10-12 novembre 2019Espagne. Élections législatives.

 

Le 10, les élections législatives, convoquées à la suite de l’incapacité du Premier ministre socialiste Pedro Sánchez de former un gouvernement après le scrutin d’avril, aboutissent à une représentation encore plus émiettée. Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) est en recul avec 28 p. 100 des suffrages et 120 sièges sur 350. Le Parti populaire (conservateur) de Pablo Casado progresse sensiblement avec 20,8 p. 100 des voix et 89 élus. Effectuant une forte percée, le parti Vox (extrême droite) de Santiago Abascal devient la troisième force politique du pays avec 15,1 p. 100 des suffrages et 52 députés. Unidas Podemos (gauche radicale) recule avec 12,9 p. 100 des voix et 35 sièges. Ciudadanos (centre) s’effondre avec 6,8 p. 100 des suffrages et 10 élus – son chef Albert Rivera annonce son retrait de la politique. La Gauche républicaine de Catalogne (ERC, indépendantiste) obtient 3,6 p. 100 des voix et 13 députés. Le taux de participation est de 66,2 p. 100, en baisse de plus de cinq points par rapport à celui d’avril.

Le 12, le PSOE et Unidas Podemos concluent un compromis en vue d’un futur accord de gouvernement. Ils ne s’étaient pas entendus à l’issue du précédent scrutin sur la répartition des ministères.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-12 novembre 2019 - Espagne. Élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-12-novembre-2019-elections-legislatives/