Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

COSGRAVE WILLIAM THOMAS (1880-1965)

Homme d'État irlandais, né le 6 juin 1880 à Dublin, mort le 16 novembre 1965 à Dublin.

William Thomas Cosgrave rejoint très tôt le Sinn Fein. Membre du conseil municipal de Dublin en 1909, il sera ensuite réélu sous la bannière du mouvement nationaliste. Il rejoint la milice nationaliste des Volontaires irlandais créée en 1913 et, en août 1914, quand l'organisation se scinde à l'entrée de la Grande-Bretagne dans la Première Guerre mondiale, se rallie à la minorité radicale qui déclenchera l'insurrection de Pâques 1916. Cosgrave est en prison quand, en 1917, il obtient un siège de député dans la ville de Kilkenny. Après les élections générales de décembre 1918, remportées haut la main par le Sinn Fein, il entre au premier Dáil Éireann, l'assemblée révolutionnaire formée en janvier 1919 par les députés séparatistes, qui se déclare Parlement de la république d'Irlande. Nommé au gouvernement par Eamon De Valera, il a pour tâche d'organiser le refus de coopération avec les autorités britanniques.

Cosgrave soutient le traité négocié en 1921 avec Londres par Arthur Griffith et Michael Collins, et conserve ses fonctions dans le gouvernement provisoire que forme ce dernier quand Griffith remplace à la présidence De Valera démissionnaire. Cosgrave succède ensuite à Collins à la tête du gouvernement, quand celui-ci devient général en chef de l'armée légale, en juillet 1922. Il hérite également du fauteuil du président du Dail à la mort soudaine d'Arthur Griffith, le 12 août de la même année. En tant que premier président du Conseil exécutif de l'État libre d'Irlande (à partir de décembre 1922), Cosgrave représente son pays à la conférence impériale d'octobre 1923, un mois après avoir été accueilli à l'assemblée de la Société des Nations comme porte-parole de l'Irlande.

Cosgrave va remettre de l'ordre dans le gouvernement irlandais. Au Dáil, l'opposition est quasi inexistante, car le parti d'Eamon De Valera, le Fianna Fáil, refuse de prêter serment à la Constitution et pratique la politique de la chaise vide. Cependant l'ordre requiert des mesures drastiques, et la fiscalité est lourde. Cosgrave et son équipe sont peu populaires et devront en partie leur maintien au manque de solutions de remplacement. En juillet 1927, peu de temps après les élections générales, l'assassinat du vice-président, Kevin O'Higgins, entraîne une grave crise. Une législation très stricte est passée pour réprimer les associations politiques à caractère anticonstitutionnel, et les candidats à la députation devront s'engager à siéger au Dáil et à prêter serment à la Constitution. Le Fianna Fáil décide alors de siéger au Parlement, mais sa présence bouleverse l'équilibre des forces, entraînant le tenue d'élections générales anticipées en septembre 1927 ; le parti de Cosgrave y conserve le premier rang, mais perd la majorité absolue. Cosgrave reste président du Conseil exécutif jusqu'à la victoire écrasante de De Valera aux élections de 1932. En 1944, il cède la direction du United Ireland Party (Fine Gael) qu'il avait fondé en 1933.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. COSGRAVE WILLIAM THOMAS (1880-1965) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 25/03/2009

Autres références

  • IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)

    • Écrit par , et
    • 10 126 mots
    • 17 médias
    ...parlementaire est élu par le Dail président du Conseil exécutif et investi automatiquement par le gouverneur général. Le premier titulaire du poste est William Cosgrave, un combattant du soulèvement de Pâques 1916, fondateur du parti pro-traité Cumann na nGaedheal (La Famille des Gaels), à qui incombe la tâche...