PAKISTAN, chronologie contemporaine

 

2020

13 janvier 2020
Pakistan. Annulation de la condamnation à mort de Pervez Moucharraf.

La Haute Cour de Lahore annule la condamnation à mort prononcée par contumace, en décembre 2019, contre Pervez Moucharraf pour haute trahison. La Cour estime que le tribunal spécial mis en place pour juger l’ancien président était inconstitutionnel. […] Lire la suite

2019

17 décembre 2019
Pakistan. Condamnation à mort de l’ancien président Pervez Moucharraf.

Un tribunal spécial d’Islamabad condamne à mort, par contumace, l’ancien président Pervez Moucharraf pour haute trahison, pour avoir suspendu la Constitution et instauré l’état d’urgence dans le pays en novembre 2007. Pervez Moucharraf vit en exil à Dubaï. L’armée dénonce le jugement que le procureur général juge « invalide » en raison du non-respect des droits de la défense. […] Lire la suite

8 mai 2019
Pakistan – Canada. Arrivée d’Asia Bibi au Canada.

La chrétienne pakistanaise Asia Bibi, dont la condamnation à mort pour blasphème avait été annulée par la Cour suprême d’Islamabad en octobre 2018 et qui vivait depuis lors en résidence surveillée, rejoint sa famille exilée au Canada. En janvier, la Cour avait rejeté un recours en révision de sa décision déposée par les islamistes. […] Lire la suite

14-28 février 2019
Inde – Pakistan. Regain de tension.

Le 14, un attentat-suicide à la voiture piégée contre un convoi militaire fait au moins quarante morts à Pulwama, dans l’État indien du Jammu-et-Cachemire. L’attaque est revendiquée par le groupe islamiste Jaish-e-Mohammed (JeM) que New Delhi accuse Islamabad de soutenir. L’attentat soulève une très vive émotion en Inde où des élections législatives sont prévues en avril et mai. Au cours des derni […] Lire la suite

29 janvier 2019
Pakistan. Confirmation de l’acquittement d’Asia Bibi.

La Cour suprême rejette le dernier recours en révision du procès de la chrétienne Asia Bibi et valide son acquittement de l’accusation de blasphème, prononcé en appel en octobre 2018. Celle-ci est depuis lors placée sous protection dans un lieu gardé secret. Son acquittement avait suscité de violentes manifestations orchestrées par des partis islamistes, notamment le Tehreek-e-Labbaik Pakistan. […] Lire la suite

2018

28 novembre 2018
Pakistan – Inde. Ouverture d’un « couloir de la paix » dans le Pendjab.

Le Premier ministre Imran Khan inaugure un « couloir de la paix » dans le Pendjab, destiné à permettre aux pèlerins sikhs indiens d’accéder sans visa au mausolée de Guru Nanak, fondateur de leur religion, à Kartarpur. Islamabad satisfait ainsi une demande que New Delhi réitérait depuis des décennies. Les autorités indiennes précisent que cette initiative ne préfigure pas la reprise d’un dialogue b […] Lire la suite

23 novembre 2018
Pakistan. Attentat contre le consulat chinois de Karachi.

Trois kamikazes attaquent le consulat chinois de Karachi, capitale économique du pays, dans la province du Sind, tuant deux policiers et deux civils. L’opération est revendiquée par le groupe séparatiste de l’Armée de libération du Baloutchistan qui qualifie les Chinois d’« oppresseurs, tout comme les forces pakistanaises ». Le Baloutchistan abrite le port de Gwadar, qui doit être relié à la Chine […] Lire la suite

31 octobre 2018
Pakistan. Acquittement d’Asia Bibi, condamnée pour blasphème.

Le 31, la Cour suprême annule la condamnation à mort pour blasphème prononcée en novembre 2010 contre Asia Bibi, une ouvrière agricole chrétienne. Cette première condamnation à mort d’une femme pour blasphème, en application d’une loi controversée de 1986, avait suscité de nombreuses réactions à travers le monde. Le parti islamiste du Tehreek-e-Labbaik Pakistan, qui exigeait de longue date l’exécu […] Lire la suite

4 septembre 2018
Pakistan. Élection d’Arif Alvi à la présidence.

Arif Alvi, candidat du Mouvement du Pakistan pour la justice – au pouvoir depuis les élections législatives de juillet –, est élu président par un collège électoral, par 53,3 p. 100 des suffrages. Il l’emporte sur Fazal-ur-Rehman, chef du Jamiat Ulema e-Islam et soutenu par la Ligue musulmane – 28 p. 100 des voix – et Aitzaz Ahsan, candidat du Parti du peuple pakistanais – 18,8 p. 100 des suffrage […] Lire la suite

25 juillet-17 août 2018
Pakistan. Alternance à l’issue des élections législatives.

Le 25, les élections législatives sont marquées par un attentat qui fait une trentaine de morts près d’un bureau de vote à Quetta, dans l’ouest du pays. Plusieurs attentats menés par des groupes islamistes ont endeuillé la campagne électorale. Le Mouvement du Pakistan pour la justice (PTI) de l’ancien joueur de cricket Imran Khan, en très forte progression, arrive en tête aux élections législative […] Lire la suite

6-13 juillet 2018
Pakistan. Condamnation de l’ancien Premier ministre Nawaz Sharif.

Le 6, un tribunal d’Islamabad condamne pour corruption, par contumace, l’ancien Premier ministre Nawaz Sharif, destitué par la Cour suprême en juillet 2017, à dix ans de prison et à 8 millions de livres (9 millions d’euros) d’amende. Cette condamnation intervient dans le cadre de l’affaire des propriétés immobilières détenues à Londres par le biais de sociétés offshore, pour laquelle Nawaz Sharif  […] Lire la suite

1er-4 janvier 2018
États-Unis – Pakistan. Suspension de l’aide militaire américaine à Islamabad.

Le 1er, le président américain Donald Trump déplore dans un tweet que les États-Unis aient « bêtement donné 33 milliards de dollars d’aide au Pakistan ces quinze dernières années » en n’obtenant en retour que « des mensonges et de la duplicité » de la part d’un pays qui « abrite les terroristes que nous chassons en Afghanistan ».Le 4, Washington annonce la suspension de son  […] Lire la suite

2017

28 juillet 2017
Pakistan. Destitution du Premier ministre Nawaz Sharif.

La Cour suprême destitue le Premier ministre Nawaz Sharif pour corruption. La diffusion des « Panama papers » en avril 2016 avait révélé la détention par les enfants de Nawaz Sharif de sociétés et de biens immobiliers par le biais de holdings offshore. La commission d’enquête mise en place par la Cour accuse le Premier ministre d’avoir dissimulé une partie de son patrimoine et d’avoir surestimé l’ […] Lire la suite

9 juin 2017
Inde – Pakistan. Adhésion à l’Organisation de coopération de Shanghai.

L’Inde et le Pakistan deviennent membres de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS). Fondée en 1996, l’OCS est une structure consacrée aux questions de sécurité qui regroupe la Russie, la Chine et les républiques d’Asie centrale – Kazakhstan, Tadjikistan, Kirghizstan et Ouzbékistan. […] Lire la suite

16 février 2017
Pakistan. Attentat meurtrier revendiqué par l’EI.

Un attentat-suicide dans le sanctuaire soufi de La’l Shahbâz Qalandar, à Sehwan, dans le sud du pays, fait au moins soixante-quinze morts. Il est revendiqué par l’organisation État islamique (EI) qui juge hérétique le culte soufi. Un autre sanctuaire soufi avait été frappé par l’EI en novembre 2016. […] Lire la suite

2016

13 novembre 2016
Pakistan. Attentat revendiqué par l’État islamique.

Un attentat-suicide revendiqué par l’organisation État islamique (EI) fait au moins cinquante-deux morts dans le sanctuaire soufi de Shah Noorani, au nord de Karachi, dans le Baloutchistan. Il confirme l’implantation dans le pays de l’EI, déjà à l’origine de deux attaques meurtrières en août et en octobre. […] Lire la suite

25 octobre 2016
Pakistan. Attaque terroriste meurtrière.

