mille morts, notamment dans les villes de Khillari et d'Umarga, ainsi que des dizaines de milliers de blessé […] Lire la suite

12-17 mars 1993
Inde. Série d'attentats à la bombe.

Le 12, une série d'attentats à la bombe frappe, en milieu de journée, le quartier des affaires de Bombay, capitale économique du pays. L'immeuble abritant la Bourse est touché. Le bilan s'élève à plus de trois cents morts. C'est la première fois que des actes terroristes sont perpétrés dans une grande ville et en dehors des provinces habituellement troublées du Pendjab, du Cachemire ou de l'Assam. […] Lire la suite

27-29 janvier 1993
Russie – Inde. Visite officielle du président Boris Eltsine en Inde.

Du 27 au 29, le président russe Boris Eltsine effectue une visite officielle en Inde. Les relations privilégiées entre les deux pays datent de l'époque de la guerre froide. Le traité d'amitié et d'assistance mutuelle entre l'U.R.S.S. et l'Inde, signé pour vingt ans en 1971, a été renouvelé en 1991. Boris Eltsine rassure les dirigeants indiens sur la continuité des relations russo-indiennes après l […] Lire la suite

1992

6-15 décembre 1992
Inde. Émeutes intercommunautaires et crise politique après la destruction de la mosquée d'Ayodhya.

Le 6, des fondamentalistes hindouistes détruisent la mosquée de Babur, à Ayodhya, l'une des sept villes saintes de l'hindouisme, dans l'État d'Uttar Pradesh, à 550 kilomètres au sud-est de New Delhi. L'édifice, bâti au XVIe siècle, aurait occupé l'emplacement d'un ancien temple hindou dédié au dieu Rama. Les forces de l'ordre n'interviennent pas. Des émeutes s'étaient déjà d […] Lire la suite

19 février 1992
Inde. Victoire du Parti du Congrès aux élections au Pendjab.

Au Pendjab, État peuplé de 60 p. 100 de sikhs, se déroulent les premières élections depuis 1985. Le terrorisme sikh a fait plus de quinze mille morts depuis 1983 dans cet État, placé depuis mai 1987 sous l'administration directe de New Delhi. Les séparatistes et les régionalistes ayant appelé au boycottage du scrutin, le taux d'abstention est d'environ 72 p. 100. Aussi, le Parti du Congrès, format […] Lire la suite

1991

11-16 décembre 1991
Chine – Inde. Visite du Premier ministre chinois à New Delhi.

Li Peng est le premier chef du gouvernement chinois à effectuer une visite officielle en Inde depuis 1960. La question des frontières contestées, qui a entraîné un conflit entre les deux pays en 1962, est au centre des entretiens qu'il a avec son homologue indien, P. V. Narasimha Rao, sans qu'aucun progrès notable ne soit enregistré à ce sujet.Les deux dirigeants signent trois accords de coopérati […] Lire la suite

12-23 juin 1991
Inde. Élections législatives et formation d'un gouvernement minoritaire.

Les 12 et 15, les élections législatives, qui avaient débuté le 20 mai et qui avaient été reportées après l'assassinat de Rajiv Gandhi, se terminent dans la violence et le massacre de soixante-seize passagers d'un train attaqué par des extrémistes sikhs. Par rapport au scrutin de novembre 1989, le Parti du Congrès, formation de Rajiv Gandhi, progresse légèrement en obtenant deux cent vingt-trois ( […] Lire la suite

21-29 mai 1991
Inde. Assassinat de Rajiv Gandhi.

Le 21, Rajiv Gandhi, président du Parti du Congrès, est tué par l'explosion d'une bombe, près de Madras, alors qu'il s'apprêtait à tenir une réunion dans le cadre de la campagne des élections législatives. L'attentat, qui n'est pas revendiqué, est commis par une femme, soupçonnée d'appartenir à un commando-suicide des Tigres libérateurs de l'Eelam tamoul (L.T.T.E.). L'émotion est considérable dans […] Lire la suite

6-13 mars 1991
Inde. Démission du gouvernement et dissolution de la Chambre.

