FIANNA FÁIL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Longtemps symbole de l'Irlande « révolutionnaire », le Fianna Fáil (« Soldats de la destinée ») a été fondé en 1926 par Eamon de Valera, chef des irrédentistes qui refusèrent le traité de partage avec l'Angleterre. Parti essentiellement rural au départ, sa physionomie a changé au rythme de l'urbanisation et de l'industrialisation de l'Irlande. Le parti nationaliste est resté au pouvoir presque sans discontinuer près de quarante ans : de 1932 à 1948 et de 1951 à 1959 avec Eamon de Valera pour Premier ministre, de 1959 à 1966 avec Sean Lemass et de 1966 à 1973 avec Jack Lynch. En mars 1973, en appelant les électeurs aux urnes seize mois avant l'échéance normale, Jack Lynch expose son parti à l'échec. La coalition du Fine Gael et des travaillistes remporte les élections mais, malgré cette défaite, Jack Lynch conserve son poste de leader du Fianna Fáil, passé dans l'opposition. Un peu comme en Grande-Bretagne, d'ailleurs, les deux principaux partis du Parlement restent d'accord sur les grandes options de la vie nationale : il s'agit alors de la politique « européenne » et de l'attitude à l'égard de l'Irlande du Nord.

Jack Lynch, 1969

Jack Lynch, 1969

photographie

Jack Lynch, Premier ministre de l'Irlande de 1966 à 1973, en visite dans un couvent à Ballinasloe, comté de Gallway, en juin 1969. Poursuivant la politique de ses prédécesseurs, il eut cependant à faire face à la montée des violences communautaires en Ulster, ainsi qu'à la réactivation de... 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le Fianna Fáil reconquiert le gouvernement aux élections de juin 1977, sous la conduite de Jack Lynch, puis de Charles Haughey ; mais il doit faire face à une grave crise économique et sociale qui provoque l'instabilité, à partir de 1981, du rapport des forces politiques entre Fianna Fáil et Fine Gael : ceux-ci alternent au pouvoir pour de brèves périodes entre 1981 et 1987. Charles Haughey revient alors aux affaires bien que son parti n'obtienne pas la majorité absolue au Parlement. En mai 1989, il dissout celui-ci, espérant que de nouvelles élections donneront au Fianna Fáil la majorité absolue qui lui fait défaut. Mais son calcul est un échec, et Charles Haughey est contraint de former un gouvernement de coalition avec les démocrates progressistes. En février 1992, Albert Reynolds, nouveau leader du Fianna Fáil, remplace Charles Haughey à la tête du gouvernement. Les élections de novembre 1992 donnent naissance à une coalition Fianna Fáil-travaillistes que ceux-ci font éclater en novembre 1994. Après la démission d'Albert Reynolds, Bertie Ahern, son ministre des Finances, le remplace à la tête du parti, qui retourne dans l'opposition.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  FIANNA FÁIL  » est également traité dans :

AHERN BERTIE (1951- )

  • Écrit par 
  • Michael MARSH
  • , Universalis
  •  • 497 mots

Homme politique irlandais né le 12 septembre 1951, à Dublin. Premier ministre de 1997 à 2008. Après une formation chez les Saint Aidan's Christian Brothers, Bartholemew Ahern effectue ses études à l'école de commerce de Rathmines, à l'University College de Dublin et à la London School of Economics d'où il sort diplômé en fiscalité, en administration des affaires et en informatique. En 1977, Berti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertie-ahern/#i_34974

COSGRAVE WILLIAM THOMAS (1880-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 552 mots

Homme d'État irlandais, né le 6 juin 1880 à Dublin, mort le 16 novembre 1965 à Dublin. William Thomas Cosgrave rejoint très tôt le Sinn Fein. Membre du conseil municipal de Dublin en 1909, il sera ensuite réélu sous la bannière du mouvement nationaliste. Il rejoint la milice nationaliste des Volontaires irlandais créée en 1913 et, en août 1914, quand l'organisation se scinde à l'entrée de la Gra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-thomas-cosgrave/#i_34974

DE VALERA EAMON (1882-1975)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 439 mots
  •  • 1 média

Révolutionnaire et homme d'État irlandais . Fils d'un artiste espagnol et d'une Irlandaise, né aux États-Unis, professeur de mathématiques, membre de la ligue gaélique, Eamon De Valera prend part au soulèvement de Pâques 1916 et n'échappe à l'exécution que grâce à sa double nationalité britannique et américaine. Devenu président du Sinn Fein en octobre 1917, il fait alors de plus en plus figure de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eamon-de-valera/#i_34974