Trois hommes armés ouvrent le feu dans les dortoirs d’une école de police proche de la ville de Quetta, dans le sud-ouest du pays, tuant au moins cinquante-huit jeunes recrues. L’attaque est revendiquée par l’organisation État islamique, mais les autorités identifient les assaillants comme étant membres du groupe djihadiste sunnite Lashkar-e-Jhangvi. La ville avait déjà été le théâtre d’une attaqu […] Lire la suite

18-29 septembre 2016
Inde – Pakistan. Opération militaire indienne au Pakistan.

Le 18, l’attaque non revendiquée d’un camp militaire proche de la ligne de contrôle séparant l’Inde du Pakistan, à Uri, dans la province indienne du Jammu-et-Cachemire, cause la mort de dix-sept soldats indiens. New Delhi dénonce « le soutien continu et direct du Pakistan au terrorisme ». Les relations entre les deux pays – qui se disputent cette province – se sont dégradées depuis la mort d’une f […] Lire la suite

8 août 2016
Pakistan. Attentat djihadiste à Quetta.

Un attentat-suicide commis à l’hôpital de Quetta, capitale du Baloutchistan, fait quelque soixante-dix morts. Il visait des avocats réunis à la mémoire du bâtonnier de la ville, impliqué dans la défense des droits de l’homme, Bilal Anouar Kasi, assassiné le jour même. L’attentat est revendiqué par le groupe Jamaat-ul-Ahrar, dissident radical du mouvement taliban Tehrik-e-Taliban et proche de l’org […] Lire la suite

21-25 mai 2016
Afghanistan – Pakistan. Élimination du chef des talibans afghans.

Le 21, le chef des talibans afghans, le mollah Akhtar Mohammad Mansour, est tué par des tirs de drones américains dans la province pakistanaise du Baloutchistan dont la capitale, Quetta, abrite l’état-major des talibans afghans. Akhtar Mohammad Mansour, qui était opposé aux négociations de paix, avait succédé au mollah Mohammad Omar, tué en avril 2013. C’est la première fois que les Américains cib […] Lire la suite

27-28 mars 2016
Pakistan. Attentat meurtrier à Lahore.

Le 27, un attentat-suicide dans un parc de Lahore, capitale du Pendjab, fait au moins soixante-douze morts, dont vingt-neuf enfants. Le 28, le groupe taliban Jamaat-ul-Ahrar, dissident du Tehrik-e-Taliban Pakistan, revendique l’attentat commis un dimanche de Pâques, affirmant avoir voulu tuer des chrétiens – la majorité des victimes sont toutefois musulmanes. Jamaat-ul-Ahrar, qui rejette toute nég […] Lire la suite

2014

16-22 décembre 2014
Pakistan. Attaque meurtrière d'une école par les talibans.

Le 16, un commando de six talibans attaque une école de Peshawar, dans le nord-ouest du pays, qui accueille notamment des enfants de militaires, tuant au moins cent quarante-neuf élèves et enseignants. Il s'agit de l'attaque terroriste la plus meurtrière de l'histoire du pays. L'opération est revendiquée par le Mouvement des talibans du Pakistan (Tehrik-e-Taliban Pakistan, T.T.P.), principal group […] Lire la suite

10 octobre 2014
Pakistan – Inde. Deux défenseurs des enfants lauréats du prix Nobel de la paix.

Le comité d'Oslo attribue le prix Nobel de la paix à Malala Yousafzai, une jeune Pakistanaise de dix-sept ans qui défend le droit à l'éducation des enfants, et à l'Indien Kailash Satyarthi, qui dirige une O.N.G. luttant contre le travail des enfants. Malala Yousafzai, alors collégienne, avait été victime en octobre 2012 d'une tentative d'assassinat revendiquée par le Tehrik-e-Taliban Pakistan.  […] Lire la suite

15 août 2014
Pakistan. Manifestations antigouvernementales.

À partir du 15, des dizaines de milliers de personnes manifestent à Islamabad, à l'appel de l'opposant Imran Khan et du chef religieux soufi Tahir ul-Qadri, pour demander la démission du Premier ministre Nawaz Sharif. Le Mouvement du Pakistan pour la justice (Tehrik-e-Insaf) d'Imran Khan est arrivé deuxième en nombre de voix et troisième en nombre de sièges aux élections législatives de mai 2013 q […] Lire la suite

8-15 juin 2014
Pakistan. Rupture du dialogue entre le pouvoir et les talibans.

Les 8 et 9, l'attaque de l'aéroport international de Karachi, revendiquée par le Tehrik-e-Taliban Pakistan, cause la mort d'au moins vingt-huit personnes, dont les dix assaillants. Les talibans déclarent avoir voulu venger la mort de leur ancien chef Hakimullah Mehsud, tué en novembre 2013 par un tir de drone américain. Cette attaque met fin au dialogue avec les talibans engagé en février par le g […] Lire la suite

1er-3 mars 2014
Pakistan. Cessez-le-feu taliban.

Le 1er, le Tehrik-e-Taliban Pakistan (T.T.P.), fer de lance de l'insurrection islamiste basée dans les zones tribales à la frontière afghane, décrète un cessez-le-feu unilatéral d'une durée d'un mois. En février, le gouvernement de Nawaz Sharif a engagé des discussions avec le T.T.P., en application des promesses faites lors des élections de mai 2013 qui l'ont porté au pouvo […] Lire la suite

2013

1er-7 novembre 2013
Pakistan. Élimination du chef du Mouvement des talibans du Pakistan.

Le 1er, le chef du Mouvement des talibans du Pakistan (Tehrik-e-Taliban Pakistan, T.T.P.), Hakimullah Mehsud, est tué par un tir de drone américain près de Miranshah, dans le Nord-Waziristan, une zone tribale frontalière de l'Afghanistan qui sert de sanctuaire aux groupes djihadistes. Le gouvernement de Nawaz Sharif était sur le point d'engager des discussions de paix avec l […] Lire la suite

22 septembre 2013
Pakistan. Attentat meurtrier contre la communauté chrétienne.

Le 22, un double attentat-suicide contre une église chrétienne à Peshawar cause la mort d'au moins quatre-vingt-une personnes. Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier jamais perpétré contre la communauté chrétienne du pays. Le Premier ministre Nawaz Sharif qualifie les auteurs de l'opération d'« ennemis du pays ». L'attentat est revendiqué par le groupe sunnite radical Jundallah, proche des tali […] Lire la suite

21 septembre 2013
Pakistan – Afghanistan. Apaisement entre les deux pays.

Les autorités pakistanaises libèrent le mollah Abdul Ghani Baradar, ex-bras droit du chef des talibans afghans, le mollah Omar, qui avait été arrêté à Karachi en février 2010. Sa libération avait été réclamée par le président afghan Hamid Karzaï lors de sa visite à Islamabad en août. Le président afghan a lancé un processus de réconciliation nationale avec la direction du mouvement taliban. De son […] Lire la suite

30 juillet 2013
Pakistan. Élection de Mamnoon Hussain à la présidence.

Le collège des grands électeurs élit à la tête de l'État l'entrepreneur Mamnoon Hussain, candidat de la Ligue musulmane de Nawaz Charif au pouvoir, par 85 p. 100 des suffrages. Son adversaire, Wajihuddin Ahmed, ancien juge à la Cour suprême et candidat du Mouvement du Pakistan pour la justice, obtient 15 p. 100 des voix. Le candidat du Parti du peuple pakistanais de l'ancien président Asif Ali Zar […] Lire la suite

3-11 mai 2013
Pakistan. Victoire de la Ligue musulmane aux élections législatives.

Le 3, en pleine campagne électorale, Chaudhry Zulfiqar – le procureur chargé du dossier sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto en décembre 2007 – est tué par balles à Islamabad. En avril, l'ancien président Pervez Moucharraf a été inculpé et assigné à résidence pour n'avoir pas assuré une sécurité suffisante à Benazir Bhutto. Le 11, la Ligue musulmane de l'ancien Premier mini […] Lire la suite

16-22 février 2013
Pakistan. Attentats antichiites.

Le 16, dans le centre de Quetta, capitale du Baloutchistan, un attentat au camion piégé, dirigé contre la communauté hazara – chiite – de la ville, cause la mort d'au moins quatre-vingt-cinq personnes. Le 10 janvier, un attentat similaire avait déjà fait au moins quatre-vingt-treize morts au sein de la même communauté dans cette ville. Les deux actions sont revendiquées par le Lashkar-e-Jhangvi, u […] Lire la suite

15-17 janvier 2013
Pakistan. Pressions sur le pouvoir.