Le 6, Sadanand Singh Chandra Shekhar, Premier ministre depuis novembre 1990, annonce devant le Parlement la démission de son gouvernement après que le parti du Congrès de Rajiv Gandhi lui eut retiré son soutien. Ce dernier refusant de former un nouveau gouvernement, l'organisation d'élections générales paraît inévitable.Le 13, le président Ramaswamy Venkataraman décide la dissolution de la chambre […] Lire la suite

1990

5-16 novembre 1990
Inde. Changement de Premier ministre.

Le 5, une scission se produit au sein du parti de Vishwanath Pratap Singh, Premier ministre depuis moins d'un an qui a déjà perdu en octobre le soutien des hindouistes après des affrontements religieux à Ayodhya. Près de la moitié des députés du Janata Dal font sécession, avec Chandra Shekhar à leur tête.Le 7, Vishwanath Pratap Singh est battu, par 346 voix contre 142, lors d'un vote de confiance  […] Lire la suite

23-30 octobre 1990
Inde. Violences religieuses.

Le 23, à la suite de l'arrestation de son chef Lal Krishnan Ardvani, le parti hindouiste Bharatiya Janata (B.J.P.) annonce qu'il retire son soutien au gouvernement, le mettant ainsi en minorité au Parlement. Le B.J.P. se trouve en effet en conflit avec la communauté musulmane après avoir lancé, le 25 septembre, une croisade en direction du site sacré d'Ayodhya où les hindous veulent reconstruire u […] Lire la suite

21 mai 1990
Inde. Tuerie au Cachemire après l'assassinat d'un dignitaire musulman.

Maulvi Farooq, le plus haut dignitaire religieux de la communauté musulmane de la vallée du Cachemire, est assassiné à Srinagar par trois hommes armés. Alors que ses partisans transportent sa dépouille, des troupes paramilitaires tirent sur la foule sans sommation, tuant une centaine de personnes et en blessant trois cents autres. Le couvre-feu est aussitôt décrété à Srinagar, capitale du Cachemir […] Lire la suite

24 mars 1990
Sri Lanka – Inde. Fin du retrait du corps expéditionnaire indien de Sri Lanka.

Le 24 s'achève le retrait du corps expéditionnaire indien, dont le principe a été décidé en septembre 1989 à la demande des nouvelles autorités sri-lankaises. Ces troupes indiennes de « maintien de la paix », qui ont compté jusqu'à soixante mille hommes, étaient intervenues dans le nord et l'est de Sri Lanka à l'appel de l'ancien président Junius R. Jayawardene, au lendemain d'un accord bilatéral  […] Lire la suite

19-30 janvier 1990
Inde. Le Cachemire sous la tutelle du pouvoir central.

Le 19, Vishwanath Pratap Singh, nouveau Premier ministre indien, retire tout pouvoir aux autorités politiques locales et place le Cachemire sous le contrôle de l'administration centrale afin de faire face à l'agitation des indépendantistes musulmans. Le Cachemire est divisé depuis l'éclatement de l'empire des Indes en 1947 : passé en 1949 sous administration pakistanaise au nord et indienne au sud […] Lire la suite

1989

22-26 novembre 1989
Inde. Défaite de Rajiv Gandhi aux élections législatives.

Du 22 au 26, 498 millions d'Indiens sont appelés aux urnes pour élire 525 députés, le scrutin ayant dû être reporté dans 17 des 542 circonscriptions. Bien que les résultats de l'économie indienne soient positifs, ce vote est interprété comme un référendum concernant la personne de Rajiv Gandhi, Premier ministre depuis 1984, compromis dans plusieurs scandales politico-financiers. Le Parti du Congrè […] Lire la suite

18 septembre 1989
Sri Lanka – Inde. Accord sur le départ des troupes indiennes.

