XYLOPHONE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Xylophone

Xylophone
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Xylophone

Xylophone
Crédits : Hulton Getty

photographie


Instrument de percussion comportant une série de tuyaux de bambou ou de pièces de bois semi-cylindriques ou plates, de longueur et d'épaisseur variables, et suspendus au-dessus d'une caisse de résonance (vase, fosse en terre) ou bien soutenus par un cadre ; ces tiges de bois sont frappées par des maillets ou des baguettes de diverses sortes (feutrés, caoutchoutés). Originaire très vraisemblablement d'Indonésie, le xylophone connaît des variantes élémentaires ; deux ou trois pièces de bois posées sur les jambes d'un exécutant ou sur deux barres d'appui, un trou creusé en terre servant de caisse de résonance : telle serait sa forme primitive. À un stade plus complexe, les barres de bois sont attachées à un cadre et souvent munies de résonateurs faisant partie intégrante de l'instrument. Parmi les xylophones les plus élaborés, le gambang indonésien possède des barres fixées à un creuset de bois servant de résonateur ; il couvre une tessiture de trois octaves et demi, voire de quatre octaves. Il fait partie du gamelan. Connu dans les temples javanais de Bārābudur et de Panataran (viiie et xive s.), il donna naissance à des instruments similaires (métallophones), eux aussi très employés dans la musique indonésienne. L'Inde, la Perse et l'Arabie ont ignoré le xylophone. C'est de Birmanie qu'il passa en Chine, au xviiie siècle ; il provenait alors certainement de la péninsule malaise, où subsistent encore, ainsi qu'en Nouvelle-Guinée et à Madagascar, ses formes les plus primitives. Le xylophone, un des principaux instruments de la musique africaine, y existe sous plusieurs formes. Ibn Baṭṭūṭa le mentionne au xive siècle à la cour du Mali. Le balafon comprend des calebasses en guise de résonateurs, correspondant souvent à chacune des quinze à vingt lames de frappe. Il y a parfois un mirliton (membrane qui entre en vibration lors de la percussion) fixé sur la paroi du résonateur, ce qui donne un son légèrement bourdonnant. Beaucoup de xylophones africains rappellent ceux de l'Asie du Sud-Est par leur construction et la façon dont ils sont accordés. Ils furent sans doute introduits en Afriq [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification


Autres références

«  XYLOPHONE  » est également traité dans :

XYLOPHONE, en bref

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 635 mots
  •  • 5 médias

Le xylophone est un instrument à percussion à sons déterminés composé d'une série de lames de bois que l'on frappe avec des mailloches comportant une tête en bois, en caoutchouc ou en matière synthétique. Les lames du xylophone moderne sont disposées sur deux rangs, selon une gamme chromatique, les notes altérées étant surélevées. Les lames sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xylophone-en-bref/#i_14896

INSTRUMENTS DE MUSIQUE - Facture instrumentale

  • Écrit par 
  • Daniel MAGNE, 
  • Anne PENESCO
  •  • 6 785 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les instruments à percussion (idiophones et membranophones) »  : […] cuir colophané, que l'on tire de bas en haut. Les instruments en bois donnent des sons déterminés. Citons le xylophone, formé d'un nombre variable de lames de bois de palissandre ou de bois de rose placées sur une caisse de résonance et dont l'équivalent, chez les Malinké (Afrique occidentale), est appelé bala ; le marimba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instruments-de-musique-facture-instrumentale/#i_14896

MARIMBA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 319 mots

Sorte de xylophone, dont il existe plusieurs variétés. Marimba est l'un des nombreux noms africains du xylophone et, comme les instruments africains qui portent ce nom possèdent souvent une calebasse accordée en guise de caisse de résonance pour chaque lame de bois, certains ethnomusicologues emploient le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marimba/#i_14896

MUSICALES (TRADITIONS) - Musique d'Afrique noire

  • Écrit par 
  • Charles DUVELLE
  •  • 9 316 mots

Dans le chapitre « Instruments de musique et primauté du timbre complexe »  : […] ces instruments sont assez largement répandus, d'autres sont relativement localisés : le xylophone par exemple se rencontre en Afrique de l'Ouest, en Afrique centrale et orientale et dans le sud du continent, aussi bien dans les zones forestières que dans les régions de savanes ; en revanche, la lyre ne se trouve qu'en Afrique orientale. Certains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musicales-traditions-musique-d-afrique-noire/#i_14896

PERCUSSION, musique

  • Écrit par 
  • Jean GAUTHIER, 
  • Sylvio GUALDA, 
  • Paul MÉFANO
  •  • 5 622 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Origine de certains instruments à percussion »  : […] Les premiers métallophones ont été introduits en Europe au xviie siècle : le saron (xylophone avec des lames de bois converties en bronze) est à l'origine (Java, Bali) de nos modernes jeux de timbres. Haendel emploie un carillon dans Saül et Mozart un glockenspiel dans La Flûte enchantée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/percussion-musique/#i_14896

VIBRAPHONE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

Instrument à percussion, à clavier chromatique, à sons déterminés, de la famille des xylophones. Il est composé de lames d'acier, sous lesquelles résonnent en sympathie, perpendiculairement à elles, des tiges creuses tubulaires. On frappe le clavier avec des baguettes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vibraphone/#i_14896

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « XYLOPHONE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/xylophone/