Le 15, la Cour suprême ordonne l'arrestation du Premier ministre Raja Pervez Ashraf pour corruption présumée, pour des faits relatifs à ses précédentes fonctions ministérielles. En juin 2012, elle avait déjà destitué son prédécesseur, Youssouf Raza Gilani, condamné pour n'avoir pas obtempéré à l'injonction de rouvrir les enquêtes pour corruption visant le président Asif Ali Zardari. Le 15 égalemen […] Lire la suite

2-7 janvier 2013
Pakistan – Afghanistan. Mort d'un chef taliban et libération d'insurgés talibans.

Le 2, le mollah Nazir, un des principaux chefs talibans pakistanais opérant en Afghanistan, est tué par un tir de drone américain près de Wana, dans le Sud-Waziristan. L'élimination du mollah Nazir intervient après qu'Islamabad a procédé, en décembre 2012, à la libération de vingt-six responsables talibans afghans, afin de « faciliter le processus de réconciliation en Afghanistan ». Du 4 au 7, le  […] Lire la suite

2012

19-22 juin 2012
Pakistan. Destitution du Premier ministre Youssouf Raza Gilani.

Le 19, la Cour suprême destitue le Premier ministre Youssouf Raza Gilani. Ce dernier avait été condamné en avril pour outrage à la justice, en raison de son refus de rouvrir les enquêtes pour corruption visant le président Asif Ali Zardari, l'époux de Benazir Bhutto. Les poursuites pour blanchiment engagées par le Pakistan devant la justice suisse contre Asif Ali Zardari, avant son arrivée au pouv […] Lire la suite

4 juin 2012
Pakistan. Assassinat ciblé du numéro deux d'Al-Qaida.

Le numéro deux d'Al-Qaida, le Libyen Abou Yahya Al-Libi, est tué par le tir d'un drone américain dans la zone tribale du Nord-Waziristan, à la frontière afghane. Islamabad condamne l'opération, comme tous les tirs de drones américains sur son territoire.  […] Lire la suite

2011

26 novembre 2011
Pakistan. Incident frontalier avec les forces de l'O.T.A.N.

Une attaque de l'O.T.A.N. contre deux postes militaires situés dans la zone tribale de Mohmand, à la frontière avec l'Afghanistan, provoque la mort de vingt-quatre soldats pakistanais. Islamabad condamne cette « violation flagrante de [sa] souveraineté ». Le gouvernement décide en représailles de bloquer l'approvisionnement, qui transite par son territoire, des forces de l'O.T.A.N. stationnées en  […] Lire la suite

1er-18 mai 2011
États-Unis – Pakistan. Mort d'Oussama ben Laden, chef d'Al-Qaida.

Le 1er, le président Barack Obama annonce la mort d'Oussama ben Laden, tué le jour même par un commando héliporté américain à Abbottabad, au nord d'Islamabad, au Pakistan. « Justice est faite », commente le président américain qui précise toutefois qu'« il ne fait aucun doute qu'Al-Qaida va continuer à poursuivre ses attaques contre nous », mais rappelle aussi que « les État […] Lire la suite

4-10 janvier 2011
Pakistan. Assassinat du gouverneur du Pendjab.

Le 4, le gouverneur du Pendjab Salman Taseer est assassiné à Islamabad par un de ses gardes du corps. Adversaire de l'extrémisme islamiste, il s'était déclaré favorable à la révision de la disposition du Code pénal relative au blasphème, qui punit de mort toute offense au prophète Mahomet. Salman Taseer avait été nommé gouverneur par le président Asif Ali Zardari pour contrer l'influence de Nawaz  […] Lire la suite

2010

1er-3 septembre 2010
Pakistan. Recrudescence des violences antichiites.

Le 1er, à Lahore, capitale de la province du Pendjab, trois attentats-suicides commis lors d'une procession chiite organisée à l'occasion de la commémoration de la mort de l'imam Ali font au moins trente et un morts. L'opération est revendiquée conjointement par le Mouvement des talibans pakistanais (Tehrik-e-taliban Pakistan) et par le groupe armé sunnite Lashkar-e-Jhangvi. […] Lire la suite

4-11 août 2010
Pakistan. Inondations catastrophiques.

Le 4, le Premier ministre Youssouf Raza Gilani réunit le gouvernement pour évoquer la situation catastrophique de la province de Khyber Pakhtunkhwa (ex- Province de la Frontière du Nord-Ouest), dévastée depuis plusieurs jours par des pluies de mousson et des inondations sans précédent depuis quatre-vingts ans. L'absence du président Asif Ali Zardari, en visite en France et au Royaume-Uni, suscite  […] Lire la suite

2 août 2010
Pakistan. Violences à Karachi après l'assassinat d'un député.

Razai Haider, député du Mouvement Muttahida Qaumi (M.Q.M.) à l'Assemblée de la province du Sind, est assassiné à Karachi, première ville du pays et bastion historique du M.Q.M. Le gouvernement accuse les talibans et l'organisation islamiste armée Sipah-e-Sahaba Pakistan d'être responsables de cet assassinat. Celui-ci est suivi de deux jours de violences à Karachi, qui causent la mort d'au moins so […] Lire la suite

1er janvier 2010
Pakistan. Attentat meurtrier dans les zones tribales.

Le 1er, un attentat-suicide perpétré dans le village de Shah Hasan Khel, voisin de la zone tribale du Nord-Waziristan, fait au moins quatre-vingt-dix morts, principalement des spectateurs assistant à un match de volley-ball. Une réunion d'un comité antitalibans composé de chefs tribaux locaux se tenait à proximité dans la mosquée du village. Les talibans avaient été récemmen […] Lire la suite

2009

4-28 décembre 2009
Pakistan. Intensification des attentats-suicides.

Le 4, à Rawalpindi, ville-garnison de la banlieue d'Islamabad, trente-six personnes, dont dix-sept enfants, périssent dans l'attaque perpétrée par deux kamikazes, dans une mosquée fréquentée par des militaires. Les forces armées pakistanaises ont lancé, il y a un mois et demi, une vaste offensive dans le district tribal du Sud-Waziristan, bastion du Mouvement des talibans du Pakistan, réputé proch […] Lire la suite

5-28 octobre 2009
Pakistan. Recrudescence des attentats-suicides.

Le 5, à Islamabad, un attentat-suicide, perpétré dans les locaux d'une agence des Nations unies et revendiqué par les talibans liés à Al-Qaida, provoque la mort de cinq employés de l'O.N.U. Le 9, l'explosion d'une voiture piégée sur un marché de Peshawar, dans le nord-ouest du pays, fait cinquante-deux morts et une centaine de blessés. Les 10 et 11, des talibans attaquent le quartier général de l' […] Lire la suite

7-22 août 2009
Pakistan. Mort du chef des talibans pakistanais.

Le 7, la mort « probable » de Baitullah Mehsud, considéré comme le chef des talibans pakistanais, regroupés au sein du Mouvement des talibans du Pakistan (Tehrik-e-Taliban Pakistan, T.T.P.), est annoncée par les autorités pakistanaises et par certains chefs islamistes. Il aurait été touché lors d'un tir de missile américain, dans son fief du Sud-Waziristan, région tribale frontalière avec l'Afghan […] Lire la suite

5 mai-3 juin 2009
Pakistan. Offensive de l'armée contre les talibans dans la vallée de Swat.

Le 5, l'armée pakistanaise lance, sous la pression des États-Unis, une vaste offensive contre les positions tenues par les insurgés talibans dans la vallée de Swat, dont ils ont pris le contrôle il y a près de deux ans. L'offensive a débuté le 26 avril dans les districts voisins de Buner et du Lower Dir. Quinze mille soldats sont engagés dans ces combats face à environ cinq mille islamistes. Le 7, […] Lire la suite

4-25 avril 2009
Pakistan. Fort regain de violence.

Le 4, un tir de missiles américains visant des combattants d'Al-Qaida fait treize morts dans le district tribal du Waziristan du Nord, près de la frontière afghane où sont réfugiés talibans et islamistes. Le 4 également, huit paramilitaires sont tués à Islamabad dans un attentat-suicide visant les forces de sécurité de la capitale. Les extrémistes islamistes menacent de commettre d'autres attentat […] Lire la suite

12-16 mars 2009
Pakistan. Crise politique désamorcée.