Le 18, le gouvernement sri-lankais signe avec l'Inde un accord par lequel cette dernière s'engage à retirer ses troupes du territoire sri-lankais avant le 31 décembre. La Force indienne de maintien de la paix, qui compte quarante-cinq mille hommes et dont le départ était exigé avec insistance par le président Premadasa, élu en décembre 1988, avait commencé à arriver dans le nord de l'île en août 1 […] Lire la suite

14 février 1989
Inde. Indemnités fixées pour les victimes de la catastrophe de Bhopal.

La Cour suprême de New Delhi condamne la compagnie américaine Union Carbide à verser 470 millions de dollars (environ 3 milliards de francs) aux victimes de la catastrophe de Bhopal. Selon les bilans officiels, la fuite de gaz toxique qui s'était produite dans une usine de pesticides le 3 décembre 1984 a tué 1 745 personnes dans les premiers jours, mais près de 500 personnes meurent encore chaque  […] Lire la suite

1er-3 février 1989
France – Inde. Voyage du président François Mitterrand en Inde.

Le 1er, François Mitterrand arrive à New Delhi pour une visite officielle de trois jours, accompagné de sept membres du gouvernement, dont Roland Dumas et Jack Lang. Les entretiens avec le Premier ministre Rajiv Gandhi portent principalement sur les relations Nord-Sud. Au cours des discussions interministérielles, les deux pays conviennent de réduire le déséquilibre des écha […] Lire la suite

6 janvier 1989
Inde. Pendaison des assassins d'Indira Gandhi.

Les deux sikhs condamnés à mort pour l'assassinat d'Indira Gandhi en octobre 1984 sont pendus. Malgré des mesures exceptionnelles de sécurité, les séparatistes sikhs, en représailles, assassinent dans les jours qui suivent une quinzaine de personnes. Ces victimes du terrorisme sikh viennent s'ajouter aux deux mille cinq cents tués de 1988. […] Lire la suite

1988

19-31 décembre 1988
Inde – Chine – Pakistan. Reprise des relations de New Delhi avec la Chine et le Pakistan

Du 19 au 23, Rajiv Gandhi, Premier ministre indien, effectue en Chine une visite officielle : c'est la première à ce niveau depuis la visite de Zhou Enlai à New Delhi en 1960 et le conflit frontalier sino-indien de 1962. Il est accueilli par Deng Xiaoping. À l'issue de son séjour à Pékin et avant que Rajiv Gandhi se rende en province, les deux pays s'engagent à chercher le règlement de leurs diffé […] Lire la suite

9-18 mai 1988
Inde. Aggravation du terrorisme au Pendjab

À partir du 9, les forces de l'ordre assiègent le Temple d'or d'Amritsar, au Pendjab, où se sont retranchés plusieurs dizaines de séparatistes sikhs.Les 15 et 17, près de cent personnes sont tuées par des terroristes sikhs en plusieurs points du Pendjab. Plus de mille personnes ont été tuées depuis le début de l'année.Le 18, les assiégés se rendent. Une cinquantaine d'entre eux ont été tués dans l […] Lire la suite

1987

29-30 juillet 1987
Inde – Sri Lanka. Accord pour mettre fin au conflit tamoul

Le 29, Rajiv Gandhi, Premier ministre indien, se rend dans la capitale sri-lankaise pour y signer, avec le président Junius Jayewardene, un accord destiné à mettre un terme à la guérilla tamoule, conflit qui a fait six mille morts en quatre ans. Cet accord prévoit que les provinces tamoules du nord et de l'est de l'île bénéficieront d'une large autonomie, garantie par l'Inde qui assume ainsi un rô […] Lire la suite

13 juillet 1987
Inde. Élection d'un fidèle de Rajiv Gandhi à la présidence de la République

Ramaswami Venkataraman est élu au suffrage indirect président de la République avec plus de 72 p. 100 des voix. R. Venkataraman, candidat du Congrès (I), le parti du Premier ministre Rajiv Gandhi, succède, le 25, à Zail Singh, qui était en conflit avec le Premier ministre et avait envisagé de demander sa destitution pour abus de pouvoir et corruption. […] Lire la suite

