11-17 mars 1998Danemark. Victoire des sociaux-démocrates aux élections législatives

 

Le 11, démentant les prévisions, la coalition sortante de centre gauche conserve – d'un siège – la majorité au Parlement, avec 90 élus sur 179. Avec 36 p. 100 des suffrages, le Parti social-démocrate du Premier ministre Poul Nyrup Rasmussen améliore même de 1,4 point son score du précédent scrutin, en septembre 1994. Le Parti libéral de Uffe Ellemann-Jensen ne fait que confirmer sa place de première formation de l'opposition « bourgeoise », avec 24 p. 100 des voix (+ 0,7 p. 100). L'extrême droite réalise un score de 9,8 p. 100. Le Parti du peuple danois, notamment, avec 7,4 p. 100 des voix, attire l'électorat du Parti conservateur qui n'obtient que 8,9 p. 100 des suffrages (— 6,1 p. 100).

Le 17, Uffe Ellemann-Jensen annonce sa démission de la présidence du Parti libéral.

Poul Nyrup Rasmussen, mars 1998

photographie : Poul Nyrup Rasmussen, mars 1998

photographie

Après la victoire de la coalition sortante de centre gauche aux élections du 11 mars 1998, le Premier ministre danois, Poul Nyrup Rasmussen, répondant ici à la presse, sera reconduit à la tête du gouvernement. 

Crédits : PA Photos

Afficher

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-17 mars 1998 - Danemark. Victoire des sociaux-démocrates aux élections législatives », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-17-mars-1998-victoire-des-sociaux-democrates-aux-elections-legislatives/