Le 12, les autorités pakistanaises tentent de bloquer le départ de la « longue marche » organisée entre Karachi et Islamabad par les avocats pakistanais rejoints par l'opposition menée par l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif. Les manifestants réclament le retour dans leurs fonctions des juges limogés en novembre 2007 par le précédent gouvernement de Pervez Moucharraf, au moment de la proclamati […] Lire la suite

3-30 mars 2009
Pakistan. Attaques terroristes meurtrières.

Le 3, à Lahore, dans l'est du pays, douze hommes armés attaquent le bus de l'équipe sri-lankaise de cricket – sport sacré en Asie du Sud –, faisant huit morts. Ils réussissent à prendre la fuite, malgré l'opération de police qui désamorce deux voitures piégées et découvre un stock d'armes près du lieu de l'attaque. Le 27, un kamikaze se fait exploser dans une mosquée fréquentée par des policiers à […] Lire la suite

2008

7-26 décembre 2008
Inde – Pakistan. Regain de tension.

Le 7, à Muzaffarabad, dans l'Azad Cachemire, l'armée pakistanaise mène une opération contre un camp de la Jamaat ud-Dawa (JuD), considérée comme la branche politique du groupe djihadiste Lashkar-e-Taiba (LeT). Officiellement interdit dans le pays en janvier 2002, ce dernier est accusé par New Delhi d'être responsable de l'attaque terroriste meurtrière perpétrée à Bombay en novembre. Plusieurs memb […] Lire la suite

3-23 septembre 2008
Pakistan. Élection d'Asif Ali Zardari à la présidence et polémique sur les incursions américaines.

Le 3, l'attaque aérienne par les forces internationales basées en Afghanistan du village pakistanais de Jalal Khel, proche de la frontière afghane, au Sud-Waziristan, cause la mort d'une vingtaine de personnes, pour la plupart des civils.Le 4, Islamabad accuse, pour la première fois dans ces circonstances, «les forces internationales d'avoir violé la souveraineté de son pays».Le 6, les grands élec […] Lire la suite

7-25 août 2008
Pakistan. Démission du président Pervez Moucharraf.

Le 7, lors d'une conférence de presse, les dirigeants de la coalition gouvernementale, Asif Ali Zardari, chef du Parti du peuple pakistanais (P.P.P.), et Nawaz Sharif, chef de la Ligue musulmane pakistanaise-Nawaz (P.M.L.-N.), s'expriment en faveur de la destitution du président Pervez Moucharraf, qu'ils considèrent comme un « obstacle à la transition démocratique ». Le succès d'une telle entrepri […] Lire la suite

6 juillet 2008
Pakistan. Attentat-suicide à Islamabad.

À Islamabad, à l'issue d'une manifestation commémorant l'assaut lancé un an plus tôt contre les islamistes retranchés dans la Mosquée rouge, un attentat-suicide fait une vingtaine de morts parmi les forces de l'ordre. Les manifestants réclamaient la libération du responsable de la mosquée, la reconstruction de l'école coranique et l'institution de la charia. Cet attentat survient alors que le chef […] Lire la suite

2-4 juin 2008
Pakistan – Danemark. Attentat contre l'ambassade du Danemark.

Le 2, à Islamabad, un attentat à la voiture piégée commis devant l'ambassade du Danemark fait six morts, dont un ressortissant danois. Le 4, Al-Qaida revendique l'attentat en le justifiant par la publication dans la presse danoise, en septembre 2005, puis de nouveau en février 2008, de caricatures de Mahomet. Le 21 avril, le numéro deux d'Al-Qaida, Ayman Al-Zawahiri, avait appelé dans une cassette […] Lire la suite

2-25 mars 2008
Pakistan. Élection de Youssouf Raza Gilani au poste de Premier ministre.

Le 2, un attentat-suicide à la bombe tue une quarantaine de personnes à Darra Adam Khel, dans la province frontalière du Nord-Ouest. Il visait des chefs tribaux hostiles aux talibans.Le 14, la justice abandonne les dernières poursuites pour corruption et détournements de fonds publics engagées contre Asif Ali Zardari, époux de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto assassinée en décembre 2007, e […] Lire la suite

18-25 février 2008
Pakistan. Victoire de l'opposition aux élections législatives.

Les 18 et 19 se déroulent les élections législatives, sur fond de violence. Le Parti du peuple pakistanais (P.P.P.) d'Asif Zardari, époux de Benazir Bhutto assassinée en décembre 2007, arrive en tête avec 30,6 p. 100 des suffrages et 121 sièges sur 342. La Ligue musulmane pakistanaise-Nawaz (P.M.L-N.) de l'ex-Premier ministre Nawaz Sharif obtient 19,6 p. 100 des voix et 91 élus. La Ligue musulmane […] Lire la suite

2-29 janvier 2008
Pakistan. Report des élections législatives et regain des violences.

Le 2, à la suite de l'attentat qui a coûté la vie à Benazir Bhutto, chef du Parti du peuple pakistanais (P.P.P.), le 27 décembre 2007, la commission électorale annonce le report au 18 février des élections législatives prévues pour le 8 janvier. Les deux grands partis d'opposition, le P.P.P. et la Ligue musulmane du Pakistan de Nawaz Sharif, critiquent cette décision, mais annoncent leur participa […] Lire la suite

2007

15-27 décembre 2007
Pakistan. Assassinat de Benazir Bhutto.

Le 15, le président Pervez Moucharraf annonce la levée de l'état d'urgence en vigueur depuis novembre, conformément à l'engagement qu'il avait pris. Le 21, un attentat-suicide à la bombe fait au moins cinquante morts dans une mosquée des environs de Peshawar. Le 27, à Rawalpindi, dans la banlieue d'Islamabad, l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto, présidente du Parti du peuple pakistanais, est  […] Lire la suite

3-29 novembre 2007
Pakistan. Instauration de l'état d'urgence.

Le 3, le président Pervez Moucharraf proclame l'état d'urgence, qu'il justifie par le danger que les extrémistes islamistes font peser sur l'autorité de l'État. La Constitution est suspendue. La Cour suprême, qui s'oppose à cette décision, est mise au pas, son président, Iftikhar Mohammad Chaudhry, et plusieurs de ses membres étant démis de leurs fonctions. La liberté de la presse est limitée. Plu […] Lire la suite

2-19 octobre 2007
Pakistan. Retour de Benazir Bhutto et regain de violence.

Le 2, les députés de l'opposition membres du Parlement national et des assemblées provinciales – qui élisent le chef de l'État – démissionnent en signe de protestation contre la candidature à l'élection présidentielle du général Pervez Moucharraf pourvu des fonctions de chef d'état-major, ce qu'interdit la Constitution, selon eux.Le 5, le régime décrète l'amnistie des responsables politiques et de […] Lire la suite

10-29 septembre 2007
Pakistan. Candidature contestée de Pervez Moucharraf à l'élection présidentielle.

Le 10, Nawaz Sharif, ancien Premier ministre vivant en exil, est refoulé alors qu'il tentait de rentrer dans son pays, comme un jugement de la Cour suprême l'y avait autorisé en août. Les jours précédents, la police avait interpellé des centaines de membres de son parti, la Ligue musulmane du Pakistan, ainsi que d'autres dirigeants de l'opposition. Le 14, un autre ancien Premier ministre, Benazir  […] Lire la suite

4-23 août 2007
Pakistan. Pressions de l'opposition.

Le 4, la Cour suprême, à nouveau présidée par Iftikhar Mohammad Chaudhry, ordonne la libération provisoire de Javed Hashmi, vice-président de la Ligue musulmane pakistanaise, le parti de l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif qui vit en exil à Londres. Arrêté en 2003, il avait été condamné en avril 2004 à vingt-trois ans de prison pour incitation à la révolte. Le 5, Javed Hashmi appelle l'ensemble […] Lire la suite

3-27 juillet 2007
Pakistan. Regain d'activité des islamistes.

Le 3, à Islamabad, des affrontements qui font seize morts opposent les forces de l'ordre aux étudiants islamistes radicaux retranchés depuis plusieurs mois dans la Mosquée rouge. Le 4, plus d'un millier d'occupants de la mosquée et des écoles coraniques voisines évacuent les lieux. Des centaines d'autres demeurent à l'intérieur. Le 8, les autorités affirment qu'un « groupe extrémiste » lié à l'org […] Lire la suite

6-12 mai 2007
Pakistan. Aggravation de la crise politique.