6-7 juillet 1987
Inde. Assassinat de soixante-seize hindous par des terroristes sikhs

Le 6, puis le 7, des terroristes sikhs attaquent trois autocars circulant au Pendjab et dans l'État voisin de l'Haryana : ils massacrent les passagers hindous, faisant soixante-seize morts et une soixantaine de blessés. En signe de protestation, une grève générale est décidée et très largement suivie, le 9, à New Delhi, par la communauté hindoue. […] Lire la suite

3-25 juin 1987
Inde – Sri Lanka. Secours indiens pour les populations de Jaffna

Le 3, l'Inde annonce l'acheminement par voie maritime d'une aide humanitaire aux populations tamoules de la péninsule de Jaffna, où l'armée sri lankaise a mené, depuis le 26 mai, une offensive sans précédent contre les séparatistes. Mais la flottille indienne est contrainte à faire demi-tour par la marine de guerre du Sri Lanka.Le 4, l'Inde, où vivent près de quarante millions de Tamouls, dans le  […] Lire la suite

11 mai 1987
Inde. Dissolution du gouvernement sikh au Pendjab

Le Premier ministre indien Rajiv Gandhi décide la destitution du gouvernement modéré sikh du Pendjab qu'il avait contribué à faire élire en septembre 1985. L'administration du Pendjab sera confiée au gouvernement central. New Delhi justifie cette décision par l'« incapacité du gouvernement local » à résister au terrorisme sikh qui a fait depuis le 1er janvier près de trois c […] Lire la suite

1986

1er-10 février 1986
Vatican – Inde. Voyage du pape Jean-Paul II en Inde

Le 1er, Jean-Paul II arrive à New Delhi, première étape d'un voyage de dix jours en Inde, où les quelque 12 millions de catholiques représentent à peine 2 p. 100 de la population. La veille, six mille hindous orthodoxes avaient manifesté contre sa venue. Mais le pape s'agenouillant pieds nus devant le monument funéraire du Mahatma Gandhi impressionne favorablement l'opinion  […] Lire la suite

1985

16 décembre 1985
Inde. Victoire électorale des « anti-immigrés » en Assam

Le 16, les élections à l'Assemblée régionale sont remportées par la Conférence du peuple assamais (A.G.P.), dirigée par Prafulla Kumar Mahanta. Ce parti, violemment anti-immigrés, obtient 64 sièges sur 126, écrasant ainsi le Parti du Congrès Indira du Premier ministre qui ne conserve que 25 sièges. Rajiv Gandhi, pour éviter des massacres d'immigrés comme il y en avait eu en février 1983, avait sig […] Lire la suite

25 septembre 1985
Inde. Succès des sikhs modérés aux élections régionales au Pendjab

Le parti sikh Akali Dal, de tendance modérée, remporte une large victoire aux élections dans l'État du Pendjab. En obtenant 73 sièges sur 115 à pourvoir (contre 37 sur 117 auparavant) à l'Assemblée locale, il est en mesure de former seul le gouvernement régional. Le Parti du Congrès (I) du Premier ministre Rajiv Gandhi passe de 63 sièges à 31. Si, apparemment, Rajiv Gandhi perd les élections, il a […] Lire la suite

20-25 août 1985
Inde. Assassinat de Singh Longowal

Le 20, Harchant Singh Longowal, dirigeant de l'aile modérée du parti autonomiste sikh Akali Dal, est assassiné, au cours d'une réunion publique, par des extrémistes sikhs qui ne lui pardonnaient pas d'avoir conclu, le 24 juillet, un accord avec le Premier ministre Rajiv Gandhi, en vue de régler le conflit du Penjab. Rajiv Gandhi déclare que ce meurtre est une « tragédie », non seulement pour le Pe […] Lire la suite

15 août 1985
Inde. Conclusion d'un accord entre le gouvernement et les nationalistes en Assam

