ZERVAN, ZUERVAN ou ZURVAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom de Zervan a été donné au Temps dans la religion iranienne ancienne. Zervan pose l'un des problèmes les plus difficiles de l'histoire de cette religion. D'après les sources extérieures (tablettes de Nuzi ; bronze du Lūristān ; texte hellénistique d'Eudème de Rhodes), il semble que prévalut, à un certain moment (peut-être au ~ IIe millénaire), l'idée que le monde était issu du Temps infini (zurvan akarana), qui aurait donné naissance à la lumière et aux ténèbres, puis à deux esprits jumeaux, le Bien et le Mal, régnant alternativement sur la création selon les uns, en rivalité perpétuelle selon les autres.

Zarathushtra (~ viie s.) se serait fait le champion d'un monothéisme, qui, d'une part, aurait donné la prééminence à Ahura Mazdā (le « Seigneur Sage ») sur tout ce qui existe, y compris les esprits jumeaux, et qui, d'autre part, aurait éliminé la croyance en un dieu Temps. Tout cela reste hypothétique, ces conjectures étant édifiées sur des données minimes et difficiles à interpréter.

On remarquera, cependant, que la religion homologue de l'Inde védique connaît un dieu Temps, qu'elle nomme Kāla (« Temps ») ou Mahā Kāla (le « Grand Temps »), et un « seigneur des créatures » (Prajāpati), expressément identifié à l'année (en tant que symbole du temps cyclique).

—  Jean VARENNE

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

Classification


Autres références

«  ZERVAN, ZUERVAN ou ZURVAN  » est également traité dans :

DUALISME

  • Écrit par 
  • Simone PÉTREMENT
  •  • 6 146 mots

Dans le chapitre « Mazdéisme »  : […] Le dualisme mazdéen, celui des Perses, diffère de toutes ces tendances par son caractère systématique. Là tout ce qui est bon est rassemblé autour du Grand Dieu, Ahura Mazdāh ou Ohrmazd, principe de vérité, et tout ce qui est mauvais, autour du Mauvais Esprit, Angra Mainyu ou Ahriman, puissance de mensonge. Là les forces du bien et celles du mal sont présentées dans une symétrie presque parfaite  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dualisme/#i_4275

SASSANIDES

  • Écrit par 
  • Philippe GIGNOUX
  •  • 2 488 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le foisonnement des idées religieuses »  : […] Mani bénéficia d'une large tolérance sous les premiers Sassanides et put tout à la fois former des disciples, consigner par écrit son enseignement et le propager dans l'empire. Il effectua même des voyages en Inde. Mais cette tolérance à son endroit cessa sous le règne des Vahrām, de Vahrām II (276-293) en particulier, qui, sur dénonciation du grand mage Kirdīr, le fit arrêter et jeter en prison, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sassanides/#i_4275

ZOROASTRISME

  • Écrit par 
  • Jean de MENASCE
  •  • 5 869 mots

Dans le chapitre « Histoire du zoroastrisme »  : […] Il est impossible de retracer l'histoire de la religion zoroastrienne depuis son origine (vers ou avant la période des Achéménides) jusqu'à la chute de l'Empire parthe. C'est avec la réorganisation et le renforcement qu'elle reçoit au début de la dynastie sassanide qu'on est en mesure de constater la persistance de la religion à travers les périodes séleucide et parthe. L'ère nouvelle, celle d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoroastrisme/#i_4275

Pour citer l’article

Jean VARENNE, « ZERVAN, ZUERVAN ou ZURVAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zervan-zuervan-zurvan/