Le 6, à Lahore, quelque vingt mille personnes acclament Iftikhar Mohammed Chaudhry, le président de la Cour suprême suspendu le 9 mars pour « inconduite et abus de pouvoir » par le président Pervez Moucharraf qui entend se faire réélire à la tête de l'État en 2007 tout en conservant son poste de chef de l'armée. Iftikhar Mohammed Chaudhry, qui incarne désormais l'opposition au pouvoir militaire, s […] Lire la suite

9-26 mars 2007
Pakistan. Campagne de protestation contre le renvoi du président de la Cour suprême.

Le 9, le président Pervez Moucharraf révoque le président de la Cour suprême, Iftikhar Mohammad Chaudhry, pour « inconduite et abus d'autorité ». En juin 2006, celui-ci avait bloqué la vente du groupe sidérurgique Steel Mills dont les employés jugeaient la valeur sous-estimée. Il avait également ordonné récemment à la police de retrouver des personnes « disparues » après avoir été arrêtées par les […] Lire la suite

2005

8 octobre 2005
Pakistan. Séisme dévastateur.

Un séisme de magnitude 7,3 à 7,6 sur l'échelle de Richter dévaste les provinces de l'Azad Cachemire et du Nord-Ouest. Son épicentre se situe dans les environs de la capitale du Cachemire pakistanais, Muzaffarabad, à une centaine de kilomètres au nord d'Islamabad. Le bilan humain sera estimé, un mois plus tard, à quelque soixante-quinze mille morts et des millions de sans-abri. Le président Pervez  […] Lire la suite

4 mai 2005
Pakistan. Arrestation au Pakistan du numéro trois présumé d'Al-Qaida.

Les autorités pakistanaises annoncent l'arrestation, au nord de Peshawar, sur la foi de renseignements américains, du Libyen Abou Farak Al-Libi, qu'elles présentent comme le « numéro trois » d'Al-Qaida. Celui-ci serait le principal coordinateur des cellules internationales du réseau dirigé par Oussama ben Laden. Il est soupçonné d'être l'instigateur de deux tentatives d'assassinat du président Per […] Lire la suite

2004

13-29 mars 2004
Afghanistan – Pakistan. Opération américaine et pakistanaise contre Al-Qaida.

Le 13, alors que le climat d'insécurité persiste dans la zone pachtoune de l'est et du sud de l'Afghanistan, les troupes américaines présentes sur le terrain engagent une opération contre « les organisations terroristes et leurs infrastructures ».Le 16, l'armée pakistanaise lance, de son côté, une opération dans la zone tribale du sud du Waziristan, frontalière de l'Afghanistan, contre les quelque […] Lire la suite

1er-11 février 2004
Pakistan. Révélations sur des affaires de prolifération nucléaire.

Le 1er, au lendemain du limogeage du « père » de la bombe atomique au Pakistan, Abdul Qadeer Khan, de ses fonctions de conseiller du Premier ministre pour les affaires stratégiques et nucléaires, plusieurs sources gouvernementales affirment que celui-ci a admis avoir facilité, entre 1986 et 1993, la transmission de technologies nucléaires vers l'Iran, la Libye et la Corée du […] Lire la suite

5 janvier 2004
Inde – Pakistan. Rétablissement d'un « dialogue global ».

Pour la première fois depuis juillet 2001, le président pakistanais, Pervez Moucharraf, et le Premier ministre indien, Atal Behari Vajpayee, se rencontrent à Islamabad, en marge d'un sommet régional. La déclaration commune publiée à cette occasion affirme la volonté des deux pays, qui s'étaient trouvés au bord de la guerre au printemps de 2002, de rétablir entre eux un « dialogue global » incluant […] Lire la suite

2003

1er mars 2003
Pakistan. Arrestation du numéro trois d'Al-Qaida.

À Rawalpindi, les services pakistanais, assistés par la C.I.A., arrêtent Khaled Cheikh Mohammed, numéro trois du réseau terroriste Al-Qaida, soupçonné d'être le concepteur des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis et de nombreuses autres opérations terroristes, notamment l'attentat ayant atteint la synagogue de Djerba (Tunisie) en avril 2002. Des documents saisis à son domicile prouveraien […] Lire la suite

2002

23 novembre 2002
Pakistan. Désignation d'un Premier ministre civil.

Le nouveau Premier ministre élu par le Parlement, Mir Zafarullah Khan Jamali, prête serment devant le président Pervez Moucharraf. Après l'élection d'un nouveau Parlement, en octobre, la désignation d'un civil à la tête du gouvernement marque la fin officielle du régime militaire en place depuis le coup d'État d'octobre 1999. Candidat de la Ligue musulmane (L.M.P.-Q), parti soutenu par les militai […] Lire la suite

11 octobre 2002
Pakistan. Percée des partis religieux aux élections législatives.

Les premières élections législatives organisées depuis le putsch d'octobre 1999 sont marquées par la progression des partis religieux, hostiles à l'appui apporté par Islamabad aux États-Unis. Regroupés au sein du Front uni pour l'action, qui devient la troisième force au Parlement, ceux-ci obtiennent 11,3 p. 100 des suffrages et 53 élus sur 272 (en outre, 60 sièges sont réservés aux femmes et 10 a […] Lire la suite

11 septembre 2002
Pakistan. Arrestation d'un des responsables des attentats du 11 septembre 2001.

Considéré comme l'un des dirigeants d'Al-Qaida et l'un des principaux organisateurs directs des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, le Yéménite Ramzi Ben Al-Shaiba est arrêté à Karachi en compagnie de neuf autres personnes, par la police locale appuyée par des agents américains. Il avait décrit l'organisation des attentats et revendiqué sa participation à ceux-ci dans un entretien diffu […] Lire la suite

14 juin 2002
Pakistan. Attentat antiaméricain à Karachi.

Le 14, à Karachi, un attentat à la voiture piégée tue 11 personnes devant le consulat des États-Unis. Il intervient au lendemain de la visite dans le pays du secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, dans le cadre de la crise du Cachemire. L'attentat est revendiqué par un groupe islamiste inconnu, Tarjuman Al-Qanoon – le « Porte-parole de la Loi » – qui annonce le début d'« un djihad [gu […] Lire la suite

14-28 mai 2002
Inde – Pakistan. Recrudescence de la tension.

Le 14, une attaque attribuée à des combattants indépendantistes, près de Jammu, au Cachemire indien, cause la mort de trente-quatre personnes. Elle survient alors que la secrétaire d'État adjointe américaine, Christina Rocca, se trouve en mission dans cette région où la tension s'est accrue les mois précédents. Les autorités indiennes rendent responsable le Pakistan, qui est accusé de soutenir les […] Lire la suite

8 mai 2002
Pakistan. Attentat meurtrier contre des Français.

À Karachi, un attentat-suicide à la voiture piégée cause la mort de quatorze personnes dont onze Français. Ingénieurs et techniciens de la Direction des constructions navales de Cherbourg, qui dépend du ministère de la Défense, ceux-ci participaient à une mission d'assistance militaire dans le cadre d'un contrat de livraison de sous-marins français à la marine d'Islamabad. Il s'agit du quatrième a […] Lire la suite

30 avril 2002
Pakistan. Référendum sur le maintien au pouvoir du président Pervez Moucharraf.

Le 30, les électeurs plébiscitent le président Pervez Moucharraf en lui accordant par référendum, à 97,7 p. 100 des voix, un mandat de cinq années supplémentaires à la tête du pays. Le taux de participation dépasse les 50 p. 100. Cette consultation avait été annoncée dans le courant du mois par le chef de l'État. Les partis d'opposition, qui avaient appelé à boycotter le scrutin, dénoncent des fra […] Lire la suite

21 février 2002
Pakistan. Assassinat du journaliste américain Daniel Pearl.

La direction du Wall Street Journal annonce la mort de Daniel Pearl, son correspondant pour l'Asie du Sud, qui avait été enlevé le 23 janvier à Karachi. Cette mort sera confirmée par le film de son exécution figurant sur une cassette vidéo parvenue le même jour aux autorités américaines. Le 14, Ahmad Omar Saeed Cheikh, de nationalité britannique, arrêté deux jours plus tôt, ava […] Lire la suite

12 janvier 2002
Pakistan. Offensive des autorités contre les groupes islamistes extrémistes.