FINE GAEL

  • Écrit par 
  • Nicole BERNHEIM
  •  • 573 mots
  •  • 1 média

Fondé en 1933 par William Cosgrave , premier chef du gouvernement de l'État libre d'Irlande, le Fine Gael est une création des libéraux qui acceptèrent en 1921 le partage de l'île. Parti traditionnellement plus « bourgeois » que le Fianna Fáil, le Fine Gael recrute ses électeurs principalement dans la bourgeoisie urbaine et parmi les professions libérales, ce qui ne l'empêche pas de collaborer ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fine-gael/#i_34974

HAUGHEY CHARLES JAMES (1925-2006)

  • Écrit par 
  • Michael MARSH
  • , Universalis
  •  • 513 mots

Homme politique irlandais, né le 16 septembre 1925 à Castlebar (comté de Mayo), mort le 13 juin 2006 à Dublin. Fils d'un officier de l'I.R.A., Charles James Haughey fait des études de droit et de comptabilité à l'université de Dublin (University College). Il s'enrichit dans le domaine de l'immobilier et épouse en 1951 la fille de Sean Lemass (futur Premier ministre). En 1957, après plusieurs tent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-james-haughey/#i_34974

HILLERY PATRICK J. (1923-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 245 mots

Homme politique irlandais, Patrick Hillery a été le sixième président de la République d'Irlande (1976-1990). Né le 2 mai 1923 à Milltown Malbay, dans le comté de Clare, Patrick John Hillery étudie les sciences et la médecine au Rockwell College et à l'University College de Dublin. Sa pratique de la médecine cède la place à la politique en 1951, lorsqu'il se fait élire au Parlement en tant que me […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick-j-hillery/#i_34974

IRLANDE RÉPUBLIQUE D' (EIRE)

  • Écrit par 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Pierre JOANNON
  • , Universalis
  •  • 10 103 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Effondrement économique et politique »  : […] Après le départ de Bertie Ahern, contraint de démissionner à la suite d'un scandale financier, c'est son ministre des Finances Brian Cowen qui lui succède le 7 mai 2008. À peine installé au pouvoir, ce dernier doit faire face à un nouveau désaveu de l'électorat au sujet de l'Europe et à une crise économique d'une ampleur sans précédent. Le 12 juin 2008, après une brève campagne électorale marquée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-irlande/#i_34974

IRLANDE DU NORD ou ULSTER

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 9 374 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'accord du vendredi saint »  : […] Le processus de paix va bénéficier dans les mois qui suivent d'une conjoncture qui aura rarement été aussi favorable : le 5 novembre 1996, Bill Clinton est réélu à la présidence des États-Unis ; le 1 er  mai 1997, Tony Blair est triomphalement porté au pouvoir en Grande-Bretagne à la tête d'une majorité parlementaire travailliste qui lui confère une pleine liberté d'action […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irlande-du-nord-ulster/#i_34974

LYNCH JOHN dit JACK (1917-1999)

  • Écrit par 
  • Nicole BERNHEIM
  •  • 654 mots
  •  • 1 média

Premier ministre de la république d'Irlande de 1966 à 1973 puis de nouveau de 1977 à 1979, Jack Lynch est le grand perdant de l'évolution, entre 1972 et 1974, des relations entre Dublin, Londres et Belfast, bien qu'il en ait été l'un des initiateurs. Né en 1917, il entre au Parlement en 1948 après avoir exercé pendant quelques années la profession d'avocat. Très vite, il acquiert au sein de son p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lynch-john-dit-jack/#i_34974

REYNOLDS ALBERT (1932-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 315 mots

Homme d’affaires et homme politique irlandais, Albert Reynolds joua un rôle significatif dans l’instauration d’un cessez-le-feu (1994) entre l’Armée républicaine irlandaise et les groupes paramilitaires unionistes en Irlande du Nord, alors qu’il exerçait son mandat de Taoiseach (Premier ministre) d’Irlande (1992-1994). Né le 3 novembre 1932 à Rooskey, dans le comté de Roscommon, Albert Reynolds su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-reynolds/#i_34974

Pour citer l’article

« FIANNA FÁIL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/fianna-fail/