14-25 janvier 1993Danemark. Retour des sociaux-démocrates au pouvoir

 

Le 14, le Premier ministre conservateur Poul Schlüter présente sa démission. Il était mis en cause par la Cour suprême pour avoir couvert, en 1989, le blocage illégal de dossiers de regroupement familial de réfugiés tamouls originaires du Sri Lanka. Poul Schlüter dirigeait depuis septembre 1982 un gouvernement de coalition de centre droit composé des conservateurs, des libéraux et de deux formations centristes, les centristes-démocrates et les radicaux.

Le 15, le président du Parti social-démocrate Poul Nyrup Rasmussen est désigné par le Parlement pour mener les négociations en vue de constituer un gouvernement.

Le 25, il annonce qu'il a formé un gouvernement de coalition de centre gauche comprenant les sociaux-démocrates et trois partis centristes, les centristes-démocrates, les radicaux et les chrétiens. Après dix ans d'opposition, les sociaux-démocrates sont de retour au pouvoir. C'est aussi le premier gouvernement depuis 1971 à disposer d'une majorité – de quatre-vingt-onze voix sur cent soixante-dix-neuf – au Parlement monocaméral.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-25 janvier 1993 - Danemark. Retour des sociaux-démocrates au pouvoir », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-25-janvier-1993-retour-des-sociaux-democrates-au-pouvoir/