Le 12, le président Pervez Moucharraf annonce un revirement de la politique de son pays à l'égard de l'islamisme. Il avait déjà rompu, à l'occasion de l'intervention américaine en Afghanistan, avec le soutien traditionnellement apporté par Islamabad au régime taliban. Il s'en prend à présent aux organisations islamistes extrémistes – dont certaines étaient soutenues par l'armée ou les services spé […] Lire la suite

2001

13-29 décembre 2001
Inde – Pakistan. Regain de tension après un attentat contre le Parlement indien.

Le 13, un attentat-suicide perpétré dans les locaux du Parlement fédéral, à New Delhi, par un commando de cinq personnes, fait 14 morts. Ce geste, non revendiqué, est attribué à des indépendantistes cachemiris. En octobre, l'explosion d'une voiture piégée devant l'Assemblée provinciale de l'État du Cachemire, à Srinagar, avait fait 38 victimes. Le Pakistan dénonce aussitôt cet attentat, comme il l […] Lire la suite

13-30 septembre 2001
Pakistan. Revirement à l'égard de Kaboul, à la suite des attentats aux États-Unis.

Le 13, après les attentats commis aux États-Unis le 11, les autorités d'Islamabad promettent à Washington « une coopération sans limite » dans la lutte contre le terrorisme. Le responsable présumé des attentats, le milliardaire d'origine saoudienne Oussama ben Laden, est l'hôte du régime taliban qui est reconnu et soutenu par le Pakistan.Le 17, tandis que l'armée est placée en état d'alerte, le go […] Lire la suite

14-16 juillet 2001
Pakistan – Inde. Échec de la visite du président Pervez Moucharraf en Inde.

Le 14, le président pakistanais, le général Pervez Moucharraf, se rend en visite à New Delhi, deux ans après le conflit qui avait opposé les deux pays de mai à juillet 1999, quand des séparatistes musulmans venus du Pakistan s'étaient infiltrés au Cachemire indien.Le 16, le général Moucharraf et le Premier ministre indien, Atal Behari Vajpayee, ne parviennent pas à adopter une déclaration commune, […] Lire la suite

20 juin 2001
Pakistan. Investiture du général Pervez Moucharraf à la présidence.

Le général Pervez Moucharraf, auteur du coup d'État d'octobre 1999 contre le Premier ministre élu Nawaz Sharif, prête serment comme président de la République. Le général Moucharraf, qui conserve son poste de chef de l'armée, remplace formellement le président Rafiq Tarar, qui n'exerçait que des fonctions honorifiques. Il annonce la dissolution de l'Assemblée nationale, suspendue lors du coup d'Ét […] Lire la suite

2000

6 avril 2000
Pakistan. Condamnation à perpétuité de l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif.

La cour antiterroriste de Karachi condamne l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif, renversé par l'armée en octobre 1999, à la réclusion à perpétuité pour détournement d'avion et pour terrorisme. Le jour du coup d'État militaire, Nawaz Sharif avait tenté d'empêcher l'atterrissage à Karachi de l'avion transportant le chef de l'armée, le général Pervez Mucharraf – aujourd'hui au pouvoir –, qu'il avai […] Lire la suite

1999

12-17 octobre 1999
Pakistan. Coup d'État militaire.

Le 12, l'armée renverse sans violence le gouvernement de Nawaz Sharif, Premier ministre depuis les élections législatives de février 1997 et devenu, depuis lors, très impopulaire. Quelques heures après l'annonce du limogeage du chef d'état-major, le général Pervez Moucharraf, ce dernier informe ses concitoyens, à la télévision, que l'armée, « seule institution restée viable », a décidé de « remédi […] Lire la suite

10-20 août 1999
Inde – Pakistan. Poursuite des tensions.

Le 10, un chasseur de l'armée de l'air indienne abat un avion de reconnaissance pakistanais avec seize membres d'équipage à son bord, à la frontière sud entre les deux pays. L'Inde affirme que l'avion violait son espace aérien, ce que nie le Pakistan. Un mois après la fin des combats au Cachemire, et alors que les violences séparatistes persistent dans cette région, la tension reste vive entre New […] Lire la suite

4-18 juillet 1999
Inde – Pakistan. Fin des combats dans le Cachemire.

Le 4, le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, en visite à Washington, s'engage à obtenir le retrait des combattants islamistes infiltrés à la frontière indienne, dans le Cachemire, où des combats, depuis mai, les opposent à l'armée de New Delhi. De son côté, le président américain Bill Clinton promet de s'investir « personnellement » dans la résolution de la question du Cachemire.Le 9, Nawa […] Lire la suite

26-31 mai 1999
Inde – Pakistan. Montée des tensions dans le Cachemire.

Le 26, l'aviation indienne bombarde les positions occupées par un groupe de plusieurs centaines de séparatistes musulmans infiltrés, depuis le début du mois, dans le nord du Cachemire indien revendiqué par le Pakistan. Des duels d'artillerie opposent depuis le 9, dans la région, les troupes indiennes et pakistanaises. Les relations entre New Delhi et Islamabad se tendent à nouveau, un an après leu […] Lire la suite

20 février 1999
Inde – Pakistan. Visite du Premier ministre indien à Lahore.

Atal Behari Vajpayee effectue, à Lahore, la première visite d'un Premier ministre indien au Pakistan depuis dix ans. La tension entre les deux pays demeure vive, cinquante ans après leur séparation. Elle s'est encore renforcée à la suite des essais nucléaires auxquels les deux pays ont procédé en mai 1998. À ce sujet, Atal Behari Vajpayee et son homologue pakistanais Nawaz Sharif conviennent de «  […] Lire la suite

1998

4-11 juin 1998
Inde – Pakistan. Condamnation des essais indiens et pakistanais par le « club » nucléaire de l'O.N.U.

Le 4, réunis exceptionnellement à Genève, les ministres des Affaires étrangères des cinq puissances nucléaires, qui sont aussi les membres permanents du Conseil de sécurité de l'O.N.U. – Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie –, condamnent les essais nucléaires effectués en mai par l'Inde et le Pakistan. Réaffirmant leur pouvoir exclusif dans le domaine nucléaire, ils dénient aux deux pays […] Lire la suite

11-30 mai 1998
Inde – Pakistan. Essais nucléaires.

Le 11, l'Inde procède à trois essais nucléaires souterrains dans le désert du Rajasthan. Le pays n'est pas signataire des traités internationaux sur la non-prolifération nucléaire et sur l'interdiction des essais. Le gouvernement nationaliste hindou d'Atal Behari Vajpayee, au pouvoir depuis mars, avait annoncé son intention de relancer le programme nucléaire – les derniers essais indiens dataient  […] Lire la suite

1997

2-31 décembre 1997
Pakistan. Démission du président Farooq Ahmed Leghari.

Le 2, le président Farooq Ahmed Leghari démissionne de ses fonctions, constatant le soutien apporté par l'état-major au Premier ministre Nawaz Sharif dans le conflit qui oppose les deux hommes depuis la victoire de la Ligue musulmane aux élections législatives de février. Après sa large victoire électorale, le Premier ministre avait privé le chef de l'État de nombreuses prérogatives, lui retirant  […] Lire la suite

3-17 février 1997
Pakistan. Victoire électorale de la Ligue musulmane de Mian Nawaz Sharif.

Le 3, la Ligue musulmane de Mian Nawaz Sharif remporte les élections législatives anticipées – le quatrième scrutin depuis novembre 1988 – avec 134 sièges sur 217, contre seulement 18 sièges pour le Parti du peuple pakistanais de Benazir Bhutto. Le Jamaat-e-Islami, parti fondamentaliste de Qazi Hussein Ahmed, avait décidé de boycotter les élections en raison de l'incapacité du gouvernement proviso […] Lire la suite

1996

5 novembre 1996
Pakistan. Destitution du Premier ministre Benazir Bhutto.

Le 5, le président Farooq Ahmed Leghari destitue le Premier ministre Benazir Bhutto, au pouvoir depuis octobre 1993, dissout le Parlement et convoque des élections pour février 1997. Le chef de l'État, qui appartient à la même formation que Benazir Bhutto, le Parti du peuple pakistanais (P.P.P.), accuse celle-ci de « népotisme, corruption et violation répétée de la loi » ainsi que d'être responsab […] Lire la suite

1995

19 novembre 1995
Pakistan. Attentat contre l'ambassade d'Égypte.