Le Premier ministre signe un accord avec des représentants de la population indienne de l'État d'Assam, pour mettre fin à la lutte contre les réfugiés « illégaux » d'origine népalaise et bengalie, qui durait depuis 1979.En février 1983, les nationalistes assamais avaient massacré deux milliers d'immigrants pour protester contre l'octroi du droit de vote aux réfugiés. L'accord prévoit que toute imm […] Lire la suite

24-26 juillet 1985
Inde. Conclusion d'un accord entre le gouvernement et les autonomistes modérés sur le Pendjab

Le 24, la signature d'un accord entre le Premier ministre indien Rajiv Gandhi et Harchant Singh Longowal, représentant l'aile modérée du parti autonomiste sikh, l'Akali Dal, constitue un succès important pour Rajiv Gandhi, qui déclare : « Ainsi prend fin une des périodes les plus critiques de l'histoire de ce pays. » Le « mémorandum d'entente » confirme le retour au Pendjab de la ville de Chandiga […] Lire la suite

23 juin 1985
Inde. Attentat terroriste sikh contre un Boeing d'Air India

Un Boeing 747 d'Air India, venant de Toronto et Montréal, au Canada, et allant à Bombay après une escale à Londres, explose en plein vol au-dessus de l'océan Atlantique, au sud-ouest de l'Irlande. Il y avait trois cent vingt-neuf passagers et membres d'équipage à bord. Tout donne à penser qu'il s'agit d'un acte de terrorisme : en effet, deux organisations indépendantistes, l'une se réclamant de la […] Lire la suite

5-17 juin 1985
Inde. Tournée de Rajiv Gandhi dans cinq pays

Le 6, Rajiv Gandhi arrive en visite officielle à Paris après une étape, le 5, en Égypte où il a rencontré Hosni Moubarak, réaffirmé le soutien de l'Inde à la cause palestinienne et réclamé le retrait d'Israël de la totalité des pays arabes occupés. Il est accueilli par le Premier ministre, Laurent Fabius. Il est reçu par François Mitterrand qui souhaite œuvrer utilement avec l'Inde pour relancer l […] Lire la suite

21-26 mai 1985
Inde – U.R.S.S. Visite officielle du Premier ministre Rajiv Gandhi en U.R.S.S.

Pour son premier voyage officiel à l'étranger, Rajiv Gandhi se rend en U.R.S.S., du 21 au 26. Ses entretiens avec Mikhaïl Gorbatchev ont lieu dans une atmosphère « d'amitié et de compréhension mutuelle totale ». L'U.R.S.S. accorde à l'Inde des crédits industriels pour 11 milliards de francs environ. En outre, un accord, fixant jusqu'à l'an 2000 le cadre de la coopération économique, commerciale, s […] Lire la suite

10-20 mai 1985
Inde. Recrudescence du terrorisme sikh

Les 10 et 11, une série de bombes explosent à New Delhi et dans certaines villes des États voisins, faisant quatre-vingt-dix morts et une centaine de blessés. Ces attentats sont attribués aux terroristes sikhs et plus d'un millier de sikhs sont arrêtés.Le 13, le Premier ministre Rajiv Gandhi tente de calmer les passions en déclarant : « Nous ne devons pas tomber dans le piège qui nous est tendu [. […] Lire la suite

18-20 janvier 1985
Inde – France. Mise en cause de la France après la découverte d'un réseau d'espionnage en Inde

Le 18, une affaire d'espionnage sans précédent dans l'histoire de l'Inde est découverte à New Delhi. Une vingtaine de personnes, des hauts fonctionnaires ou leurs assistants, sont arrêtées, ainsi qu'un homme d'affaires, Coomer Narain, suspecté d'être le centre du réseau.Le 20, le colonel Alain Bolley, attaché militaire adjoint à l'ambassade de France, est rappelé en consultation par Paris, alors q […] Lire la suite

