LAWES WILLIAM (1602 env.-1645)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Compositeur anglais majeur du premier baroque, baptisé le 1er mai 1602 à Salisbury, dans le Wiltshire, William Lawes doit sa réputation à la très grande originalité de ses pièces instrumentales.

Frère cadet du compositeur Henry Lawes, William Lawes entre au service du comte de Hertford vers 1612. En 1635, il devient « musicien ordinaire pour le luth et les voix » à la cour de Charles Ier. Partisan des royalistes durant la Grande Rébellion (1642-1651), il sera tué le 24 septembre 1645 lors de la bataille de Rowton Heath, près de Chester, dans le Cheshire.

William Lawes est notamment l'auteur d'une pièce pour violon, basse de viole, théorbe et harpe intitulée Great Consort, d'un recueil de six suites de danses dénommé The Royal Consort, ainsi que de fantaisies pour violes, d'anthems et de psaumes. Ses harmonies audacieuses font appel à des dissonances inhabituelles en son temps. Contrapuntiste de talent, William Lawes parvint, après quelques difficultés initiales, à maîtriser le langage propre au baroque. Considéré comme l'un des principaux compositeurs pour masques, il est l'auteur des musiques de The Triumph of Peace (avec Simon Ives, 1634) et de The Triumph of Beauty (avant 1645) de James Shirley, ainsi que de celles de The Triumphs of the Prince d'Amour (avec son frère Henry Lawes, 1636) et de Britannia Triumphans (1638) de William Davenant.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LAWES WILLIAM (1602 env.-1645) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-lawes/