L'explosion d'une voiture piégée devant l'ambassade d'Égypte à Islāmābād fait au moins seize morts. L'attentat est revendiqué par trois organisations islamistes égyptiennes. La capitale pakistanaise est considérée comme une plaque tournante du terrorisme islamique. Alors que la répression des mouvements islamistes s'accroît en Égypte, cet attentat est le quatrième commis par des extrémistes égypti […] Lire la suite

1993

13 novembre 1993
Pakistan. Élection de Farooq Ahmed Leghari à la présidence.

Le 13, un collège d'élus nationaux et provinciaux élit Farooq Ahmed Leghari, sunnite, proche du Premier ministre Benazir Bhutto, à la présidence de la République pour un mandat de cinq ans. Il était opposé au président intérimaire sortant Wasim Sajjad, qui était soutenu par la Ligue musulmane de l'ancien Premier ministre Mian Nawaz Sharif. Membre du Parti du peuple pakistanais de Benazir Bhutto et […] Lire la suite

6-19 octobre 1993
Pakistan. Élection de Benazir Bhutto au poste de Premier ministre.

Le 6, le Parti du peuple pakistanais (P.P.P.) de Benazir Bhutto remporte les élections législatives anticipées en obtenant quatre-vingt-six sièges sur deux cent dix-sept. La Ligue musulmane du Premier ministre sortant Nawaz Sharif recueille soixante-douze sièges. Nawaz Sharif ainsi que le président Ghulam Ishaq Khan avaient démissionné en juillet sous la pression de l'armée. Le chef du gouvernemen […] Lire la suite

18-19 juillet 1993
Pakistan. Démission du président et du Premier ministre et annonce d'élections anticipées.

Le 18, le président Ghulam Ishaq Khan et le Premier ministre Nawaz Sharif présentent leur démission en application d'un « compromis » imposé le 15 par le général Abdul Waheed, chef d'état-major des armées, et accepté par le chef de l'État, le chef du gouvernement et l'opposition dominée par l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto. L'annulation par la Cour suprême, en mai, de la destitution du Pre […] Lire la suite

26-27 mai 1993
Pakistan. Annulation par la Cour suprême de la destitution du Premier ministre et de la dissolution de l'Assemblée.

Le 26, la Cour suprême déclare inconstitutionnelles les décisions prises par le président Ghulam Ishaq Khan, le 18 avril, de destituer le Premier ministre Mian Nawaz Sharif et de dissoudre l'Assemblée nationale.Le 27, le Premier ministre réintégré dans ses fonctions obtient un vote de confiance de l'Assemblée. Le Parti du peuple pakistanais de Benazir Bhutto, qui avait soutenu la destitution de Mi […] Lire la suite

12-22 avril 1993
Pakistan. Destitution du Premier ministre et dissolution de l'Assemblée.

Le 12 intervient la huitième démission d'un membre du gouvernement depuis la fin du mois de mars. Cette crise résulte de l'opposition existant entre le président Ghulam Ishaq Khan et le Premier ministre Mian Nawaz Sharif, qui souhaite limiter les pouvoirs du chef de l'État.Le 17, lors d'une allocution télévisée, Mian Nawaz Sharif accuse le président de « conspirer » contre son gouvernement.Le 18,  […] Lire la suite

1992

18 novembre 1992
Pakistan. Lancement d'une nouvelle campagne de contestation par Benazir Bhutto.

Benazir Bhutto, ancien Premier ministre destitué par le président Ghulam Ishaq Khan en août 1990, effectue un retour sur la scène politique en organisant une marche des partisans du Parti populaire pakistanais (P.P.P.) de Rāwalpindīd à Islāmābād. Le chef du P.P.P. réclame le remplacement du gouvernement conservateur islamiste modéré de Mian Nawaz Sharif par un gouvernement de coalition chargé d'or […] Lire la suite

12 février 1992
Pakistan. Répression sanglante de la marche pour l'indépendance au Cachemire.

Les forces de l'ordre ouvrent le feu contre les milliers de partisans de l'indépendance du Cachemire qui participent à la marche organisée par le Front de libération du Jammu-et-Cachemire, et qui tentaient de franchir symboliquement « la ligne de contrôle » séparant les deux moitiés du Cachemire. Le bilan s'élève à au moins seize morts et trois cents blessés. Les deux parties de l'ancien État du C […] Lire la suite

1990

6-10 novembre 1990
Pakistan. Changement de Premier ministre.

Le 6, Mian Nawaz Sharif, président de l'Alliance démocratique islamique qui a remporté les élections du 24 octobre, devient Premier ministre en obtenant la confiance de plus des deux tiers de la nouvelle Assemblée nationale.Le 7, le nouveau Premier ministre annonce la levée de l'état d'urgence décrété en août après la destitution de Benazir Bhutto.Le 10, il forme un gouvernement, constitué de dix- […] Lire la suite

24-27 octobre 1990
Pakistan. Défaite électorale de Benazir Bhutto.

Le 24, les élections législatives représentent une cuisante défaite pour l'ex-Premier ministre Benazir Bhutto, destituée le 6 août. Son parti, le Parti du peuple (P.P.P.), ne conserve que quarante-cinq sièges sur les deux cent dix-sept à pourvoir alors que la coalition qui lui est hostile, l'Alliance démocratique islamique (J.D.A.), en obtient cent cinq. Benazir Bhutto dénonce une « fraude élector […] Lire la suite

6 août 1990
Pakistan. Destitution de Benazir Bhutto.

Le président Ghulam Ishaq Khan annonce la révocation du Premier ministre, Benazir Bhutto, en poste depuis le 1er décembre 1988 après que son parti, le Parti du peuple (P.P.P.), eut remporté les élections du 16 novembre. Le chef de l'État accuse le Premier ministre de « corruption et de népotisme ». Il nomme Premier ministre par intérim, jusqu'aux prochaines élections prévues […] Lire la suite

26-28 mai 1990
Pakistan. Troubles ethniques dans la province du Sind.

Le 26, à Hyderabad, dans la province du Sind où le couvre-feu est en vigueur, la répression d'une manifestation du Mohajir Qaumi (M.Q.M.), le parti des Indiens musulmans immigrés, cause la mort d'au moins cinquante personnes. Ces événements entraînent aussitôt des affrontements ethniques à Karachi.Le 28, le président Ghulam Ishaq Khan dénonce les méthodes du gouvernement provincial du Sind contrôl […] Lire la suite

19-24 février 1990
France – Pakistan – Bangladesh. Visite de François Mitterrand au Pakistan et au Bangladesh.

Le 19, François Mitterrand entame la première visite officielle d'un chef d'État français au Pakistan.Le 21, au cours d'une conférence de presse, le président Mitterrand donne son accord à la livraison par la France d'une centrale nucléaire au Pakistan, « dans le respect des normes internationales ». La dénonciation unilatérale par Paris, en 1978, d'un accord conclu en 1976 et portant sur la const […] Lire la suite

3 janvier 1990
Pakistan. Au moins trois cent cinquante morts dans une collision ferroviaire.

Dans la nuit du 3 au 4, un train de passagers percute un convoi de marchandises à l'arrêt dans la gare de Sangi, près de Sukkur, à 500 kilomètres au nord de Karachi. Le bilan de la plus grave catastrophe ferroviaire de l'histoire du pays s'élève à plus de trois cent cinquante morts. […] Lire la suite

1988

19-31 décembre 1988
Inde – Chine – Pakistan. Reprise des relations de New Delhi avec la Chine et le Pakistan

Du 19 au 23, Rajiv Gandhi, Premier ministre indien, effectue en Chine une visite officielle : c'est la première à ce niveau depuis la visite de Zhou Enlai à New Delhi en 1960 et le conflit frontalier sino-indien de 1962. Il est accueilli par Deng Xiaoping. À l'issue de son séjour à Pékin et avant que Rajiv Gandhi se rende en province, les deux pays s'engagent à chercher le règlement de leurs diffé […] Lire la suite

16-22 novembre 1988
Pakistan. Victoire du parti de Benazir Bhutto aux élections législatives

Le 16, pour la première fois depuis onze ans, les 48 millions d'électeurs pakistanais se rendent aux urnes pour des élections législatives. Ces élections avaient été promises par l'ancien président Zia Ul Haq avant sa mort, dans un accident d'avion, le 17 août. Benazir Bhutto, fille de l'ancien Premier ministre Ali Bhutto, qui avait été pendu sur ordre du général Zia en avril 1979, et présidente d […] Lire la suite

