Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

10-18 novembre 2022

France. Mise en cause de l’animateur Cyril Hanouna.

Le 10, l’animateur et producteur de l’émission de la chaîne C8 « Touche pas à mon poste », Cyril Hanouna, injurie à l’antenne et en direct son invité, le député Louis Boyard (LFI), lui-même ancien chroniqueur de l’émission, qui mettait en cause le milliardaire Vincent Bolloré. Ce dernier est le principal actionnaire du groupe Vivendi, propriétaire de C8.

Le 17, l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom, ex-CSA) confie à un rapporteur indépendant le soin d’instruire l’affaire.

Le 18, l’Arcom met en demeure C8, dans une autre affaire, pour « manquement à l’obligation de traiter avec mesure une affaire judiciaire en cours » et méconnaissance de « l’obligation de respecter l’expression des différents points de vue à l’antenne sur un sujet prêtant à controverse ». En octobre, Cyril Hanouna, évoquant le meurtre de la jeune Lola, survenue le même mois, avait affirmé que la suspecte n’avait « pas droit à une défense » et méritait « perpétuité, direct ! ».

— Universalis

Événements précédents