1984

24-31 décembre 1984
Inde. Triomphe de Rajiv Gandhi aux élections législatives

Les 24, 27 et 28, aux élections législatives, le parti du Congrès Indira, présidé par le nouveau Premier ministre Rajiv Gandhi, remporte 401 des 508 sièges mis aux voix.C'est une victoire sans précédent pour le parti du Congrès I. Les grands partis de droite et en particulier la coalition Janata sont décapités, les partis de gauche résistent un peu mieux, mais le P.C.I. est totalement écrasé. Par  […] Lire la suite

3-23 décembre 1984
Inde. Catastrophe industrielle de Bhopal

Le 3, du gaz hautement toxique, l'isocyanate de méthyle, s'échappe d'une usine de pesticides du groupe américain Union Carbide à Bhopal, capitale de l'État de Madhya Pradesh. Les victimes sont très nombreuses, d'autant plus qu'un bidonville jouxtait l'usine. Les malades sont atteints de difficultés respiratoires, de vomissements, d'autres sont frappés de cécité. Le bilan est très lourd : plus de 2 […] Lire la suite

1er-12 novembre 1984
Inde. Vague de violence contre les sikhs et annonce de nouvelles élections

Du 1er au 3, la vague de violence qui s'est abattue sur l'Inde le 31 octobre après l'assassinat d'Indira Gandhi prend des proportions dramatiques, en particulier à New Delhi ; des hindous pillent les biens de la communauté sikh ; des scènes de lynchage ont lieu, en particulier à New Delhi où les rues sont jonchées de cadavres, de sikhs en majorité ; des trains sont arrêtés e […] Lire la suite

31 octobre 1984
Inde. Assassinat d'Indira Gandhi

Indira Gandhi, Premier ministre depuis 1966 avec une interruption de mars 1977 à janvier 1980, est assassinée par deux sikhs de sa garde personnelle alors qu'elle quittait son domicile pour se rendre à son bureau. C'est la consternation en Inde où l'armée est mise en état d'alerte. Le gouvernement nomme Premier ministre son fils, Rajiv Gandhi. Celui-ci prête aussitôt serment, forme un cabinet de c […] Lire la suite

25 septembre 1984
Inde. Évacuation par l'armée du Temple d'or d'Amritsar

L'armée indienne qui occupait le Temple d'or d'Amritsar depuis le 6 juin, jour où la rébellion sikh avait été écrasée dans le sang, évacue les lieux. Cette décision est annoncée par Indira Gandhi, dans une allocution télévisée. […] Lire la suite

16-20 septembre 1984
Inde. Réinstallation du gouvernement régional d'opposition en Andhra Pradesh

Le 16, Bhaskara Rao, qui avait été nommé le 16 août chef du gouvernement d'Andhra Pradesh à la suite d'une dissidence de membres du parti majoritaire et grâce à l'aide du parti d'Indira Gandhi, est « démissionné » par le gouverneur de l'État. Il n'avait pas pu obtenir la majorité requise à l'assemblée locale pour légitimer son nouveau pouvoir. Nandamuri Taraka Rama Rao, qui a réussi à obtenir le s […] Lire la suite

16 septembre 1984
Inde. Agitation en Andhra Pradesh après la destitution du gouvernement régional

Rama Rao, chef du gouvernement régional de l'Andhra Pradesh, est destitué par le gouverneur de l'État, une partie des députés de son parti, le Telegu Desam Party, ayant fait sécession pour se rallier au ministre des Finances démissionnaire, Bhashara Rao, qui forme un gouvernement soutenu par le parti du Congrès (I) selon un scénario politique qui rappelle celui utilisé le mois précédent au Jammu-e […] Lire la suite

2-31 juillet 1984
Inde. Renversement du gouvernement du Jammu-et-Cachemire

Le 2, le gouvernement du Jammu-et-Cachemire, conduit par Farouq Abdullah depuis 1983, tombe après la défection d'une douzaine de députés, membres du parti au pouvoir, le Parti de la conférence nationale (N.C.P.). Gulam Mohammed Shak, le propre beau-frère du docteur Farouq, soutenu par les démissionnaires ainsi que par les vingt-six membres du parti du Congrès d'Indira Gandhi, est aussitôt appelé à […] Lire la suite