17-25 août 1988
Pakistan. Mort du général Zia dans l'explosion de son avion

Le 17, le président Zia Ul Haq, chef de l'État au pouvoir depuis son coup d'État de juillet 1977, disparaît dans l'explosion de son avion en plein vol, avec le chef d'état-major des armées et une vingtaine d'officiers supérieurs pakistanais, ainsi que l'ambassadeur américain Arnold Raphel et son attaché militaire. Le général Zia, pro-occidental et allié des Américains, soutenait fermement la résis […] Lire la suite

29-31 mai 1988
Pakistan. Limogeage du Premier ministre et dissolution de l'Assemblée

Le 29, le général Zia ul Haq, président du Pakistan, annonce la dissolution de l'Assemblée nationale et le limogeage de Mohamed Khan Junejo, Premier ministre depuis 1985. Ce dernier qualifie ces décisions d'arbitraires et de contraires à la démocratie. Il affirme que son parti, la Ligue musulmane, « gagnera les élections avec une large majorité ».Le 31, le chef de l'État déclare qu'il prendra lui- […] Lire la suite

10 avril 1988
Pakistan. Explosion meurtrière d'un dépôt de munitions

Un dépôt de munitions explose et les déflagrations se poursuivent pendant des heures, causant la panique parmi la population et détruisant totalement plusieurs quartiers de l'ensemble urbain formé par les villes de Rawalpindi et d'Islamabad. L'estimation du nombre des victimes varie d'une centaine de morts selon le gouvernement à plus de quatre cents selon les milieux hospitaliers et à un millier  […] Lire la suite

1986

14-19 décembre 1986
Pakistan. Violences ethniques à Karachi

Du 14 au 19, de très violents affrontements opposent, à Karachi, la minorité pathane, originaire de la province du Nord-Ouest et de l'Afghanistan, aux Muhajirs, musulmans d'origine indienne, immigrés depuis 1947. À la suite d'une vaste opération antidrogue menée par la police dans leurs quartiers, les Pathans accusent les Muhajirs de les avoir dénoncés et cherchent à se venger. Le bilan de ces vio […] Lire la suite

5-11 septembre 1986
Pakistan. Tentative de détournement d'un Boeing

Le 5 à l'aube, un Boeing 747 de la compagnie américaine Pan Am, assurant la liaison Bombay-New York, qui transportait trois cent quarante-cinq passagers, est attaqué par quatre hommes armés pendant l'escale de Karachi. Les pirates, qui seraient d'origine palestinienne, exigent de partir pour Chypre, où ils veulent obtenir la libération de quatre membres de l'O.L.P. qui y sont détenus. Mais, dès la […] Lire la suite

14-20 août 1986
Pakistan. Répression des manifestations en faveur de nouvelles élections

Le 14, à l'occasion du 39e anniversaire de l'indépendance, l'opposition regroupée au sein du Mouvement pour la restauration de la démocratie a prévu d'organiser d'importants rassemblements pour réclamer au général Zia Ul Haq de nouvelles élections. Mais, la veille, les autorités ont procédé à l'arrestation de plus de mille opposants. Les manifestations n'ont pas l'ampleur es […] Lire la suite

10 avril 1986
Pakistan. Retour d'exil de Benazir Bhutto

Benazir Bhutto, fille de l'ancien Premier ministre Zulficar Ali Bhutto renversé en 1977 par le général Zia Ul Haq et pendu en 1979, arrive à Lahore après deux ans d'exil. Elle est accueillie par un million de personnes enthousiastes devant qui elle réclame la démission du président Zia et la tenue d'élections générales, faute de quoi son parti, le Parti du peuple pakistanais, adopterait une ligne  […] Lire la suite

1985

30 décembre 1985
Pakistan. Levée de la loi martiale

Le président Zia Ul Haq annonce la levée de la loi martiale qu'il avait décrétée en prenant le pouvoir en juillet 1977. La Constitution est rétablie, l'administration est désormais dirigée par des civils et la juridiction militaire est supprimée, mais le général Zia conserve tous ses pouvoirs à la tête de l'État. […] Lire la suite

25 février 1985
Pakistan. Élections législatives

Le 25, les premières élections législatives depuis le coup d'État militaire de juillet 1977 ont lieu pour choisir 217 représentants au nouveau Parlement islamique. Par ordonnance présidentielle, aucun candidat ne peut se prévaloir d'une étiquette politique. Alors que l'opposition avait appelé au boycottage, le taux de participation atteint 53 p. 100 (contre 56 p. 100 aux élections de mars 1977), c […] Lire la suite

1984

1er-19 décembre 1984
Pakistan. Plébiscite en faveur du général Zia

Le 1er, le général Zia Ul Haq annonce l'organisation d'un référendum-plébiscite, qui prend de court l'opposition ; elle appelle aussitôt au boycottage du scrutin.Le 19, les électeurs pakistanais répondent « oui » à 97,7 p. 100 au référendum sur la politique d'islamisation du général Zia Ul Haq. Ce dernier est donc reconduit pour cinq ans ; des élections législatives auront l […] Lire la suite

13-31 août 1984
Afghanistan. Implication croissante du Pakistan dans le conflit afghan

Du 13 au 24, le Pakistan accuse l'Afghanistan d'être responsable de six bombardements en territoire pakistanais qui auraient causé la mort de cinquante-quatre personnes au total. Ces actions auraient pour but d'atteindre les sources d'approvisionnement de la résistance. Cependant, le président Zia UI Haq déclare, le 19, qu'Islamabad maintiendra son aide aux réfugiés massés le long de la frontière  […] Lire la suite

1983

29 septembre 1983
Pakistan. Poursuite de l'agitation dans la province du Sind

Les élections locales dans la province du Sind sont largement boycottées à l'appel de l'opposition qui regroupe la quasi-totalité des formations politiques au sein du Mouvement pour le rétablissement de la démocratie. La province du Sind, d'où était originaire l'ancien Premier ministre Ali Bhutto, pendu en 1979, demeure un foyer d'agitation depuis qu'une campagne de désobéissance civile a été décl […] Lire la suite

14-31 août 1983
Pakistan. Campagne de désobéissance civile

Le 14, à l'initiative du Mouvement pour la restauration de la démocratie (M.R.D.), regroupement de huit formations politiques de l'opposition laïque, dont le Parti du peuple pakistanais (P.P.P.) de l'ancien président Ali Bhutto, commence une campagne de désobéissance civile. Les manifestants exigent la levée immédiate de la loi martiale imposée depuis six ans et dénoncent les fausses promesses du  […] Lire la suite

1982

25 janvier 1982
Pakistan – France. Visite du président Zia Ul Haq à Paris

Le 25, le chef de l'État pakistanais, qui effectue une tournée en Europe, s'entretient à Paris avec le président Mitterrand. Le président pakistanais veut améliorer les relations avec Paris, après le voyage du président français en Inde, et plaider la cause de son pays dans les événements relatifs à l'Afghanistan. Il répète que le Pakistan n'a pas l'intention de se doter d'une arme atomique et que […] Lire la suite

1981

2-24 mars 1981
Pakistan. Détournement d'avion et prise d'otages

Le 2, un Boeing 720 de la Pakistan International Airlines, effectuant la liaison Karachi-Peshawar et ayant plus de cent passagers à bord, est détourné vers l'aéroport de Kaboul en Afghanistan par trois membres d'une organisation de partisans de Murtaza Bhutto, fils d'Ali Bhutto, l'ancien Premier ministre pakistanais condamné à mort et exécuté sous le régime du général Zia Ul Haq.Le 4, dix-huit fem […] Lire la suite

16-27 février 1981
Vatican – Pakistan – Philippines – Japon. Voyage du pape Jean-Paul II en Asie

Le pape effectue un tour du monde en passant par Karachi, les Philippines, Guam, le Japon, Anchorage. L'Asie est le quatrième continent visité par le souverain pontife après l'Europe, l'Amérique et l'Afrique.À Karachi, le 16, après un attentat manqué, Jean-Paul II est reçu par Zia Ul-haq, président de la république islamique du Pakistan. Une messe est célébrée au stade de la capitale : dans son ho […] Lire la suite

— Universalis