6-23 juin 1984
Inde. Répression de la rébellion sikh par l'armée

Le 6, l'armée indienne donne l'assaut au temple d'Or d'Amritsar (Pendjab) et, après vingt-sept heures de combats acharnés, elle obtient la reddition des partisans de l'autonomie sikh qui y étaient retranchés. Les chefs extrémistes sikhs, Sant Bhindranwale et le général Shahbagh Singh, sont parmi les victimes. Le bilan officiel fait état de sept cents morts dont quatre-vingt-dix soldats, mais il se […] Lire la suite

17-29 mai 1984
Inde. Émeutes religieuses à Bombay

À partir du 17, de nombreuses personnes sont massacrées dans les bidonvilles qui entourent la ville de Bombay au cours d'affrontements entre des millitants du Shiv Sena, un mouvement d'extrême droite hindou, et la minorité musulmane qui représente environ 10 p. 100 de la population.Le 21, Indira Gandhi se rend sur place et déclare que la situation est « maîtrisée ». Le 29, le bilan officiel des ém […] Lire la suite

14-27 février 1984
Inde. Violents affrontements entre sikhs et hindous au Pendjab

Le 14, des affrontements entre sikhs et hindous provoquent la mort d'au moins onze personnes au Pendjab. Le couvre-feu est imposé à Amritsar, la ville sainte sikh.Le 27, des responsables autonomistes sikhs sont arrêtés pour avoir brûlé des exemplaires de l'article 25 de la Constitution indienne, qui fait de la communauté des sikhs une dépendance de l'hindouisme, et dont ils demandent la révision.E […] Lire la suite

1983

6 octobre 1983
Inde. Placement du Pendjab sous l'autorité du gouvernement central

L'État du Pendjab, l'un des plus riches et des plus prospères de l'Inde, est rattaché à l'autorité de Delhi. Le gouvernement de l'État est destitué, un gouverneur est nommé par Indira Gandhi, et des pouvoirs accrus sont accordés aux forces de police et à l'armée. Le pouvoir central a été contraint de prendre ces mesures en raison de la recrudescence des actions violentes commises par des sikhs : c […] Lire la suite

4-14 avril 1983
Inde. Aggravation de l'agitation sikh au Pendjab

Le 4, les Sikhs, qui réclament une plus grande autonomie pour l'État du Pendjab, organisent une journée de protestation. Des affrontements violents avec la police font une vingtaine de morts. Le président du parti nationaliste sikh Akali Dal, réfugié au Temple d'or d'Amritsar (lieu sacré de la religion sikh, inviolable par la police), réclame le départ des forces paramilitaires.Le 14, dans l'encei […] Lire la suite

15-25 février 1983
Inde. Massacres d'immigrants en Assam

Le 15, un candidat du parti du Congrès d'Indira Gandhi aux élections pour l'Assemblée locale en Assam est tué par la foule alors qu'une vague de violence s'est abattue sur cet État du nord-est de l'Inde depuis que le gouvernement de New Delhi a décidé d'organiser des élections locales. Les nationalistes assamais s'opposent à cette consultation, déjà repoussée plusieurs fois, pour protester contre  […] Lire la suite

5-29 janvier 1983
Inde. Grave défaite électorale pour le parti d'Indira Gandhi

Le 5, 52 millions d'Indiens sont appelés à renouveler les Assemblées législatives de trois États. Si dans le Tripura, place forte du communisme indien, la défaite du parti du Congrès d'Indira Gandhi était attendue, les revers subis dans deux États qui lui étaient traditionnellement acquis, l'Andhra-Pradesh et le Karnataka, constituent un sévère avertissement pour le parti au pouvoir.Le 27, les min […] Lire la suite

1982

24-30 novembre 1982
France – Égypte – Inde. Voyage du président François Mitterrand en Égypte et en Inde

Du 24 au 26, François Mitterrand effectue une visite officielle en Égypte. La culture française y est encore très présente. Sur le plan économique, la France est le deuxième fournisseur de l'Égypte, après les États-Unis. À propos de la question du Proche-Orient, le président Moubarak réclame, le 24, l'application de sept principes pour « préserver la région de la destruction », tandis que François […] Lire la suite

8 septembre 1982
Inde. Mort du « Lion du Cachemire »

Le 8, cheikh Mohammed Abdullah, chef du gouvernement de l'État du Jammu-et-Cachemire de 1947 à 1953 et, depuis 1975, surnommé le Lion du Cachemire pour sa longue lutte en faveur du nationalisme cachemire, meurt d'une crise cardiaque à l'âge de 76 ans. Son fils aîné, le docteur Farooq Abdullah lui succède à la tête du gouvernement du Cachemire qui bénéficie d'un statut spécial au sein de l'Union in […] Lire la suite

12-15 juillet 1982
Inde. Élection de Giani Zail Singh à la présidence de la République

Le 12, les membres des deux Chambres nationales et des Assemblées régionales doivent élire un successeur à Neelam Sanjiva Reddy, président de la République indienne, qui ne se représente pas.Le 15, Giani Zail Singh, originaire de la communauté sikh, est proclamé officiellement président : il a obtenu 72,7 p. 100 des suffrages. Ministre de l'Intérieur depuis 1980, c'est un fidèle du Premier ministr […] Lire la suite

8 avril 1982
France – Inde. Accord pour la vente de Mirage-2000

Faisant suite à un protocole d'accord signé le 24 janvier, un échange de lettres a lieu entre les délégations prévoyant la livraison par la France de quarante Mirage-2000 pour un montant de 5 milliards de francs avec un crédit de 9,2 p. 100 sur neuf ans. Les premiers appareils seront livrés à partir de 1984-1985. Conclu avec la France malgré les propositions concurrentes des Soviétiques, cet accor […] Lire la suite

1981

12-14 novembre 1981
Inde – France. Visite du Premier ministre Indira Gandhi à Paris

Le Premier ministre indien, chef de file des pays non alignés, effectue une visite officielle en France. Dès son arrivée, elle est faite docteur honoris causa à la Sorbonne, où elle dénonce dans un discours « l'accumulation d'armes nucléaires ». Elle s'entretient avec François Mitterrand, Pierre Mauroy, Claude Cheysson et Michel Jobert.Le 14, à l'issue de la visite, une déclara […] Lire la suite

23-24 août 1981
Inde. Voyage de Claude Cheysson en Inde

La visite en Inde du ministre des Relations extérieures d'un gouvernement qui incarne la nouvelle politique française envers le Tiers Monde prend une signification particulière du fait que l'Inde est un des leaders du groupe des « 77 » (pays en voie de développement).Au cours de son séjour, Claude Cheysson, qui s'entretient avec Sanjival Reddy, président de l'Union indienne, Indira Gandhi, Premier […] Lire la suite

27 juillet 1981
Inde. Suspension du droit de grève dans les grands secteurs économiques

Indira Gandhi, invoquant le lancement d'un programme de lutte contre l'inflation, suspend le droit de grève dans les secteurs économiques « essentiels ». Cette décision exceptionnelle restera en vigueur pendant six mois. Des sanctions sévères allant jusqu'à l'emprisonnement sont prévues en cas d'infraction. Si le patronat se félicite de ces mesures, les syndicats se mobilisent et envisagent un lar […] Lire la suite

26-28 juin 1981
Chine – Inde. Visite du ministre chinois des Affaires étrangères à New Delhi

Le 26, Huang Hua, chef de la diplomatie chinoise, se rend à New Delhi pour une visite officielle de trois jours. Depuis les incidents frontaliers qui ont opposé les deux pays en 1962, c'est la première visite à un niveau aussi élevé.Le 28, le ministre chinois des Affaires étrangères annonce que des pourparlers auront lieu entre la Chine et l'Inde pour tenter de régler le différend frontalier qui p […] Lire la suite

— Universalis